Le Maroc et la Serbie veulent renforcer davantage leurs relations économiques    Coupe arabe Futsal : Les Lions de l'Atlas dans le groupe B    M. Ait Taleb: Le ministère œuvre pour remédier aux limites du système de santé actuel    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    Affaire Brahim Ghali : Madrid tente une opération "damage control"    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    Critiqué, Biden augmente finalement le nombre des admis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Développement durable : Où en est la Stratégie nationale ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 02 - 2021

La SNDD vise à accélérer la transition vers une économie verte et inclusive à l'horizon 2030. Cette vision se focalise sur sept enjeux prioritaires qui ont été déclinés en 31 axes stratégiques et 137 objectifs.
L'heure du bilan a sonné pour la Stratégie nationale de développement durable (SNDD). Après 4 ans de son adoption, cette stratégie devra prendre une nouvelle dynamique en 2021 et s'aligner sur les nouveaux enjeux du moment. En effet, le ministère de l'énergie, des mines et de l'environnement, département de l'environnement, s'attelle actuellement à l'évaluation de la SNDD. L'objectif d'élaborer un plan d'action national à court, moyen et long termes dédié à l'exemplarité de l'administration en matière de développement durable et d'établir une feuille de route pour la refonte des enjeux de cette stratégie en tenant compte des nouvelles donnes nationales ainsi que les engagements internationaux du Maroc. Cette démarche fait suite à la réunion de la Commission nationale de développement (CNDD) qui s'est réunie le 3 juin 2021 appelant à la nécessité d'effectuer une évaluation pour la période 2018-2020 et d'introduire les priorités économiques et sociales relatives à la relance post-Covid tout en prenant en considération l'évolution des engagements internationaux, en particulier la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Il s'agit aussi d'établir des recommandations pour la refonte des enjeux de la SNDD afin de formuler une nouvelle stratégie de développement durable.
Le chemin vers la transition verte engagé
Il faut souligner que l'engagement du Maroc pour le développement durable ne date pas d'hier. Il s'est orienté durant cette dernière décennie vers ce volet qui compte des enjeux multiples, à travers la mise en place d'une stratégie et des projets dans le secteur. La SNDD vise à accélérer la transition vers une économie verte et inclusive à l'horizon 2030. Cette vision se focalise sur sept enjeux prioritaires qui ont été déclinés en 31 axes stratégiques et 137 objectifs. Le diagnostic de la mise en œuvre et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) au Maroc ont démontré que les 31 axes stratégiques et les 137 objectifs de la version actuelle de la SNDD couvrent environ 70% des cibles des 17 ODD de l'Agenda 2030, selon le département de l'environnement qui a mené une étude dans ce cadre. Les travaux de cette étude ont permis d'élargir le processus d'appropriation des ODD par l'ensemble des acteurs, d'identifier les bonnes pratiques et les expériences internationales de mise en œuvre des ODD, d'élaborer un diagnostic de la situation actuelle du Maroc par rapport aux 17 ODD ou encore d'établir un plan d'action pour accélérer le processus de réalisation des ODD, indique la même source. Au niveau international, le Maroc avait d'ailleurs présenté en juillet 2020, lors du Forum de haut niveau sur le développement durable des Nations Unies, sa 2ème communication sur le Rapport national volontaire sur les ODD. Cette présentation a tenu compte des défis auxquels le pays fait face, en l'occurrence la valorisation du capital humain, la création d'emploi pour les jeunes et les femmes, la réduction des inégalités sociales et territoriales, l'accélération des actions de préservation du capital naturel et l'adaptation aux changements climatiques.
L'exemplarité de l'administration s'impose
Dans ce processus initié par le Maroc, le rôle de l'administration est essentiel dans la mesure où elle doit montrer l'exemple. Elle est incitée par le département de tutelle à adopter les mesures nécessaires pour l'optimisation de l'énergie consommée et opter pour des solutions écologiquement responsables. D'où la mise en place d'un plan d'action national à court, moyen et long termes dédié à l'exemplarité de l'administration en matière de développement durable. Cette approche mise sur la généralisation des démarches environnementales au sein des bâtiments publics et l'inscription des administrations publiques dans la logique de gestion et valorisation des déchets. Il s'agit aussi de renforcer les initiatives «Etat employeur responsable», intégrer une approche participative et améliorer la transparence. A côté de cela, ce plan d'action national devra promouvoir la commande publique durable et responsable et développer l'exemplarité des acteurs publics en matière de mobilité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.