Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Air Arabia Maroc dévoile le programme de ses vols internationaux    RAM : voici le nouveau programme des vols internationaux    Marché de la dette privée : les levées brutes ont avoisiné les 86 milliards de DH en 2019    Ram dévoile la grille de ses vols spéciaux    En plein désert, le Maroc érige une voie express de plus de 1000 km    ANAPEC: Plus de 118.000 chercheurs d'emploi insérés dans le milieu professionnel    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    Une opération «exceptionnelle» qui ne signifie pas une ouverture des frontières    Presse marocaine: une perte sèche de 240 millions dhs en 3 mois de pandémie    Le Raja s'accroche à son attaquant contre le Zamalek    De succès en succès!    Les mesures prises pour accompagner la reprise de l'activité touristique    Les ministres arabes se félicitent des efforts déployés par le Maroc    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    L'Homme refuse d'être libre    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Covid-19: 115 cas supplementaires et un nouveau décès    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Préparation des prochaines échéances électorales    City se balade, Wolverhampton s'égare    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    Débat sur la réforme du Code électoral    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : 275 millions de dollars de la Banque mondiale au profit du Maroc
Publié dans Challenge le 03 - 04 - 2020

Afin de soutenir les pays touchés par le covid-19, le groupe de la Banque mondiale a annoncé, il y a quelques semaines, une aide immédiate de 14 milliards de dollars. Dans ce cadre, la Banque mondiale a récemment procédé à la restructuration d'un prêt de 275 millions de dollars au profit du Maroc.
La Banque mondiale est au chevet des pays de la région MENA(Moyen-Orient et Afrique du Nord) touchés par la pandémie du coronavirus. Ainsi, le nouveau mécanisme de financement accéléré mis en place par le groupe de la Banque mondiale (une initiative d'envergure mondiale visant à renforcer la riposte à la pandémie de coronavirus dans les pays en développement) va allouer des financements à la région MENA, en actionnant les composantes d'intervention d'urgence de projets existants et en autorisant des modalités de mise en œuvre rapide pour de nouveaux projets.
Lisez gratuitement Challenge en version PDF en cliquant sur le lien suivant: https://emag.challenge.ma/736/mobile/index.html
L'objectif est de fournir une réponse immédiate, consistant en la fourniture de conseils, d'assistance technique et de financements, afin d'aider les pays à faire face à l'urgence sanitaire liée à la pandémie et à ralentir la propagation du virus. « Nous travaillons sans relâche et en étroite concertation avec les gouvernements de la région pour acheminer une aide immédiate », a souligné Ferid Belhaj, vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, ajoutant que cet effort se poursuivra tout au long de cette crise et au-delà, pour sauver des vies, ralentir la propagation de la pandémie et accélérer le redressement de la région.
Lire aussi: Ventes de voitures neuves : le marché national s'effondre
Ainsi, la Banque mondiale a déployé, en ce qui concerne le Maroc, une réponse d'urgence pour aider le royaume à faire face aux effets de la pandémie de Covid-19. Dans le détail, À cette fin, l'institution a procédé à la restructuration d'un prêt de 275 millions de dollars à l'appui des politiques de développement pour la gestion des risques de catastrophe, assorti d'une option de tirage différé en cas de catastrophe (ou Cat DDO). Force est de noter que la restructuration intègre un objectif relatif à l'aide sanitaire afin de permettre le déblocage immédiat de fonds dans le cadre du programme et répondre aux mesures d'urgence.
Pour rappel, le groupe de la Banque mondiale mobilise une aide rapide d'un montant de 14 milliards de dollars US afin de renforcer l'action des pays en développement face à la pandémie de Covid-19 et accélérer la vitesse de rétablissement. Il s'agit d'un appui immédiat qui comprend des financements ainsi que des conseils et une assistance technique destinés à aider les pays confrontés aux conséquences sanitaires et économiques de la pandémie. Notons que IFC (Société Financière Internationale) y contribue à hauteur de 8 milliards de dollars, avec des financements visant à aider les entreprises touchées par la pandémie et à protéger les emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.