Coronavirus : Chakib Alj appelle les entreprises à plus de vigilance [Courrier]    La deuxième Chambre est dominée par l'opposition : Le PLFR à l'épreuve du feu des conseillers    Coronavirus : 161 nouveaux cas, 16.097 au total, mardi 14 juillet à 18h    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 84 nouveaux cas, 16.181 au total    Eau/Électricité: l'État prend en charge les factures de 75% des Marocains, selon Amara    Ghost of Tsushima. Tout le monde l'attend    Chelsea. Une victoire signée Giroud    Nouveau modèle de développement : Voici les premières conclusions de la CSMD    Covid-19: ce qu'il faut retenir de la réunion Laftit/CGEM    PHOTOS – Casablanca. Les immeubles s'effondrent    ODD : Le Maroc défend son bilan devant l'ONU    Moderna. Les essais cliniques prévus le 27 juillet    Syndrome de Tanger    Explications    Espagne: Arrestation de deux présumés terroristes algériens    La CNDP plaide pour une digitalisation réfléchie    Sahara marocain: un journal bulgare fustige le polisario et son mentor    Fête du Trône : Report des cérémonies et des festivités    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Ibrahim Aboubakr Harakat    Netflix dévoile les coulisses du tournage de "The Old Guard" à Marrakech    Nouveau programme de diffusion de longs métrages marocains sur le site web du CCM    La famille Travolta en deuil    Mohamed Benabdelkader : L'ouverture de la profession d'adoul à la gente féminine consacre le choix démocratique du Royaume    Le Maroc reconduit à la vice-présidence du comité exécutif du Centre Nord-Sud    Tenue de 362 procès à distance en moins d'une semaine    La demande intérieure devrait baisser de 4% cette année    La Turquie et le monde arabe    La santé numérique, une solution pertinente aux défis du système de soins    Retour sur six années de procédure    Les canoë-kayaks reprennent de plus belle au Bouregreg    Stage de l'EN de futsal au Complexe Mohammed VI de football    Driss Lachguar : Il est grand temps de mettre fin aux agissements électoralistes afin de doter les consultations électorales de la crédibilité nécessaire    France post-Covid-19: Macron décline les priorités de son plan de relance    Le WWF appelle les pays méditerranéens à lutter effectivement contre la pêche illégale des requins et des raies    Le café maure de la Kasbah des Oudayas rasé    Serie A: l'Inter Milan se positionne derrière la Juventus    Liga: le Real Madrid se rapproche du sacre    L'émergence du cinéma digital    US Round Up du mardi 14 juillet – Déficit budgétaire, Angelina Jolie, Tyler Goodspeed, Ecoles, US coronavirus    Le SG du PPS reçoit les dirigeants des Jeunesses des partis politiques représentés au parlement    Wachma chante « Tay Tay » avec Madara    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Remaniement ministériel en Tunisie    Covid 19 : 111 nouveaux cas et 469 nouvelles guérisons ce mardi à 10h    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Foot. Le Real se rapproche du titre    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Un artiste charismatique s'en va    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City
Publié dans Challenge le 26 - 05 - 2020

Deux ans après avoir pris pied au Maroc, à l'occasion du rachat de l'équipementier automobile Reydel Automotive Group, l'indien Samvardhana Motherson Group (SMG) s'apprête à lancer la construction d'une deuxième usine au Maroc pour un coût de 150 millions de dirhams. En effet, ce groupe basé à Noida (une ville de l'Etat indien de l'Uttar Pradesh) compte se déployer à la zone Tanger Automotive City à travers une unité de fabrication de systèmes intérieurs automobiles. Pour l'instant, le projet est au stade des autorisations administratives, notamment pour ce qui est de son impact environnemental. Mais, selon des sources proches de Samvardhana Motherson Reydel Autotecc Morocco SAS, la filiale marocaine qui porte le projet, l'inauguration de son deuxième site de production, après celui de Tétouan, devra intervenir dès 2021 et employer en vitesse de croisière plus de cent salariés…. à moins que la crise du Covid-19 n'en décide autrement !
Lire aussi | David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis
Ce nouvel investissement vient confirmer l'intérêt des équipementiers automobiles indiens pour le Maroc avec deux implantations depuis 2019, en l'occurrence celles de Varroc, un des plus grands fabricants mondiaux des systèmes d'éclairage pour automobile et de Kwangjin Autosystems, un spécialiste des mécanismes et moteurs de vitrage pour véhicules.
Il est à préciser, que l'usine marocaine actuelle du groupe SMG qui emploie près de 200 personnes, avait été construite en 2011 par l'américain Visteon avant que celui-ci ne la cède, en 2014, avec l'ensemble des actifs de la division fabrications d'équipements intérieurs pour automobile, au fonds d'investissement américain Cerberus Capital Management. Ce dernier rebaptise cet ensemble, dans la foulée, Reydel Automotive et le développe pendant 4 ans avant de s'en désengager, à son tour, au profit de l'indien SMG. Rappelons que ce dernier fait partie des trois premiers équipementiers automobiles indiens, avec un chiffre d'affaires consolidé 2018/19 de 11,7 milliards de dollars (plus de 114 milliards de dirhams) et un dispositif industriel composé de plus de 270 usines réparties sur une quarantaine de pays au monde.
Lisez gratuitement Challenge en version PDF en cliquant sur le lien suivant : https://emag.challenge.ma/744/mobile/index.html


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.