Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    La forte participation à la conférence de soutien à l'initiative d' autonomie confirme le réalisme de la vision marocaine    L'appui US au plan d' autonomie s 'inscrit dans une logique de rupture par rapport au statu quo qui entretenait la tension dans la région    L'IRES publie un glossaire de la question du Sahara marocain    Tel-Aviv accueille le premier incubateur israélo-marocain    Nouvelle distinction pour Dakhla Attitude    La CCIS de Dakhla-Oued Eddahab et Attijariwafa Bank scellent un partenariat pour soutenir les commerçants et lesTPE    Mobilité propre : Volvo capitalisera désormais sur l'électrique cette année    Le Maroc et Israël signent un accord pour des vols directs entre les deux pays    SM le Roi reçoit le ministre émirati des affaires étrangères et de la coopération internationale    Joe Biden marque la rupture avec Trump à son arrivée à la Maison Blanche    Matteo Renzi, le ténor toscan devenu inaudible    Rallye Aïcha des Gazelles : la 30ème édition de nouveau reportée    Belhanda, buteur et passeur avec Galatasaray    Botola Pro D2: Le RAC et le TAS se neutralisent    La Juventus s ' adjuge la Supercoupe d'Italie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1164 nouveaux cas, 4 63. 706 au total, jeudi 21 janvier 2021 à 18 heures    "Le secret de la lettre " , nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le premier club de tolérance et de coexistence voit le jour à Essaouira    Ecrivain le plus lu de France, Guillaume Musso a écrasé ses concurrents en 2020    Lutte contre la corruption : des experts internationaux plaident pour une approche solide et coordonnée    L'Opinion : Distorsions espagnoles    Faculté de droit de Rabat : Des partenariats pour l'inclusion professionnelle    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    SM le Roi félicite M. Faustin-Archange Touadéra    Les détenus d'Al-Hoceima transférés suite à des comportements contraires aux lois    Abdelghani Siffeddine : Un grand Rajaoui s'éteint    Les écrans menacent-ils la vie de nos enfants ?    Stimuler vos défenses immunitaires    Comment fonctionnera le nouveau bachelor marocain    Dédiée à l'actualité lifestyle et la promotion des talents marocains : «Wejeune» fête ses 2 ans au Maroc    Mondial des clubs : Le Bayern affrontera Al Duhail ou Al Ahly en demi-finale    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    Coupe du Roi : le Real éliminé par un club de D3 espagnole    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Rencontre-débat avec Zainab Fasiki à l'IF de Fès    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    France. Contre l'extrémisme turc, le remède marocain et émirati    Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise    Digitalisation, Marjane holding met le turbo    Renault Maroc maintient son leadership    Gestion de la Covid-19 : le Maroc, modèle en Afrique et dans la région Mena    Vaccins contre le Covid-19 : victoire du « chacun pour soi »    CHAN 2020 / Groupe A: Une journée à l'avantage du Burkina Faso    Le poison de « la vérité alternative »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UNFPA : La santé des femmes à l'heure de la Covid-19 mise en lumière
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 07 - 2020

A l'occasion de la journée mondiale de la population
Le Fonds des Nations Unies pour la Population au Maroc (UNFPA) se mobilise pour la protection de la santé des femmes en cette période de crise sanitaire. C'est dans ce sens qu'elle lance à partir de ce 13 juillet, à l'occasion de la journée mondiale de la population, une semaine de célébration sous le thème «Ralentir la propagation de la Covid-19 : comment protéger la santé et les droits des femmes et des filles à l'heure actuelle».
Selon les initiateurs, l'événement sera marqué par l'organisation de rencontres virtuelles sur les plateformes sociales ouvertes aux publics intéressés, dans le respect des règles de distanciation physique. «Une participation de haut niveau du ministère de la solidarité, du développement social, de l'égalité et de la famille, du ministère de la culture, de la jeunesse et des sports et du ministère de la santé permettra d'enrichir le débat national. Des acteurs de la société civile et défenseurs des droits, des organisations de jeunesse, des médias, des influenceurs et des acteurs du milieu des affaires prendront part activement à ce débat en vue d'activer la sensibilisation sur les besoins et les vulnérabilités des femmes et des filles pendant la pandémie», indique-t-on. Outre les célébrations au niveau central, cette année sera marquée, selon l'UNFPA, par une première célébration au niveau régional. «Cette dernière se fera au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et abordera deux thématiques majeures : à savoir le retour au travail des femmes et des jeunes en situation de vulnérabilité et la migration et droits humains, face à la pandémie de Covid-19», explique-t-on. Il faut dire que ces rencontres nationales et régionales se feront en ligne avec la nouvelle série de discussions mondiales lancée par le siège de UNFPA avec des leaders et des personnes d'influence à l'échelle internationale portant sur les objectifs transformateurs et au-delà. Ces discussions visent à maintenir la dynamique suscitée par le Sommet de Nairobi en ce qui concerne la réalisation des Objectifs de développement durable d'ici 2030.
Ceci étant, la pandémie continue d'avoir de lourdes répercussions dans le monde entier. Dans ce contexte difficile, les femmes souffrent plus sévèrement de l'impact de cette crise sur les économies et sur la continuité des services sociaux essentiels. «Travaillant pour la plupart dans l'économie informelle, les femmes se sont exposées au risque accru de la pauvreté. Elles seraient par ailleurs des millions dans le monde à se retrouver dans l'impossibilité d'accéder aux services de santé essentiels comme la planification familiale et les soins de santé maternelle», reconnaît l'UNFPA, en notant que «les mesures de confinement auraient aussi mis des dizaines de millions d'entre elles face à la violence basée sur le genre.
La crise de Covid-19 a montré que les communautés marginalisées sont encore plus durement touchées par la pandémie, ce qui creuse les inégalités et menace de compromettre les efforts visant à ne laisser personne de côté».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.