Compteur Coronavirus : les nouveaux cas continuent leur augmentation, 153 contaminations en 24h    Amélioration de l'école publique : le ministère de l'Education lance un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    La guerre en Ukraine sur fond de crise énergétique internationale, par Yassine Gamal    Températures prévues pour le dimanche 22 mai 2022    Tempête en Allemagne: un mort et près de 60 blessés    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Les supporters de l'OCK interdits de déplacement à Casablanca    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Boxe: Khadija El Mardi sacrée à Istanbul vice-championne du monde des poids lourds    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    Maroc-Espagne: Plus de 2 600 véhicules ont déjà franchi les frontières    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane suite à sa consécration à la coupe de la CAF-2022    Bono vainqueur du trophé Zamora    Volaille: le prix du kilo atteint 25 dirhams, les Marocains en colère    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    ONU : engagement renouvelé aux objectifs du Pacte de Marrakech sur les migrations    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    PSG où Real Madrid ? Mbappé se prononcera ce week-end    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Démantèlement de 40 cellules terroristes et arrestation de 548 personnes par le BCIJ depuis sa création en 2015
Publié dans Barlamane le 24 - 12 - 2016

Le nombre de cellules terroristes démantelées au Maroc par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) depuis sa création en 2015, s'élève à 40, et celui des personnes arrêtées à 548.
C'est ce qu'a révélé le directeur du BCIJ , Abdelhak Khiame selon lequel 341 tentatives terroristes ont été mises en échec par les services de sécurité marocains, d'où l'efficacité de cette structure aussi bien à l'échelle nationale qu'internationale.
Le patron du BCIJ qui s'exprimait dans un entretien accordé à la MAP, a indiqué que quelque 21 cellules ont été mises hors d'état de nuire en 2015 et 19 autres lors de l'année en cours, dont 4 cellules liées à la nébuleuse terroriste "Al Faye Wa Al Istihlal", grâce à la politique proactive adoptée par le Maroc.
Il a précisé que 36 de ces cellules sont liées à l'organisation terroriste auto-proclamée "Etat islamique" (EI), relevant que, dans le cadre de la stratégie anticipative du Royaume dans la lutte contre ce fléau destructeur, 548 personnes (275 en 2015 et 273 en 2016) ont été interpellées et déférées à la justice.
"De 2015 à 2016, le BCIJ a procédé à l'arrestation de 71 individus qui ont regagné le Maroc en provenance des rangs de l'EI. Et sur les 47 personnes arrêtées en 2016, 39 proviennent de la zone de conflit syro-irakienne et 8 autres de la Libye", a-t-il ajouté.
Evoquant le cas des individus qui ont tenté de joindre les rangs de l'EI, 3 personnes ont été arrêtées: 2 ayant tenté de se rendre en Libye et une vers la zone syro-irakienne, a noté M. Khiame, faisant savoir que ces prévenus ont tous été traduits devant la justice.
Le BCIJ qui a, d'autre part, traité cinq affaires liées au port d'armes, a présenté 22 ex-détenus, 14 femmes et 20 mineurs à la justice et procédé au refoulement de 27 personnes, a -t-il relevé.
A propos de la lutte anti-terroriste à l'échelle nationale depuis 2002, il a rappelé que 167 cellules ont été démantelées, dont 46 étaient étroitement liées aux groupes actifs dans les zones de conflits aux côtés de "Daesh".
Après avoir souligné que 341 tentatives terroristes ont été mises en échec par les services de sécurité marocains, M. Khiame a signalé que sur les 2.963 individus arrêtés et déférés à la justice, 277 avaient de lourds casiers judiciaires.
Les "combattants" marocains ayant péri dans les zones de conflit sont au nombre de 553 personnes, a indiqué le directeur du BCIJ, exprimant sa tristesse face au sort des jeunes innocents qui se font enrôler et endoctriner dès la fleur de l'âge dans des camps d'entraînement.
Il a par ailleurs rappelé la collaboration probante et efficace du Maroc avec de nombreux pays, dont la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Danemark, l'Espagne, la Belgique, les Etats-Unis d'Amérique et plusieurs autres du monde arabe et d'Afrique.
"Grâce au travail de nos équipes, plusieurs projets d'attentats ont pu être déjoués à travers le monde entier. Outre la France, nous avons également fourni des renseignements à l'Italie, aux Pays-Bas, au Danemark et même en dehors de l'Europe et des Etats-Unis", a-t-il tenu à préciser.
Toutefois, M. Khiame a qualifié de "piètre", voire d'"inexistante" la coopération dans la lutte contre le terrorisme au niveau du Maghreb, tout en mettant en garde contre les périls frontaliers qui guettent et menacent la région.
"L'Algérie refuse de coopérer avec nous. Pourtant, les périls qui menacent aujourd'hui de frapper la région sont transfrontaliers. Il est donc important de collaborer. A mon avis, il existe tout un effort à déployer au niveau inter-arabe et pas seulement à l'échelle du Maghreb", a-t-il estimé.
"L'Organisation +Al Qaïda au Maghreb islamique+ (AQMI) contrôle toute la partie australe de l'Algérie. Au vu de cette situation, ce pays a intérêt autant que nous à coopérer", a-t-il affirmé, faisant observer que "la situation créée par l'Algérie avec Tindouf et les milliers de personnes séquestrées et abandonnées à leur propre sort, en proie à la pauvreté, à l'indigence et au dénuement le plus honteux, joue un rôle fondamental dans le "ravitaillement" des filières jihadistes dans la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.