Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Covid-19 : L'infection procure une immunité naturelle de 5 à 8 mois    Banque mondiale : la crise sanitaire offre une fenêtre d'opportunités au secteur privé marocain    Impôt : un projet de décret adopté sur les professions et activités exclues du régime du bénéfice forfaitaire    Développement territorial et résilience : La Banque mondiale appuie la gestion durable du littoral marocain    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Un webinaire pour débattre sur l'Afrique post-Covid    Une édition pas comme les autres : Le Maroc à l'assaut du CHAN    Les équipes à suivre de très près    Maroc: L'essentiel du Budget économique prévisionnel 2021 du HCP    Casablanca : Remise d'équipements de projets générateurs de revenus au profit d'ex-détenus    Casablanca : 10 ans de prison pour avoir tué son ami    Selouane : Démantèlement d'une bande de cambrioleurs    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    ONP : Digitalisation de la criée    Al Omrane et le ministère de la solidarité signent une convention-cadre de partenariat    Maroc-USA: Un mémorandum d'entente pour la préservation du patrimoine culturel marocain signé    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Perspectives après l'annonce du vaccin Covid19 : Les Marocains ont le moral    Casablanca : Le contrat de Lydec en ligne de mire    Banque de sang : Des stocks mal exploités, périmés puis détruits !    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Décès de Hafida El Malki    Donald Trump mis en accusation Un deuxième "impeachment" historique    La production industrielle en hausse de 2,5% dans la zone euro à fin novembre dernier    Une présence de taille de la question amazighe sur la scène culturelle malgré la pandémie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1279 nouveaux cas, 456.334 au total, jeudi 14 janvier 2021 à 18 heures    Le PSG s ' adjuge le Trophée des champions    Mondial de handball : le Maroc débute contre l'Algérie    Akil Macao, le metteur en scène de l'extraordinaire...    Tennis : L'ATP Cup...version 2021    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Peine capitale : la polémique refait surface    WhatsApp met à jour les règles de confidentialité    Premier League : Aston Villa covidé, son match de dimanche reporté    Poutine réunit les protagonistes du conflit du Haut-Karabakh    Début d'un confinement strict    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    Le confinement a stimulé l'envie de lire, surtout chez les plus jeunes    Sahara: La proposition d'autonomie est la solution la plus réaliste et le «polisario» se trouve dans une situation «difficile»    La beauté intérieure et l'amour des belles lettres    Les ventes totalisent 34 MDH / Artcurial Maroc : Un grand succès pour la session «Un Hiver marocain» à Marrakech    Zuckerberg vs Trump. Facebook plonge en bourse    Bientôt un musée à Laayoune    Législation des pétitions : la balle dans le camp du chef de gouvernement    Migration : la justice espagnole approuve les aides accordées au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à la mise en place de lois coercitives pour mettre fin à l'agression sexuelle des enfants
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 05 - 2005


La présidente de l'Association "Touche pas à mon enfant", Mme Najat Anouar, a appelé à la mise en place de lois coercitives pour mettre fin à l'agression sexuelle des enfants, de façon à ce que les peines infligées aux coupables correspondent à la gravité de l'agression sexuelle commise. Dans une conférence de presse tenue lundi soir à Agadir, à l'occasion de la fin de la campagne de sensibilisation menée du 2 au 5 mai dans les villes de Tiznit, Taroudant, Inezgane et Agadir, pour attirer l'attention et briser le tabou autour de ce phénomène, Mme Anouar a indiqué que la non dénonciation de ces abus constitue une forme de complicité avec les agresseurs et d'incitation à poursuivre leurs actes abjects et contraires à toutes les lois et religions. Lors de cette conférence à laquelle a assisté l'artiste marocain Abdelkader Moutaâ, qui a contribué à cette campagne de sensibilisation touchant les parents et les élèves des établissements scolaires ainsi que les pensionnaires des maisons de bienfaisance, Mme Anouar a fait savoir que la prochaine campagne concernera les villes de la région Tanger-Tétouan, ajoutant que l'Association envisage actuellement de développer son action et d'élargir ses contacts avec les différents acteurs de la société civile et les spécialistes afin que la protection des enfants contre les abus sexuels soit la mission de toutes les composantes de la société marocaine. De son côté, la vice-présidente de l'Association, Mme Najia Adib, dont l'enfant a été victime d'abus sexuels, a fait part de la profonde amertume et la souffrance dans laquelle vit sa famille, affirmant que malgré la condamnation de l'agresseur, les séquelles de cet acte marquent chaque jour la vie de son enfant et de sa famille. Elle a, à cet égard, insisté sur la nécessité de s'armer d'audace et de courage pour mettre à nu la question de l'agression sexuelle des enfants, appelant tous les parents, dont les enfants ont été victimes d'abus sexuels, de briser leur silence afin que les répercussions de ce genre d'actes répréhensibles n'aient pas dans l'avenir des effets sur la formation psychologique et psychique de la personnalité de leurs enfants.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.