Botola : Le Wydad de Casablanca s'impose à domicile face à la RS Berkane    Bab Sebta : mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 39 000 euros    Le crédit bancaire progresse de 3,6% au T2-2022 (BAM)    La CEDEAO suit avec une « grande préoccupation » l'évolution de la situation au Burkina Faso    Covid-19: 11 nouveaux cas, plus de 6,81 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccinCovid    Jazz au Chellah : Dock in Absolute et Ernesto Montenegro Quintet étalent leurs talents    Premier League: Haaland et Manchester City se régalent contre United    Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Quelle culture voulons-nous ?    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Art et culture : Une Fondation pour El Jadida    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fini le Bachelor : Place au pacte ESRI 2030
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 06 - 2022

La tutelle multiplie les rencontres au niveau régional pour le lancement de la nouvelle réforme
Les défis actuels et futurs découlant des mutations structurelles du contexte national et international nécessitent la préparation d'un capital humain qualifié et le développement des capacités dans le domaine de la recherche scientifique et de l'innovation.
Le bachelor est mort, place au pacte ESRI 2030. C'est une véritable course contre la montre pour le lancement effectif de cette nouvelle réforme inspirée, selon les responsables, du nouveau modèle de développement. La tutelle fait depuis quelque temps le tour des régions du pays pour associer les territoires au façonnement de la réforme. Sur les douze Assises annoncées, le ministère de l'enseignement supérieur est arrivé déjà à la 10ème étape. En effet, les Assises régionales du Plan national d'accélération de la transformation de l'écosystème de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l'innovation (PACTE ESRI 2030) viennent d'avoir lieu il y a quelques jours à Rabat en présence d'acteurs de divers horizons et de la société civile de la région de Rabat-Salé-Kénitra (RSK).
Placé sous le signe «Ensemble, pour un nouveau modèle de l'université marocaine», ce rendez-vous vise à doter le Royaume d'une université rénovée, durable et adaptée aux besoins des étudiants et des territoires, afin de consacrer l'inclusion socio-économique, la compétence et l'excellence universitaire. Le ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l'innovation, Abdellatif Miraoui, a souligné que les défis actuels et futurs découlant des mutations structurelles du contexte national et international nécessitent la préparation d'un capital humain qualifié et le développement des capacités dans le domaine de la recherche scientifique et de l'innovation. Il a à cet égard mis l'accent sur le rôle central de l'université en tant que pilier de la compétitivité globale de l'économie nationale en fonction des quatre orientations stratégiques du PACTE ESRI 2030, à savoir l'excellence académique, les territoires de l'innovation, l'excellence opérationnelle et gouvernance 4.0 ainsi que la recherche scientifique. A quelques semaines de la fin de l'année universitaire, les responsables veulent accélérer le rythme des consultations.
Quelques heures seulement avant les Assises de Rabat, la tutelle avait organisé les Assises régionales de Drâa-Tafilalet. Le nouveau pacte paraît ainsi comme une nouvelle chance pour relancer la réforme de l'enseignement supérieur au pays. Selon les responsables, le Plan d'accélération de la transformation de l'écosystème d'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l'innovation tire sa substance des choix prioritaires du nouveau modèle de développement et se nourrit de sa doctrine et de ses principes fondateurs. Il vise à traduire en actions concrètes les priorités du programme gouvernemental en matière de développement du capital humain et d'insertion du Maroc dans la société du savoir.
«Le PACTE ESRI 2030 est mû par l'objectif de propulser le Maroc au rang des nations pionnières à forte capacité d'innovation et à haute valeur ajoutée sur les plans académique et scientifique», précise la même source. Reste à savoir si le lancement effectif de la réforme aura lieu dès la rentrée prochaine. La tutelle prévoit d'organiser après la fin des Assises régionales des Assises nationales avant le déploiement du pacte.
Partenariat
Le ministre de l'enseignement supérieur avait déclaré dans une réponse à la Chambre des conseillers que «le Plan national s'appuie sur une approche renouvelée du partenariat entre l'université, la région et le tissu socio-économique afin de mobiliser les capacités disponibles au niveau de tous les domaines territoriaux dans le but de créer un dynamisme économique générateur de richesses et d'opportunités d'emplois et favorisant l'intégration sociale et le vivre-ensemble». M. Miraoui a ajouté que son département œuvre, à travers la prise d'un ensemble de mesures, à réunir les conditions de réussite du parcours académique de l'étudiant, en mettant en place un système d'orientation efficace et efficient qui réponde à ses besoins et aspirations, à améliorer l'offre de formations et d'encadrement pédagogique, à développer les parcours professionnels en partenariat avec les acteurs économiques et à créer des passerelles fluides entre les cycles et les sections de formation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.