Mise en place du cadre juridique idoine pour préparer les prochaines échéances électorales    La Jordanie ouvre un consulat général à Laâyoune    La souveraineté du Maroc sur le Sahara: Les Américains persistent et signent    Alerte météo: Chute de neige et fortes averses orageuses du vendredi au dimanche    La Suède étend le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Une coopération «exemplaire» entre la France et le Maroc    Blanchiment : des progrès à renforcer    Covid-19: l'Espagne dépasse le seuil de 70.000 morts    Grande exposition-hommage à Bert Flint    Clôture de la 1ère étape avec une participation marocaine    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Le pape plaide «la réconciliation»    Cambodge : Sam Rainsy condamné à 25 ans de prison    Le Real Madrid prépare une somme astronomique pour Haaland    Egypte : Les clubs menacent de jouer sans tests Covid-19 !    Ligue des champions : Les Wydadis sans virus après leur retour    Covid19- Ligue des champions : Clubs anglais et clubs sud-africains... c'est kif-kif !    Brusque coup de froid sur les relations entre Rabat et Berlin : le funambulisme allemand qui déplaît au Maroc    Startup : l'incubateur IsraMaroc opérationnel dans les prochains jours    Attijariwafa bank accepte les cartes JCB du réseau Japonais sur ses GAB    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 avril    Le HCP et ONU-Femmes déterminés à renforcer leur coopération    Un officier français à Assa    Addhoha: Le RCAR franchit à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital    Le bureau politique du MDS réagit à la chaîne de télévision Algérienne Echorouk    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Programme des principaux matchs du jeudi 4 mars    La BVC démarre en baisse    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    Barrage sur le Nil : Egypte et Soudan proposent une médiation dirigée par la RDC    La Chambre des représentants adopte un projet de réforme de la police    Une association d'amitié maroco- israélienne voit le jour aux Etats-Unis    Omar Zniber: Les allégations mensongères de l'Algérie, une tentative désespérée pour contrer la dynamique internationale d'appui à notre intégrité territoriale    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Schneider Electric étend la gamme d'onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA    Biden retire une nomination à son cabinet face à l'opposition du Sénat    Fkih Ben Salah: adoption de l'enseignement à distance dans deux lycées    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Plus de deux milliards de revenus en moins en deux ans pour les clubs espagnols à cause de la Covid-19    Real Madrid: nouvelle offre pour Sergio Ramos    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    Jack Lang: L'arabe est la langue d' une civilisation d' une incroyable richesse et diversité    Cour pénale internationale : enquête sur des crimes potentiels durant la guerre de Gaza de 2014    Musique: le refrain classique des fins de mois !    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Activité monétique : Le contactless et le e-paiement cartonnent
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 01 - 2021

Malgré les coups encaissés suite à la crise sanitaire
Si l'activité monétique marocaine a été fortement impactée par la crise sanitaire, cette conjoncture a fait émerger des tendances positives dans le secteur. En témoigne l'évolution positive des paiements en ligne ou encore la montée en puissance des paiements sans contact. Aux derniers indicateurs dévoilés par le Centre monétique interbancaire (CMI), l'activité du paiement via la Toile est restée sur un trend ascendant. Les transactions ont dans ce sens progressé de 25% comparé à l'exercice 2020. De même, la sphère monétique en 2020 a été marquée par une réelle prise de conscience de l'utilité de l'usage du paiement sans contact, notamment en ce contexte particulier. Un recours qui pour certains s'inscrit dans le cadre de la prévention contre la contamination à la Covid-19 en limitant la manipulation du cash et des claviers de GAB et TPE. Le CMI observe dans ce sens un pic aussi bien en termes de transactions que de montants réglés en ce mode de paiement. A cet effet, le taux du nombre de transactions contactless est passé de 4,7% en janvier 2020 à 25,0% en décembre 2020. Pour ce qui est des montants réglés, ils ont évolué sur les douze mois de l'année de 11,1% contre 1,5% début 2020. Le CMI note par ailleurs un fort engouement des commerçants pour la vente à distance avec le paiement via Internet ou le paiement sur TPE 3G à la livraison. Tour d'horizon des principales tendances monétiques de l'année 2020.
Activité monétique : 322 milliards DH générés en 2020
En 2020, l'activité monétique a encaissé un coup dur suite à la crise sanitaire. Alors qu'il était en hausse de 7,8% au premier trimestre de l'année, le chiffre réalisé durant l'année a régressé de 7%, soit 322 milliards DH. Ce chiffre a été généré par 375 millions de transactions, en baisse de 9,4% comparé aux opérations effectuées une année auparavant.
Ces réalisations globales de l'activité monétique comprennent en effet l'ensemble des opérations de retrait d'espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des commerçants et e-marchands ainsi que les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, au Maroc.
E-commerce : Les transactions grimpent de 46%
Pour ce qui est de l'activité e-commerce, le CMI recense, en 2020, 14,3 millions d'opérations de paiement en ligne effectuées sur les sites marchands et sites de facturiers qui lui sont affiliés. Ces transactions réalisées via des cartes bancaires marocaines et étrangères affichent une progression de l'ordre de 46% comparé au nombre atteint une année plus tôt. Elles totalisent une valeur de 6 milliards DH, en hausse de 25%. L'activité e-commerce reste dominée par les cartes marocaines aussi bien en termes d'opérations (96,5%) que de montant (95%). «L'activité des paiements en ligne des cartes marocaines a progressé de 46,5% en nombre d'opérations, en passant de 9,4 millions de transactions durant l'année 2019 à 13,8 millions de transactions durant l'année 2020, et de 29,7% en montant, en passant de 4,4 milliards DH durant l'année 2019 à 5,7 milliards DH durant l'année 2020», apprend-on du CMI. Quant à l'activité des paiements en ligne des cartes étrangères, le CMI note une progression de 33,7% du nombre des transactions effectuées dans ce sens, soit 503.000 opérations contre 376.000 une année auparavant. En revanche, leur valeur a fléchi de 25,5% revenant ainsi à 303,4 millions DH contre 407,1 millions DH générés en 2019. Rappelons que les commerçants et e-marchands affiliés au CMI ont enregistré en 2020, 84,7 millions d'opérations (-0,8 %) de paiement par cartes bancaires marocaines et étrangères pour une valeur globale de 36,8 milliards DH (-19,2 %). La répartition de ces paiements fait ressortir la grande distribution en tête des secteurs concernés. Elle détient en effet 29,8% des parts contre 9,3% pour l'habillement, 6,6% pour les hôtels, 6,2% pour les restaurants, 5,9% pour les stations et 5,5% pour les meubles et articles électroniques.
Résilience avérée des paiements par cartes marocaines
Globalement l'activité de paiement des cartes marocaines s'est montrée bien plus résiliente que l'activité retrait. Les transactions effectuées auprès des commerçants et e-marchands affiliés au CMI ressortent de l'ordre de 79,7 opérations, en hausse de 8,5%. Elles représentent ainsi une valeur de 31,7 milliards DH, en amélioration de 4,1% comparé à 2019. En termes de volumes, 32,6% des paiements par cartes bancaires marocaines ont été effectués au niveau de la grande distribution. L'habillement arrive en deuxième position avec 10,1% des parts, suivi des stations (6,6%), des meubles et articles électroniques (5,9%), du secteur de la santé (5,4%) et des restaurants (5,3%).
Pour ce qui est de l'activité retraits, 283,6 millions d'opérations ont été réalisées en 2020 par cartes marocaines sur les guichets automatiques au niveau national. Des transactions en régression de 10,3% en glissement annuel. Le CMI note également un repli de 2,9% en termes de montant qui s'est établi à 278,3 milliards DH en 2020. Par ailleurs, les paiements sur GAB ne représentent qu'une part minime des transactions effectuées par les cartes marocaines. On note dans ce sens 2 millions d'opérations (-28,5%) pour un montant de 327,5 millions DH (-20,4%). Ces transactions concernent en effet le paiement des factures, des taxes et l'achat des recharges télécoms. Par ailleurs, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé, en 2020, 10,4 millions d'opérations à l'étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 4,2 milliards DH. Le CMI relève dans ce sens une progression de 4,8% en nombre de transactions et une baisse de 25,4% en montant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.