Le FMI s'attend à ce que la reprise post-Covid au Maroc se renforce    Coupe de la CAF/2e tour préliminaire « retour » : La RSB pour confirmer, les FAR pour se surpasser !    Dimanche prochain à 19h45, l'autre classico, l'OM reçoit le PSG    Coupe du Monde Féminine U-20 : Le Maroc affronte la Gambie et non le Sénégal !    Compteur coronavirus : 499 nouveaux cas positifs, 5 décès enregistrés en 24H    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    Le détail du Projet de loi de finances 2022 [Document]    Kénitra : deux arrestations pour trafic illicite de substances psychotropes    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Maroc : une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19 est probable    Bonnes feuilles : «France-Algérie les passions douloureuses» de Benjamin Stora    Mobilité propre : De nouvelles dispositions applicables en 2022 et en 2023    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Agadir : Démantèlement d'une bande de trois malfrats, dont une jeune femme    Casablanca : Pour kidnapping, séquestration et viol, un duo écope de 10 ans de prison chacun    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Aquaculture : Agadir Haliopôle Cluster accompagne les start-up innovantes    Ali Bensaad : «Le discrédit du régime algérien, qui se désagrège, est tel qu'il rejaillit sur l'image de tout le pays. Il est l'homme malade du Maghreb»    Le pass vaccinal obligatoire dès jeudi dans les espaces publics et pour se déplacer    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sahara : Irina Tsukerman dénonce un lobbying douteux contre le Maroc et soutient la légitimité et la crédibilité de la voix de Tamek    Irak: Le responsable d'un attentat meurtrier en 2016 arrêté    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Aïd Al Mawlid Annabaoui - Le Prophète Sidna Mohammed « As-Sadiq Al-Amin » : Un illustre modèle    Un trafic international de cocaïne démantelé en Belgique, 27 arrestations    Le premier ministre polonais fustige un «chantage» de l'UE, qui souhaite protéger ses «valeurs»    Femmes sur le marché du travail : Les chiffres inquiétants du HCP    Un responsable marocain sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) : «Nous ne le laisserons pas rouiller»    Projet de loi des Finances 2022 : 245 milliards d'investissement public, 3,2% de croissance anticipée    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Examen des Orientations générales du PLF pour l'année budgétaire 2022    La CGEM décline son software    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    PIB : le PLF 2022 prévoit une croissance de 3,2%    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Australie : La pratique de l'alternance au Maroc saluée lors d'un séminaire
Publié dans Barlamane le 27 - 09 - 2021

Lors d'un séminaire organisé, récemment par l'ambassade du Royaume en Australie, la pratique de l'alternance dans la gestion de la chose publique nationale, régionale et locale au Maroc a été saluée.
Cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre de l'interaction constante avec les décideurs politiques et acteurs de la société civile en vue de promouvoir les efforts du Maroc dans la consolidation de sa marche démocratique, a été présidée par l'Ambassadeur du Maroc en Australie, M. Karim Medrek, avec la participation des membres de l'Association d'Amitié Maroco-Australienne (MAFA).
Ce séminaire a été l'occasion pour les participants de prendre connaissance du déroulement des échéances électorales du 8 septembre, des derniers développements de la question du Sahara marocain et de l'évolution de la campagne de vaccination.
Intervenant à cette rencontre, M. Medrek a souligné que le Royaume du Maroc a réussi à organiser, pour la première fois, de l'histoire de ses institutions démocratiques, trois scrutins en une seule journée, et ce malgré les contraintes liées à la pandémie de la Covid-19, précisant que ces élections ont fourni la preuve irréfutable de l'ancrage de la pratique démocratique dans le pays, de la profondeur du pluralisme et de la solidité de ses institutions.
Rappelant le climat apaisé dans lequel cette consultation s'est déroulée, le diplomate marocain a indiqué que ces élections, qualifiées par les observateurs nationaux et internationaux, de libres et transparentes, attestent, ainsi, de la maturité du processus démocratique marocain et du respect du pluralisme politique.
Par ailleurs, M. Medrek n'a pas manqué de mettre en exergue, les résultats exceptionnels en termes de représentativité et de participation à ce processus démocratique, notamment dans les régions marocaines du Sahara, ajoutant que cette participation massive constitue, à elle seule, une réponse claire à ceux qui doutent de l'attachement indéfectible des populations des provinces du Sud à la mère Patrie et de leur implication effective dans la construction de ses institutions.
Evoquant la forte participation des femmes aux échéances électorales, il a précisé que les résultats des élections ont consolidé le rôle leader du Maroc en matière de parité entre hommes et femmes et de représentation politique, aboutissant à l'élection de 95 femmes parlementaires, de 30 femmes présidentes de communes dont 3 maires de trois des plus grandes villes du pays dont la capitale et d'une femme présidente de région.
S'agissant des derniers développements de la question du Sahara marocain, l'ambassadeur du Royaume a relevé que depuis la réouverture du passage d'El Guergarat, seule route menant du Maroc à la Mauritanie et au reste de l'Afrique de l'Ouest, et la reconnaissance par l'administration américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, certaines parties n'ont cessé d'attiser les tensions et de poursuivre leurs actes d'hostilité pour tromper la communauté internationale sur la situation au Sahara.
Tout en réitérant l'engagement du Royaume en faveur d'une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, basée sur l'initiative marocaine d'autonomie, M. Medrek a décrié la situation qui prévaut dans les camps de Tindouf, implantés en territoire algérien où la population est soumise aux violations des droits humains les plus élémentaires, aux détentions arbitraires et aux disparitions forcées, sans parler de l'enrôlement militaire des enfants, violant ainsi le droit humanitaire et la Convention relative aux droits de l'enfant.
Abordant le sujet de la pandémie et de la vaccination, il a indiqué que le Royaume fait partie des pays qui ont déjà atteint l'objectif mondial de vaccination fixé par l'OMS, mettant en œuvre le programme de vaccination le plus avancé d'Afrique.
Il a noté, à cet égard, que désormais 18.300.000 marocains sont complètement vaccinés, rappelant que les mesures adoptées par le gouvernement marocain depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus ont contribué de manière significative à l'atténuation de l'impact économique de la pandémie.
De son côté, Mme J. Horne, professeure éminente de l'Université de Melbourne et auteure de plusieurs ouvrages, s'est réjouie des efforts et progrès qu'elle a pu constater, lors de sa dernière visite au Maroc, en termes de développement économique et social du Sahara, soulignant que les habitants de cette région vivent dans la quiétude et la dignité et participent pleinement au développement de leur pays.
Pour sa part, M. J. Roland, Secrétaire Général de l'Association d'amitié maroco-australienne a souligné, à cette occasion, que « depuis son avènement, le Roi Mohammed VI a mené, patiemment une politique visionnaire, permettant au Maroc de consolider sa démocratie et d'être un havre de paix », notant que « ces élections sont une illustration évidente de la force du Maroc, de sa stabilité et de sa marche sereine vers l'avenir ».
Il a, dans ce cadre, rappelé que le développement économique et social que connaissent les régions du Sahara témoignent de cette politique visionnaire, des choix politiques volontaristes et de la bonne gouvernance qui symbolisent la réussite du Maroc d'aujourd'hui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.