Malgré des imperfections, les OPCI restent attractifs    Orage    CFCIM: Les enjeux d'une élection atypique    Brèves Internationales    Réforme des retraites en France: Le bras de fer continue    Algérie: Des élections sous haute tension    Généralisation du préscolaire: Comment éviter le scénario du simple «gardiennage» d'enfants?    Brèves    L'Espagne salue la position du Maroc dans la lutte contre le terrorisme    La prison Moul El Bergui fait une mise au point et dément les rumeurs de viols    Mohamed Amkraz appelle à une réglementation permettant d'encadrer les nouveaux modèles d'emploi    Energie électrique : La BAD accorde un financement de 245 M€ au Maroc    Mango revient en force au Maroc    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Paris accueille le 4e Forum parlementaire franco-marocain    Qui sont les cinq candidats à la présidentielle en Algérie ?    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Rien ne va plus pour l'ovalie nationale    Energie: Le modèle marocain expliqué à Madrid    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Le Lesotho suspend toutes les décisions et déclarations antérieures relatives au Sahara et à la pseudo-RASD    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Le rêve s'éveille par le pinceau d'Abdellah Elatrach    Journées théâtrales de Carthage : «Un autre ciel» en lice pour le Tanit d'Or    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Camp payant de l'Espayonl Barcelone pour enfants au Maroc    OCK-WAC et Raja-MAT ce mercredi    Benmoussa dévoile sa méthodologie et son agenda    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Agadir: Une cérémonie voluptueuse!    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    Euro-2020 : La Suisse et l'Allemagne en match préparatoire en mai    Finlande: Sanna Marin, 34 ans, nouvelle cheffe du gouvernement…    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    Impeachment, quel impeachment? Trump retrouve des couleurs    Johnson brandit le risque de « paralysie » du Brexit en cas de défaite jeudi    Le Lesotho fait évoluer sa position sur le Sahara    Congrès international de l'arganier : De nouvelles orientations prometteuses pour l'arganier    Le ministre Bill Barr, bouclier de Trump et fer de lance conservateur    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    Un musée privé de musique voit le jour à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dans son nouveau clip : Xena Aouita illustre dans «Metamorph» la transformation humaine
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 11 - 2019

La chanteuse se dit fière de ses origines marocaine et arabe bien qu'elle ait choisi de frayer professionnellement son chemin artistique aux Etats-Unis et d'y traiter avec de grands compositeurs et arrangeurs.
La chanteuse marocaine d'origine américaine, Xena Aouita, vient de lancer le vidéoclip de son nouveau single «Metamorph». A propos de cette sortie, l'artiste, de son vrai prénom Zeena, et qui n'est autre que la fille de l'athlète légendaire Saïd Aouita, indique : «J'ai décidé de lancer ce clip à l'occasion de Halloween. J'y véhicule, cependant, un message plus profond au-delà d'une simple célébration. J'y ai plutôt interprété les phases de la transformation humaine tout en évoquant le Maroc à travers l'étoile chérifienne figurant sur le drapeau national, apparue au début de la vidéo». Ainsi, cette vidéo, produite par la société OshotYouFilmz, suscite l'engouement de par ces scènes illustrant la transformation humaine.
Quant au single, il est produit par la société Apollo Sounds Studio à Huston au Texas. Il fait également partie de l'album que l'artiste a récemment lancé et qui compile 10 titres.
Au-delà de ces lancements, la chanteuse se dit fière de ses origines marocaine et arabe bien qu'elle ait choisi de frayer professionnellement son chemin artistique aux Etats-Unis et d'y traiter avec de grands compositeurs et arrangeurs. «Ma tendance vers une carrière mondiale serait grandement en faveur du Maroc», exalte-t-elle. L'artiste précise, dans ce sens, qu'elle conçoit « un plan minutieux » à travers lequel elle interprétera, dans l'avenir, des singles en dialecte marocain pour en faire des œuvres universelles que le public chantera de par le monde.
Outre «Metamorph», l'artiste a récemment lancé le tube «Unorthodox» dont les paroles et la production sont faites par Dre Adams. Une œuvre qu'elle avait interprétee lors du Festival international «Palm Beach» organisé récemment en Floride. Elle a également pris part à un concert de bienfaisance initié en Belgique.
En plus de sa passion pour la chanson, l'artiste poursuit ses études en droit commercial dans une université américaine après avoir obtenu un baccalauréat avec mention très bien. Elle avait d'ailleurs raflé la meilleure moyenne au niveau du Texas.
Tout comme «Unorthodox», la chanteuse pop, née aux Etats-Unis et âgée de 19 ans, a tourné en clip «Still Young» et avait lancé le titre «Best memories» en 2014. En cette année, elle s'est également produite lors du tournoi international de beach soccer. En 2016, elle a sorti les vidéos de «Hanini L'bladi» (Nostalgie de mon pays) et «Tomorrow» et les titres «Stuck», «A little bit» et «I'm gone» en 2018. Entre-temps, l'artiste qui vit à Houston, a également sorti, en 2017, le single «Sticks & stones» en clip.
Lors de cette année, la chanteuse, qui interprète ses œuvres en dialecte marocain et anglais, a été couronnée «Miss Teen Houston International» au Texas. Un titre qu'elle a remporté dans un concours de beauté.
Xena Aouita, qui voulait être mannequin, et fille de Khadija Skhir, championne marocaine détentrice d'une ceinture noire en taekwondo, 3ème degré, a fini par se consacrer au chant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.