Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    Ministère de l'Agriculture: voici le budget d'investissement en 2021    La justice française saisie par des femmes marocaines agressées par des pro-polisario    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Le Maroc, un partenaire «très fiable» avec lequel l'UE souhaite poursuivre le partenariat    Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech    L'heure du bilan !    Total Maroc a vu son activité baisser à afin septembre    Décès de Mohamed Abarhoun: ce que l'on sait    Maroc-Japon : Signature à Rabat d'un échange de notes portant sur un prêt de 200 millions de dollars    Deux arrestations sur l'autoroute Oujda-Fès (DGSN)    Ylva Johansson et le patron de l'Anapec font le point sur l'évolution du projet Palim (vidéo)    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    Algérie: François Ciccolini suspendu 2 ans!    PLF 2021 : les amendements des conseillers    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    ENTRETIEN / Crédit du Maroc se met au vert    Trafic de tests PCR : trois médecins arrêtés à Fès    Covid-19 : Une enquête de CNN révèle les erreurs de Pékin    Le groupe Medi1 s'allie au centre de recherches africain Timbuktu Institute    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Oscars 2021. Le Miracle du Saint Inconnu représente le Maroc    Merendina parle le langage de l'amour    Covid-19: voici le premier pays européen à approuver le vaccin Pfizer/BioNTech    CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Jennifer Lopez complètement nue    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Nouveau revers pour Donald Trump    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le passeport biométrique arrive
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 08 - 2008

Le processus de fabrication du passeport biométrique est en marche. Le 18 août 2008 sera connue l'entreprise concessionnaire de la gestion de la partie informatique du dossier. L'ouverture des plis concernant l'appel d'offres lancé par Bank Al Maghrib est reporté au 1er septembre.
Amoins de trois semaines après l'adoption du décret instituant le passeport biométrique, le processus de fabrication suit son cours. Deux appels d'offres ont été lancés simultanément par le ministère de l'Intérieur et Bank Al Maghrib. Le premier a trait à la gestion informatique du processus et le second concerne la fourniture de composants de fabrication du passeport. C'est le 18 août dans la matinée que sera connue l'entreprise concessionnaire de la gestion de la partie informatique du dossier. Il s'agit de délivrer une solution clé à la main pour la mise en place d'un système de gestion des passeports biométriques et d'un système de gestion des postes frontières du Royaume du Maroc. Le système de gestion des passeports se compose de plusieurs modules.
Pour la première fois, il sera mis en place un portail interactif qui permettra aux demandeurs de passeport de suivre le traitement du dossier. Autre point important. Il sera mis en place une plate-forme décentralisée d'émission et de personnalisation du passeport provisoire. Cette mesure concerne la mise en œuvre d'une solution matérielle et logiciel pour l'émission et la délivrance par les wilayas et consulats du passeport provisoire prévu pour répondre à des cas d'urgence. Quant au système de gestion des postes frontières, ce dernier portera sur le traitement des mouvements, la vérification de l'authenticité des documents de voyage, le système d'interfaçage (Intégration dans le système d'information de la DGSN, Interfaçage avec les organismes tiers…), solution de sécurisation et de supervision du système…
L'ouverture des plis concernant l'appel d'offres lancé par Bank Al Maghrib relatif à la fourniture de films sécurisés (laminats) et d'une solution clés en main pour la personnalisation du passeport biométrique a été reportée au 1er septembre 2008 au lieu du 11 août. Le gouvernement avait adopté, jeudi 24 juillet 2008, le décret
n° 2-08-310 instituant le passeport biométrique. Le texte, composé de 9 articles, stipule que le passeport biométrique, comme l'actuel, est constitué d'un livret contenant une page de renseignements personnalisée, des pages destinées aux visas et autres endossements, mais avec en plus un module électronique. Cette puce, non apparente, renferme des informations sur le titulaire du passeport, sur le passeport lui-même et sur l'autorité qui émet ce titre.
A noter que certaines données seront lisibles à l'œil nu, il s'agit entre autres des informations personnelles sur le détenteur de la lettre «P» indiquant le type du document ou encore le numéro de la carte nationale d'identité électronique du titulaire, l'image numérisée de la photographie de celui-ci et l'image numérisée de sa signature manuscrite.
Quelques-unes parmi ces informations figurent également sur la partie informatique lisible grâce à un dispositif spécial. En effet, on trouve parmi les données et les informations transcrites dans la zone de lecture optique lisible par des machines appropriées la lettre «P» précisant le type du document, le code MAR désignant l'Etat du Royaume du Maroc et le nom, le prénom, le code de la nationalité, le sexe et la date de naissance du titulaire. Sont également inscrits, le numéro et la date d'expiration du passeport et celui de la carte nationale d'identité électronique. Comme l'actuel document, le futur passeport est établi pour une durée de validité maximale, non prorogeable de 5 ans. Lorsqu'il est délivré à un mineur âgé de moins de 3 ans, sa durée de validité est de trois ans. A titre exceptionnel, et lorsqu'il n'est pas possible pour un demandeur de passeport biométrique, d'attendre l'établissement dudit passeport, pour des impératifs à caractère humanitaire, médicale, professionnelle ou autres, il peut être délivré un passeport provisoire d'une durée de validité maximale de 12 mois. Ces nouveaux passeports qui intégreront des données biométriques permettront ainsi de garantir la sécurité des citoyens et de faciliter les voyages internationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.