Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine réagit    LDC Afrique: Le Raja est qualifié pour les quarts de finale    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Botola: Le programme de la14 e journée    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Le Maroc instaure le contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Le portugais Pestana Hotel Group renforce son offre    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





e-administration : Opération «commando» de l'armée
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 11 - 2019

L'Administration de la défense nationale annonce deux lois respectivement sur la cybersécurité et les services de confiance
Face à la montée des risques sur la Toile, les FAR (Forces armées royales) lancent l'offensive. En effet, le ministre délégué chargé de l'Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, vient d'annoncer l'élaboration de deux textes de lois très importants. Et pour cause. Les projets sont appelés à combler un vide dans des domaines cruciaux, à savoir la cyber-sécurité et la dématérialisation des services. Dans le détails, le responsable a dévoilé la préparation d'un projet de loi relatif à la cybersécurité qui va offrir un cadre légal pour l'optimisation de la défense et la sécurisation des systèmes d'information des administrations publiques ainsi que des sites stratégiques.
Concrètement, l'Administration de la défense nationale va mettre en place par le biais dudit projet des protocoles stricts et obligatoires à destination des administrations publiques traitant des flux d'informations et de données à caractère sensible ou bien personnel pour les usagers. La sécurisation doit également toucher les sites vitaux et les infrastructures stratégiques du pays.
Il est vrai que la Défense nationale à travers la DGSSI (Direction générale de la sécurité des systèmes d'information) sécurise déjà les systèmes d'information publics mais les deux textes de loi vont offrir un cadre légal et réglementaire plus adapté aux contraintes et défis actuels. Il sera question avec l'entrée en vigueur de la loi de la mise en place au niveau des administrations concernées de dispositifs et services chargés notamment de la gestion, la prévention ainsi que la détection des risques dans le monde cybernétique sans oublier la confrontation et la gestion des situations de crise. En plus de ce premier texte, la Défense nationale a préparé un deuxième projet de loi relatif cette fois-ci aux services de confiance appliqués aux opérations dématérialisées.
Ainsi, le texte selon le ministre délégué chargé de l'Administration de la défense nationale, va définir le système utilisé pour l'échange de données par voie électronique, la conformité avec les documents rédigés sur un support papier en plus des documents réalisés sur un support électronique. Le texte de loi couvre également les services de confiance qui concernent plusieurs prestations, notamment la réalisation, la vérification et l'authentification des signatures électroniques.
Parmi les prestations citées, il y a également la vérification et le contrôle des cachets électroniques et l'horodatage électronique sans oublier la conservation de signatures et de cachets électroniques ainsi que la vérification et la validation de certificats pour l'authentification de site internet. Aussi, le projet de loi va encadrer l'action des prestataires de services de confiance opérant sur le marché marocain à travers une série de règles obligatoires à respecter à la fois par les prestataires et les clients de services de confiance. A noter enfin que le ministère délégué chargé de l'Administration de la défense nationale annonce également l'organisation prochainement de la 7e édition du colloque annuel de la sécurité des systèmes d'information placée cette année sous le signe «Le support extérieur des systèmes d'information et les défis de la cybersécurité».
DGSSI
La Direction générale de la sécurité des systèmes d'information (DGSSI) avait été créée par décret N° 2-11-509. Elle est rattachée à l'Administration de la défense nationale. La DGSSI est notamment chargée de coordonner les travaux interministériels relatifs à l'élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de l'Etat en matière de sécurité des systèmes d'information.
Elle a, en outre, pour mission de veiller à l'application des directives et orientations du comité stratégique de la sécurité des systèmes d'information ainsi que de certifier les dispositifs de création et de vérification de signature électronique et agréer les prestataires de service pour la certification électronique.
Parmi ses missions également, mettre en place, en relation avec les départements ministériels, un système de veille, de détection, d'alerte des événements affectant ou susceptibles d'affecter la sécurité des systèmes d'information de l'Etat et coordonner les mesures devant être prises à cet effet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.