La pandémie a augmenté les déplacements internes et réduit l'accès aux procédures d'asile, avertit le HCR    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Covid-19 : L'OMS réoriente l'Afrique vers ses plantes médicinales    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Les Etats-Unis sanctionnent l'IRAN et fâche Moscou    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Le Trésor place 700 MDH d'excédents de trésorerie    Covid-19 : l'Allemagne enregistre son bilan quotidien le plus élevé depuis avril    Ukraine : 3 Marocains décédés dans un accident    Mehdia : des policiers contraints d'user de leurs armes pour interpeller un individu dangereux    Covid-19 : assouplissement des mesures restrictives à Béni Mellal    New York : deux morts et 14 blessés lors d'une fusillade    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Botola Pro: le classement général (24e journée)    Hausse de 39,1% des souscriptions sur le MAVT à fin juillet 2020    Confinement. La santé mentale en danger    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    Covid-19: le Maroc s'approche des 100.000 cas    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Le Maroc va-t-il changer son protocole sanitaire pour sauver le tourisme ?    Installation des nouveaux membres de la CRDH de Guelmim-Oued Noun    L'INPPLC pointe du doigt le manque d'efficience des actions anti-corruption    Le secteur du livre affaibli par la pandémie    La cérémonie des Emmy Awards, en direct mais 100% virtuelle au temps du coronavirus    La FNM organise des expositions dans l' ensemble de ses musées " pour célébrer la vie "    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Edito : Génération verte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Chili porte un coup dur aux séparatistes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 02 - 2020

Ses députés réaffirment leur soutien au plan d'autonomie
Nouvelle claque pour les séparatistes. Un pays d'Amérique latine vient de leur porter un coup dur. Ce pays n'est autre que le Chili qui a réitéré sans équivoque son appui au plan d'autonomie proposé par le Maroc en vue de parvenir à une solution au différend régional autour du Sahara.
C'est le président de la Chambre des députés chilienne, Ivan Flores, qui l'a indiqué dans une déclaration à la presse au terme de sa rencontre à Rabat avec le ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. «Le Chili reconnaît les résolutions des Nations Unies et appuie la proposition d'autonomie présentée par le Maroc afin de parvenir à une solution au différend autour du Sahara», a-t-il expliqué, précisant qu'il «s'agit d'une politique d'Etat très claire qui n'a pas changé et qui ne changera pas». Il faut préciser que le président de la Chambre des députés chilienne effectue une visite de travail de deux jours au Royaume, durant laquelle il aura des entretiens avec plusieurs responsables marocains. L'autre grande annonce dans le cadre de cette visite a porté sur la mise en place d'un mécanisme de dialogue entre les deux institutions parlementaires du pays.
Dans ce sens, Habib El Malki et Ivan Garcia Flores respectivement, président de la Chambre des représentants et président de la Chambre des députés chilienne, ont signé un accord portant sur l'institutionnalisation d'une commission de dialogue parlementaire, à travers la mise en place d'un cadre d'échange d'expériences dans le domaine législatif et de visite des délégations entre les deux institutions, en vue de conforter le rôle de la diplomatie parlementaire dans le renforcement des relations entre les deux pays. Concrètement, les deux parties veulent unifier leurs points de vue, coordonner les positions et renforcer la confiance en vue de contribuer à la diffusion des valeurs de la paix et le soutien du dialogue multilatéral par les voies pacifiques, pour le règlement des différends.
A noter que suite à la visite de la délégation chilienne, un appel a été lancé pour renforcer la coopération économique. En effet, le président de la Chambre des députés chilienne a affirmé que le Maroc et le Chili sont appelés à renforcer leur coopération économique, notamment dans les domaines commercial et agricole. Vu la différence des conditions climatiques entre les deux régions, le Chili et le Maroc sont à même de garantir un approvisionnement en produits agricoles tout au long de l'année, a estimé le responsable chilien, précisant que les deux pays, qui sont des plates-formes commerciales dans leurs continents respectifs, peuvent se lancer dans les marchés de l'Europe et de l'Asie.
Dans le même sens, il a fait observer que les exportations des deux pays sont également compatibles, ajoutant que les responsables sont appelés à accélérer les consultations afin de consolider la coopération bilatérale sur le plan économique. Il a aussi mis l'accent sur l'importance pour le Maroc et le Chili de raffermir la complémentarité de leurs économies, rappelant que les deux pays font face aux mêmes défis, notamment l'emploi et la cybercriminalité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.