Clusters à Tanger : les autorités durcissent les mesures et ferment des entrées    Fonds d'aide cinématographique : 19 projets retenus et plus de 24 MDH d'avances accordées    Croissance économique : Une régression de 5,8% anticipée par le HCP en 2020    Covid-19: 203 nouvelles contamination et 5 décés ces dernières 24H    Alerte météo : temps chaud et orages jusqu'à lundi au Maroc    Coronavirus : 3212 cas actifs dimanche 12 juillet à 18 heures, 12.283 guérisons    Sainte Sophie. Erdogan veut mettre la main sur l'Islam    Bourse: le flou persiste pour Casablanca    Espoir, engagement et responsabilité    Préférence nationale : voici les mécanismes qui seront opérationnels    Malheurs des ouvrières agricoles    Oppo A92 désormais disponible au Maroc    Sit-in des robes noires en solidarité avec le sulfureux Me Ziane    Test de dépistage pour le voyage... et pour la reprise du travail    8e réunion de la Commission ministérielle chargée des MRE et des Affaires de la Migration    Youssef Zalal: «Je veux devenir le meilleur au Monde!»    Abdeladim Chennaoui n'est plus    Le tourisme de demain sera celui de la Culture, de l'Ecologie et du Bien-être    Lkraimi, une vie à l'ombre...    Turquie: l'ancienne basilique Sainte-Sophie redevient mosquée    Le dilemme Santé/Economie!    Pour la création d'une Haute Autorité de la Santé [Tribune]    RAM : Les passagers empruntant les vols au départ du Maroc sont dispensés de tests, mais...    Mohamed Hayak, directeur général de Chada FM, n'est plus    Marrakech : Hadirate Al Anwar signe une nouvelle œuvre [Diapo]    RAM renforce ses fréquences sur deux liaisons    Maroc vs Amnesty: Le gouvernement insiste sur les preuves    Liga: les résultats et le classement de la 36e journée    Le coup de gueule des Marocains souhaitant regagner leurs pays de résidence (VIDEO)    Casablanca: Abdeladim Chennaoui inhumé au cimetière Chouhada (VIDEO)    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouveau virus : trois villes chinoises déclarées en quarantaine, les festivités du Nouvel An annulées à Pékin
Publié dans Barlamane le 23 - 01 - 2020

Après Wuhan, épicentre du virus, Huanggang et Ezhou ont également mis en place un confinement destiné à «enrayer efficacement la propagation du virus».
La Chine emploie les grands moyens contre le nouveau coronavirus qui a commencé à se répandre à l'international. Jeudi 23 janvier, trois métropoles ont été mises en quarantaine et Pékin a annoncé l'annulation des festivités du Nouvel An chinois dans la capitale, à la veille du début du traditionnel congé annuel, qui occasionne chaque année des centaines de millions de voyages.
Depuis le début de la matinée, plus aucun train ni avion ne doivent en principe quitter Wuhan, ville de 11 millions d'habitants où se trouve l'épicentre du virus. Une décision similaire a été prise à Huanggang, cité de 7,5 millions d'habitants, et à Ezhou, toutes deux situées à 70 km à l'est de Wuhan. L'objectif affiché : «Enrayer efficacement la propagation du virus», a expliqué le quartier général chargé de la lutte contre l'épidémie à Wuhan.
Aux sorties autoroutières de Wuhan, des policiers stoppaient certains véhicules afin de prendre la température corporelle des occupants, selon un reporter du site Internet d'information The Paper. Des queues se formaient devant certaines stations-service, tandis que beaucoup d'autres étaient à court de carburant. La mairie a aussi imposé le port du masque respiratoire, que la plupart des habitants avaient de toute façon commencé à arborer depuis le début de la semaine.
La ville des bords du Yangtsé est au cœur de l'épidémie qui depuis décembre 2019 a contaminé plus de 500 personnes et fait 17 morts, selon un dernier bilan communiqué mercredi soir. Toutes les personnes mortes ont succombé à Wuhan ou dans sa région.
Le virus a été repéré sur son marché de gros de produits de la mer. Des ventes illégales d'animaux sauvages avaient lieu dans ce marché, a reconnu le Centre national de contrôle et de prévention des maladies, sans pouvoir dire avec certitude si du gibier était à l'origine de l'épidémie.
L'alerte a été donnée par un scientifique chinois, qui a admis que la transmission du virus pouvait se faire d'humain à humain et pas seulement de l'animal à l'homme.
A l'étranger aussi les autorités s'organisent. Tous les voyageurs en provenance de Chine doivent ainsi «subir un contrôle thermique à leur arrivée» à l'aéroport de Dubaï, l'un des plus importants au monde, ont annoncé jeudi les autorités. «Le contrôle sera effectué à des portes [de débarquement] sécurisées» par des équipes médicales, a précisé dans un communiqué l'aéroport de Dubaï qui s'attend à accueillir «des milliers» de passagers chinois samedi, à l'occasion de leur Nouvel An.
De Tokyo à Sydney, l'angoisse était palpable chez des passagers des derniers avions partis de Wuhan avant la mise en quarantaine de la métropole. Un dernier appareil est arrivé jeudi dans la capitale japonaise en provenance de l'aéroport de Wuhan, dans le centre-est de la Chine, où est apparu un coronavirus qui a déjà provoqué sur place la mort d'au moins 17 personnes.
A l'aéroport de Sydney jeudi, les passagers en provenance d'un des derniers avions arrivés de Wuhan ont été accueillis par des agents de biosécurité et informés des symptômes du nouveau virus, brochures à l'appui.
En raison de la période d'incubation du virus, les voyageurs de retour de Wuhan devaient cependant continuer de surveiller de près toute apparition de symptômes proches d'un état grippal, ont insisté les autorités australiennes.
En dehors de la Chine, où plus de 500 personnes ont déjà été contaminées, des cas individuels confirmés ou suspects ont été identifiés dans d'autres pays d'Asie (Thaïlande, Japon, Corée du Sud, Taïwan, etc.). Un cas a également été signalé aux Etats-Unis, tandis qu'un autre en Australie s'est révélé être une fausse alerte.
A Genève, le directeur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a salué les mesures «très, très fortes» prises par la Chine, estimant qu'elles allaient «diminuer» les risques de propagation hors de ses frontières. Elles ont été mises en place au moment où l'OMS avait réuni son comité d'urgence pour décider si le nouveau virus constituait une «urgence de santé publique de portée internationale». Les experts n'étant pas parvenus à se mettre d'accord sur la question, le directeur de l'OMS a décidé de poursuivre la réunion jeudi dès 12 heures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.