Arrestation d'un ressortissant bulgare à Marrakech, soupçonné de piratage de comptes bancaires    Le PDG d'Attijariwafa Bank reçu par le président ivoirien    Bruxelles attend Boris Johnson de pied ferme    Crise des tankers : l'Iran prévient Londres qu'il « protégera » le Golfe    Comment s'est porté le secteur bancaire en 2018?    Le groupe ODM se renforce    Invité en Israël, un blogueur saoudien lynché par des Palestiniens    Vidéo. Lekjaâ menace les clubs marocains!    Lancement officiel du cadre national de la certification    La Banque Populaire accompagne le secteur de la chimie et de la parachimie    Agadir/tourisme. Aïd Al Adha pénalise la destination    Mercato : Mohcine Yajour au club saoudien Damak    Festival du cinéma de Taza : Abdelwahab Doukkali enchante le public    Le festival «Florilège culturel» couronné par la célébration de la Fête du Trône    Najat Aatabou star du 3ème festival Ajdir Izouran    Régions : la FCS déploie des formations certifiantes au profit des entreprises    Taounate: Benabdallah appelle une répartition spatiale équitable de la richesse    Le bachelor allégera-t-il la capacité d'accueil des facultés de droit ?    73e anniversaire de la présentation par le PCM du Manifeste de l'Indépendance    IAM: un bon premier semestre porté par le marché marocain    La Corée du Sud annonce des tirs de semonce contre un appareil russe    Le président sénégalais a offert des passeports diplomatiques aux joueurs    Tanger : 20 personnes blessées lors d'un incident de manège    Le Bureau politique du PPS félicite Fatima Chaabi et Mahtat Rekkas    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement : Les perspectives d'élaboration de la loi de Finances 2020 au menu    Championnat du Malawi : Une «poule» pour le meilleur joueur!    Moscou: 20.000 manifestants réclament des élections «libres»    Averses orageuses et canicule dans plusieurs provinces du Royaume    Des propositions pratiques pour les droits de tous les enfants : L'ONDE coordonne ses efforts avec un réseau national    Presse. Des assises nationales en vue    Education : La Chambre des représentants adopte le projet de loi-cadre    Développement régional : Un coût total de 411 MMDH, selon El Othmani    Dora Maar: Une beauté qui en avait dans l'œil    Production cinématographique et audiovisuelle. Un "vrai" cadre juridique en gestation    Edito : La voie de la dignité    Lekjaa confirme la démission de Renard et promet du changement    Abdeslam Ahizoune réélu président de la FRMA    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Oxfam monte au créneau    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les chantiers d'Attijariwafa bank
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 07 - 2006

Dans son rapport annuel, Attijariwafa bank revient sur ses principales réalisations au cours de l'année 2005. Elle trace aussi les grandes lignes de son plan de développement.
Sous format magazine, le rapport annuel d'Attijariwafa bank retrace les réalisations de l'année 2005 et donne les axes majeurs du plan stratégique 2010. L'année dernière, qui est aussi la première année opérationnelle d'Attijariwafa bank, a été marquée par de nombreux évènements.
« Année d'accomplissement, 2005 a marqué l'achèvement avec succès de notre plan stratégique, lancé en 2003, visant l'édification d'un groupe bancaire et financier de référence, apte à dynamiser l'économie nationale et à rayonner au-delà de nos frontières », tient à noter dans ce rapport Khalid Oudghiri, président-directeur général d'Attijariwafa bank.
En effet, ce groupe, dont l'actionnaire majoritaire est l'ONA avec 33,13 % du capital, a des ambitions à l'international. L'année 2005 a été aussi celle d'un déploiement au Maghreb. Et ce à travers l'acquisition de 53,54 % du capital de la Banque du Sud en Tunisie en partenariat avec Grupo Santander.
En Afrique subsaharienne, ce groupe a mis en place Attijariwafa bank Sénégal. Banque au capital de 2,1 milliards de francs CFA (1 dirham = 66 FCFA), elle compte trois agences qui sont opérationnelles depuis le 10 juillet dernier. En Europe, il s'agit de la création d'Attijariwafa bank Europe, une filiale bancaire de droit français.
« La fusion réussie entre la Banque commerciale du Maroc et Wafabank a naturellement induit un changement de taille significatif pour Attijariwafa bank, caractérisé notamment par un total bilan consolidé de 139 milliards Dh et des fonds propres part du groupe de près de 11 milliards Dh, situant ainsi le groupe au premier rang des banques maghrébines », ajoute M. Oudghiri.
Une position que le management de cette banque veut renforcer en mettant en œuvre son plan de développement à l'horizon 2010.
Ce rapport parle de stratégie volontariste permettant à Attijariwafa bank de « se distinguer en tant que leader incontesté sur ses métiers » et de « renforcer les parts de marché et la profitabilité de ses filiales grâce au cross-selling et à la mutualisation des plates-formes».
Attijariwafa bank mise également sur ses différentes ressources pour atteindre ses objectifs. Il y a quelques semaines, une nouvelle salle des marchés a été installée aux locaux de cette banque à l'Avenue Hassan II, à Casablanca.
Au cours de cette année, Attijariwafa bank s'est engagée dans des chantiers d'envergure pour consolider ses positions.
«Ce défi, nous le réussirons, grâce à la mobilisation de l'ensemble des forces vives de notre banque, à la capacité de chacun à innover et à sa volonté de se dépasser pour s'inscrire dans une dynamique de progrès durable et partagé», conclut M. Oudghri.
Les chiffres
d'une fusion
La fusion entre la Banque commerciale du Maroc et Wafabank a donné naissance à Attijariwafa bank qui compte aujourd'hui :
- 600.000 comptes de particuliers et professionnels basculés.
- 3.000 PME et grandes entreprises migrées.
- Plus de 6 millions de mailings envoyés.
- 12.000 jours/hommes de formation.
- 400 millions de dirhams d'investissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.