L'Istiqlal se déclare prêt à participer à la future coalition    Algérie : Bouteflika sera inhumé à l'est d'Alger    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Adolescents & Applications mobiles : Qu'en est-il de la sécurité ?    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Magazine : Johnny Hallyday, les dommages d'un hommage    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Tanger Med: Saisie de 75.240 euros et 13.800 dirhams    Guillaume Scheurer : « La démocratie au Maroc est en marche »    Meeting de Kip Keino d'athlétisme: Soufiane El Bakkali remporte le 3.000m steeple    Coupe de la CAF : Les FAR se qualifient au 2ème tour    Botola Pro D1 / DHJ-HUSA (2-1) : Démarrage sur les chapeaux de roue !    Mohamed Sefiani du PI, réélu président du conseil communal de Chefchaouen    Abdellatif Ouahbi du PAM élu président du Conseil communal de Taroudant    Participation au gouvernement : le Conseil National de l'Istiqlal dit oui !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    Attaque des camionneurs marocains au Mali : certitudes et interrogations    Les obsèques de l'un des deux camionneurs marocains tués au Mali (VIDEO)    Bourse de Casablanca: L'essentiel du résumé hebdomadaire    Immobilier: le secteur est prédestiné à un nouveau cycle d'évolution    Accord entre l'Ethiopie et le Maroc sur la production d'engrais    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Marché de change: Adjudications d'achat de devises à partir du 20 septembre (BAM)    Un premier semestre dans le vert pour CIH Bank    Exposition: horticulteur attentionné    Samir Goudar élu président de la région Marrakech Safi    Derrière l'arrêt du « Doing Business », un rapport gonflé en faveur de la Chine    Prévisions météorologiques pour ce samedi    Washington : 6 lions et 3 tigres du zoo ont été testés positifs au Covid-19    Assouplissement des mesures restrictives au Maroc: ce qu'en pense un expert    Université Abdelmalek Essaâdi: Création de 10 nouvelles filières du Bachelor    Production des vaccins au Maroc: la fabrication des substances actives démarre dès le début 2022    Archives du Maroc signe un mémorandum de coopération    Le Conseil national du PAM approuve la participation du parti au prochain gouvernement    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    Les ministres israéliens de la défense et de l'économie bientôt au Maroc    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Championnat arabe de judo : La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Coupe du monde de futsal : le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    Exposition : l'art à travers trois générations    Mondial de futsal : le Maroc devant un exploit historique    CIH Bank: l'activité repart de plus belle au premier semestre 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Développement durable : Où en est la Stratégie nationale ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 02 - 2021

La SNDD vise à accélérer la transition vers une économie verte et inclusive à l'horizon 2030. Cette vision se focalise sur sept enjeux prioritaires qui ont été déclinés en 31 axes stratégiques et 137 objectifs.
L'heure du bilan a sonné pour la Stratégie nationale de développement durable (SNDD). Après 4 ans de son adoption, cette stratégie devra prendre une nouvelle dynamique en 2021 et s'aligner sur les nouveaux enjeux du moment. En effet, le ministère de l'énergie, des mines et de l'environnement, département de l'environnement, s'attelle actuellement à l'évaluation de la SNDD. L'objectif d'élaborer un plan d'action national à court, moyen et long termes dédié à l'exemplarité de l'administration en matière de développement durable et d'établir une feuille de route pour la refonte des enjeux de cette stratégie en tenant compte des nouvelles donnes nationales ainsi que les engagements internationaux du Maroc. Cette démarche fait suite à la réunion de la Commission nationale de développement (CNDD) qui s'est réunie le 3 juin 2021 appelant à la nécessité d'effectuer une évaluation pour la période 2018-2020 et d'introduire les priorités économiques et sociales relatives à la relance post-Covid tout en prenant en considération l'évolution des engagements internationaux, en particulier la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Il s'agit aussi d'établir des recommandations pour la refonte des enjeux de la SNDD afin de formuler une nouvelle stratégie de développement durable.
Le chemin vers la transition verte engagé
Il faut souligner que l'engagement du Maroc pour le développement durable ne date pas d'hier. Il s'est orienté durant cette dernière décennie vers ce volet qui compte des enjeux multiples, à travers la mise en place d'une stratégie et des projets dans le secteur. La SNDD vise à accélérer la transition vers une économie verte et inclusive à l'horizon 2030. Cette vision se focalise sur sept enjeux prioritaires qui ont été déclinés en 31 axes stratégiques et 137 objectifs. Le diagnostic de la mise en œuvre et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) au Maroc ont démontré que les 31 axes stratégiques et les 137 objectifs de la version actuelle de la SNDD couvrent environ 70% des cibles des 17 ODD de l'Agenda 2030, selon le département de l'environnement qui a mené une étude dans ce cadre. Les travaux de cette étude ont permis d'élargir le processus d'appropriation des ODD par l'ensemble des acteurs, d'identifier les bonnes pratiques et les expériences internationales de mise en œuvre des ODD, d'élaborer un diagnostic de la situation actuelle du Maroc par rapport aux 17 ODD ou encore d'établir un plan d'action pour accélérer le processus de réalisation des ODD, indique la même source. Au niveau international, le Maroc avait d'ailleurs présenté en juillet 2020, lors du Forum de haut niveau sur le développement durable des Nations Unies, sa 2ème communication sur le Rapport national volontaire sur les ODD. Cette présentation a tenu compte des défis auxquels le pays fait face, en l'occurrence la valorisation du capital humain, la création d'emploi pour les jeunes et les femmes, la réduction des inégalités sociales et territoriales, l'accélération des actions de préservation du capital naturel et l'adaptation aux changements climatiques.
L'exemplarité de l'administration s'impose
Dans ce processus initié par le Maroc, le rôle de l'administration est essentiel dans la mesure où elle doit montrer l'exemple. Elle est incitée par le département de tutelle à adopter les mesures nécessaires pour l'optimisation de l'énergie consommée et opter pour des solutions écologiquement responsables. D'où la mise en place d'un plan d'action national à court, moyen et long termes dédié à l'exemplarité de l'administration en matière de développement durable. Cette approche mise sur la généralisation des démarches environnementales au sein des bâtiments publics et l'inscription des administrations publiques dans la logique de gestion et valorisation des déchets. Il s'agit aussi de renforcer les initiatives «Etat employeur responsable», intégrer une approche participative et améliorer la transparence. A côté de cela, ce plan d'action national devra promouvoir la commande publique durable et responsable et développer l'exemplarité des acteurs publics en matière de mobilité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.