Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Le gouvernement espagnol saisit le parquet après une manifestation raciste    Conseil national du PJD : les islamistes entre le déni et le refus de toute autocritique    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    CIH Bank: forte hausse des bénéfices semestriels    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Olives noires : Le Maroc augmente ses exportations et détrône l'Espagne    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Le Maroc réitère son engagement inébranlable en faveur de la paix régionale    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    Afghanistan / Téhéran : la présence de Daech constitue un danger    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    L'AS FAR et les Buffles FC se neutralisent    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce dimanche 19 septembre    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Meeting de Kip Keino d'athlétisme: Soufiane El Bakkali remporte le 3.000m steeple    Coupe de la CAF : Les FAR se qualifient au 2ème tour    Botola Pro D1 / DHJ-HUSA (2-1) : Démarrage sur les chapeaux de roue !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Marocanité du Sahara : Une reconnaissance américaine historique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 07 - 2021

à titre de première concrétisation de leur initiative souveraine de haute importance, les Etats-Unis d'Amérique ont décidé l'ouverture d'un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique.
Il y a un avant et un après reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Entre le Royaume et les Etats-Unis, les liens d'amitié et de coopération sont enracinés dans l'histoire. Mais avec la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur son Sahara, le partenariat entre les deux pays prend une nouvelle dimension. L'annonce a été faite à l'issue d'un entretien téléphonique fin décembre 2020 entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence Donald Trump, alors président des Etats-Unis d'Amérique.
Au cours de cet entretien, le président Trump avait informé Sa Majesté le Roi de la promulgation d'un décret présidentiel, avec ce que cet acte comporte comme force juridique et politique indéniable et à effet immédiat, portant sur la décision des Etats-Unis d'Amérique de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume sur l'ensemble de la région du Sahara marocain. Dans ce cadre, et à titre de première concrétisation de leur initiative souveraine de haute importance, les Etats-Unis d'Amérique ont décidé l'ouverture d'un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d'encourager les investissements américains et la contribution au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud. A cette occasion, le Souverain a exprimé, en son nom et au nom de l'ensemble du peuple marocain, au président américain sa profonde gratitude aux Etats-Unis d'Amérique pour cette prise de position historique.
Sa Majesté le Roi a également transmis ses sincères remerciements au président américain et à son équipe pour ce soutien franc et sans ambiguïté à la marocanité du Sahara; soutien qui renforce le partenariat stratégique puissant entre les deux pays et le rehausse au niveau de véritable alliance qui englobe l'ensemble des domaines.
Sa Majesté le Roi a souligné que bien que l'occasion ne se soit pas présentée pour rencontrer directement Son Excellence le Président, les consultations et la coordination se sont poursuivies, en particulier depuis la visite de Son Excellence Jared Kushner, conseiller spécial de Son Excellence, en mai 2018, qui a été décisive sur différentes questions, y compris ce sujet ; ainsi qu'à travers les contacts, l'échange de délégations et un certain nombre de visites non officielles.
Cette position constructive des Etats-Unis d'Amérique vient renforcer la dynamique de la consécration de la marocanité du Sahara, confirmée par les positions de soutien par un ensemble de pays amis, ainsi que par les décisions de nombreux pays d'ouvrir des consulats dans nos provinces du Sud. Elle intervient également après l'intervention décisive et efficace des Forces Armées Royales, dans la zone d'El Guerguarat, afin de maintenir la sécurité et la stabilité dans cette partie du territoire marocain, et d'assurer la libre circulation des personnes et des biens avec les pays frères africains.
Au cours du même entretien, Sa Majesté le Roi et Son Excellence le Président américain ont échangé sur la situation actuelle dans la région du Moyen-Orient. À cet égard, le Souverain a évoqué les positions constantes et équilibrées du Royaume du Maroc au sujet de la question palestinienne, soulignant que le Maroc soutient une solution fondée sur deux Etats vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, et que les négociations entre les parties palestinienne et israélienne restent le seul moyen de parvenir à un règlement définitif, durable et global de ce conflit.
En sa qualité de Président du Comité Al-Qods, émanant de l'Organisation de la coopération islamique, Sa Majesté le Roi a souligné la nécessité de préserver le statut spécial de cette ville. Le Souverain a également insisté sur le respect de la liberté de pratiquer les rites religieux pour les adeptes des trois religions monothéistes, ainsi que sur le respect du cachet musulman d'Al-Qods Acharif et de la mosquée Al-Aqsa, conformément à l'appel d'Al-Qods/Jérusalem signé par Sa Majesté le Roi, Commandeur des Croyants, et Sa Sainteté le Pape François, lors de la visite de Sa Sainteté à Rabat le 30 mars 2019.
Eu égard au rôle historique que le Maroc a toujours joué dans le rapprochement des peuples de la région et dans la promotion de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient, et compte tenu des liens spéciaux qui unissent la communauté juive d'origine marocaine, y compris en Israël, à la personne de Sa Majesté le Roi, le Souverain a informé le Président américain que le Maroc entend :
n Accorder les autorisations de vols directs pour le transport des membres de la communauté juive marocaine et des touristes israéliens en provenance et à destination du Maroc ;
n Reprendre les contacts officiels avec les vis-à-vis et les relations diplomatiques dans les meilleurs délais.
n Promouvoir des relations innovantes dans les domaines économique et technologique dont, à cet effet, œuvrer à la réouverture des bureaux de liaison dans les deux pays, comme cela fut le cas antérieurement et pendant plusieurs années jusqu'en 2002.
Sa Majesté le Roi a souligné que ces mesures n'affectaient en aucune manière l'engagement permanent et soutenu du Maroc en faveur de la cause palestinienne juste et sa détermination à continuer à contribuer efficacement et de manière constructive à une paix juste et durable au Moyen-Orient.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.