Protection sociale: Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale    Service militaire 2022: Début au 7e CFA de la Marine Royale de l'opération de sélection et d'incorporation des appelés    Espagne : Une vice-présidente de la Chambre basse du Parlement sur la liste des invités du Polisario    Botola Pro D1 / DHJ-IRT (2-2) : La perte des points à domicile continue pour les Jdidis !    Ibenge : « Le football, c'est la tête avant les jambes »    Maroc: le déficit budgétaire à fin avril 2022    Rabat: Akhannouch s'entretient avec la PDG d'Oracle Corporation    Tourisme: le Maroc sort la tête de l'eau    On en sait plus sur la réouverture imminente du point de passage Bab Sebta    France: Élisabeth Borne officiellement nommée première ministre    Il y a 19 ans, des attentats terroristes frappaient Casablanca (VIDEO)    Benkirane traite le président de la 1ère Chambre d'« âne » (VIDEO)    Délais de paiement, nouvelles nominations... Au menu du prochain Conseil de gouvernement    Ligue des champions: Al Ahly se « résigne » à jouer la finale à Casablanca    Maroc/Covid-19: le bilan de ce lundi 16 mai    Météo Maroc: temps chaud sur l'extrême Sud ce mardi 17 mai    La lettre d'orientation d'Abdellatif Hammouchi pour le 66e anniversaire de la DGSN    France: fin du masque dans les transports en commun    Casablanca : Débat autour de la musique andalouse    Botola: l'Union Touarga promu en première division !    « Les infirmières et infirmiers ont toujours été au cœur des réformes de notre système de santé »    Une délégation marocaine s'entretient avec le président de la Chambre des députés de la République Dominicaine    «Dialogue joyeux avec un mort»    «La rencontre», nouveau roman de Mamoun Lahbabi    Mehdi Qotbi : « une ode à l'histoire commune entre le Maroc et l'Espagne »    Photos. De nouvelles structures de police à Marrakech et à Al Hoceima    Calendrier chargé pour les Lions de l'Atlas au mois de juin    Noussair Mazraoui témoigne sa reconnaissance à Labyad et Ziyech    Ligue1: Mbappé, meilleur joueur de la saison pour la 3è fois consécutive    Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ    Kamala Harris conduit une délégation de haut niveau aux Emirats arabes unis    Promotion de l'allaitement maternel : Campagne nationale du 14 mai au 14 juin 2022    Législatives libanaises : Le tandem chiite préserve ses sièges    Renault vend ses actifs en Russie à l'Etat russe    Rapport CNDH : 3.018 plaintes traitées en 2021    Maroc: Les transferts d'argent ont bondi de 40% en 2021    Aérien : l'ONDA table sur un taux de récupération de 75%    Alfa Romeo Tonale. Objectif reconquête pour la marque italienne    Russie-OTAN : L'adhésion de la Finlande et de la Suède « va changer le monde »    Le Mali se retire de l'organisation régionale G5 Sahel    Pétrole : L'Arabie saoudite portera sa production à 13,4 millions de barils    «Green Card» à l'assaut des salles obscures dès le 18 mai    Fondation Ali Zaoua, 13 ans déjà !    Rabat rend hommage à feue Haja Hamdaouia    Températures prévues pour mardi 17 mai 2022    Souveraineté sanitaire : Comment le Maroc se prépare à la période Post-pandémie    Nayef Aguerd ne remporte pas le prix Marc-Vivien Foé    Rabat, l'Afrique au cœur et scène culturelle mondiale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tanger : Une 2ème édition du festival des arts plastiques haute en couleurs
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 06 - 2011

Organisé sous le thème «Couleurs du Grand Maghreb», le 2ème festival Tanger des arts plastiques, qui se poursuit jusqu'au 30 juin, réunit une cinquantaine d'artistes-peintres représentant le Maroc et les autres pays du Maghreb arabe.
La galerie d'art contemporain Mohamed Drissi et les jardins de la délégation de la culture abritent, jusqu'au 30 juin, les travaux de la deuxième édition du festival Tanger des arts plastiques. Organisé sous le thème «Couleurs du Grand Maghreb», ce deuxième festival accueille, pendant plus d'une dizaine de jours, une cinquantaine d'artistes-peintres et sculpteurs représentant le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et la Mauritanie. Les organisateurs ont choisi l'Institut culturel russe comme invité d'honneur de cette deuxième édition. «Ce festival dédié aux arts et à la création contribue, en cette période estivale, et avec d'autres manifestations artistiques et culturelles, à l'animation de la ville. Il vise en particulier la divulgation et la promotion de l'art contemporain dans la région en particulier et dans les pays du Maghreb arabe en général», indique le délégué du ministère de la Culture à Tanger, Rachid Amahjour. Organisée par l'Association Tanger des arts plastiques en collaboration avec la délégation de la culture, cette deuxième édition qui se veut un lieu de rencontre et d'échange entre les artistes plasticiens maghrébins s'assigne pour objectif principal, selon les organisateurs, de contribuer à consolider les relations culturelles, artistiques et touristiques entre les pays du Maghreb arabe. Inaugurée en grande pompe, cette deuxième édition se distingue par l'exposition collective, qui a lieu à la galerie d'art contemporain Mohamed Drissi. Cette exposition comporte notamment les œuvres de tous les plasticiens participant à cette manifestation dont les artistes russes. Comme c'est le cas de l'artiste-peintre tangéroise, Zohra Bekoury, qui y expose quatre tableaux. «Je suis en train de réaliser une grand toile, qui sera offerte aux organisateurs. Bref, j'apprécie beaucoup ce genre de manifestation qui réunit des artistes de différents styles, qui sont venus des pays arabes voisins et russes», révèle-t-elle. Outre les expositions collectives organisées aux deux galeries Mohamed Drissi et l'Institut Cervantès, ce deuxième festival programme une autre dédiée aux jeunes plasticiens et qui se déroule à la galerie Ibn Khaldoun de Tanger. Les artistes sont invités, au cours de cette manifestation, à travailler ensemble dans des ateliers de peinture et de gravure à la délégation de la culture. Le festival programme aussi des peintures murales, qui sont réalisées dans les différents espaces de la ville et en présence du public. Et comme chaque année, des ateliers de gravure, de peinture et de dessins sont organisés au profit des élèves de quelques établissements scolaires de Tanger. La programmation de ce deuxième festival comporte également des soirées artistiques ainsi que des conférences et des tables rondes autour des arts plastiques contemporains.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.