Etchika Choureau, grand amour de Hassan II, n'est plus    Big Fail (2) : L'application Wiqaytna subit le même sort que le site CovidMaroc    Pour Moscou, la réponse US à la « principale » revendication russe n'est « pas positive »    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Météo: Fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    L'angoisse hydrique dans le Souss    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    L'ONU salue le leadership du Maroc    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Covid-19 au Maroc: prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 28 février 2022    Vaccin anti-Covid: Une généralisation de la 4è dose pas recommandée en France    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    «Bin Bin» de Mahmoud Chahdi ce jeudi au Studio des Arts Vivants    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Infantino affirme qu'un Mondial biennale pourrait empêcher la mort de migrants, ses propos choquent    CAN 2021 : Sofiane Boufal complète sa métamorphose avec coach Vahid    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Santé : un nouveau centre de santé à Sidi Moumen    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    100000 emplois menacés dans la culture en raison de la pandémie Covid 19 au Maroc    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Le Maroc, « partenaire solide » sur lequel peuvent compter la France et l'Europe    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    La Bourse de Paris recule après la Fed    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    Casablanca : Report de l'audience d'un universitaire soupçonné de harcèlement sexuel    Après la France, le siège du Parlement andalou accueille une réunion de soutien au Polisario    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Education financière : Plus de 1.000 petits agriculteurs encadrés par Crédit Agricole du Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 11 - 2021

Ils sont plus de 1.000 petits producteurs agricoles et ménages ruraux à avoir bénéficié, cette année, des opérations d'éducation financière initiées par Crédit Agricole du Maroc.
Capitalisant sur le succès de son programme lancé en 2016, le Groupe bancaire a été sollicité par plusieurs institutions, organismes et ONG pour former leur population cible. En 2021, le Cercam a ainsi accompagné trois grands projets de partenariat en matière d'éducation financière de base financés respectivement par les Etats-Unis, le Canada et la France.
Citons en premier le projet MCA-Morocco (Gharb et Tassaout) visant quelque 24.000 bénéficiaires directs de la melkisation de 66.000 hectares de terres collectives. Le deuxième projet accompagné n'est tout autre que le Refarm déployé au SoussMassa et Essaouira. Ce dispositif, fruit d'un partenariat avec «Fifargne», «Andzoa» et «Cowater», cible 130 coopératives et 3.000 femmes productrices d'argan. Pour sa part, le troisième projet, FERT-IECD, appuie techniquement les petites exploitations de production de pommier dans le Rich-Midelt, ciblant ainsi 5 coopératives et 400 membres.
«Plus de 1.000 personnes ont bénéficié à ce jour de ces formations en éducation financière et ce tout le long de l'année 2021, avec un rythme accéléré sur les 4 derniers mois, suite à l'assouplissement des restrictions sanitaires», fait savoir Crédit Agricole du Maroc. Et de préciser que «les modules de formation ont été adaptés et dispensés soit en distanciel, soit en présentiel, pour des petits groupes de 10 à 25 personnes maximum dans le respect le plus rigoureux des mesures préventives et des restrictions sanitaires». A travers ces actions, Crédit Agricole du Maroc sensibilise les bénéficiaires à l'importance des chiffres dans une exploitation agricole et/ou un ménage rural. La finalité étant de les préparer à faire face aux situations de dysfonctionnement, aux cas de faible rentabilité ou de non-rentabilité de certaines activités pratiquées, ainsi que de les initier à poser en conséquence des questions sur les marges de progrès et les possibilités d'amélioration des revenus et conditions de vie des populations agricoles et rurales. «La formation se déroule en mode interactif et participatif, à base d'histoires et exemples d'illustration issus du milieu rural. Elle est souvent coanimée par les bénéficiaires eux-mêmes pour une meilleure assimilation du contenu et des messages clés des modules de formation. Par ailleurs, dans certains sites, la formation a été faite en Tamazight (Rich, Midelt, SoussMassa) pour rester proches des réalités socioculturelles des bénéficiaires», explique le Groupe. Pour rappel, le Crédit Agricole du Maroc a réalisé depuis 2016 plusieurs opérations d'éducation financière dans 8 grandes régions agricoles au profit de près de 20.000 petits agriculteurs et ménages ruraux. Se référant au Groupe bancaire, les séances de formation du programme d'éducation financière en milieu rural sont organisées autour de 5 modules. Le premier consiste en la démystification de la banque et l'utilité d'un compte bancaire. Le deuxième porte sur la détermination, le chiffrage et la priorisation des projets d'investissement (professionnels et familiaux). Quant au troisième axe, il s'articule autour de la formalisation d'un budget simplifié et son mode d'interprétation. Le quatrième module s'intéresse à l'offre bancaire en produits et services de base et les modes d'épargne au moment où le cinquième concerne le plan de financement, le recours réfléchi et justifié au crédit bancaire et l'analyse des risques de surendettement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.