Financement de l'Education: TGR explore de nouvelles pistes    "Women Tech" : l'universitaire marocaine Hajar Mousannif remporte le 1er prix    2M : Transformation éminente des programmes d'information (vidéo)    Covid-19 : L'Inde est le premier acheteur de vaccins au monde    CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    Coronavirus : l'OMS affirme « encore longue » la voie vers la fin de la pandémie    Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner pour atteindre l'immunité collective    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Salon de l'agriculture : L'agriculture dans tous ses états !
Publié dans Challenge le 26 - 04 - 2008

La 3ème édition du SIAM (Salon international de l'agriculture au Maroc), placée du 23 au 28 avril à Meknès sous le thème d'une «Vision d'avenir pour une agriculture performante», est une réussite sur tous les plans, rehaussée par la double présidence effective royale étrennant les premières Assises nationales du secteur primaire et donnant le coup d'envoi à un Salon qui porte la signature
d'un trio à toute épreuve, Akhannouch, Sijilmassi et Chami Abdeljaouad.
Trois hommes pour booster le secteur primairea et démentir, dans la foulée, de manière magistrale, études prospectives et chiffres à l'appui, les fausses prétentions d'un modèle en marche de développement économique en voie d'autonomisation face aux aléas climatiques en affirmant la possibilité d'un PIB agricole prenant le pas sur tout le reste. Le premier, Aziz Akhannouch, ministre de tutelle et élu régional, l'a souligné lors des Assises de l'agriculture, désormais un rendez-vous annuel, en déroulant une «Vision claire» sur les 10-15 années à venir, au cours desquelles l'agriculture est et continuera de rester le principal moteur de croissance de l'économie nationale, dont la stratégie de relance, portée par des flux de capitaux privés investis à la cadence annuelle moyenne de 10 milliards de DH, se veut accessible à tous, pour la grande agriculture moderne et pour le soutien aux petites et faibles exploitations appelées à se muer en des «modèles d'agrégation innovants». Le second, Tariq Sijilmassi, bras armé de l'Etat dans les missions de la banque universelle et de la Fondation Ardi pour les micro-crédits qu'il pilote, a réussi le coup de maître, en sa qualité de président du SIAM, de muer une manifestation, jusqu'ici confinée à sa dimension nationale et plurirégionale, en un Salon de l'agriculture mondial au Maroc. Et le troisième, le Commissaire du Salon, Chami Abdeljaouad, n'a pas lésiné sur les moyens et les efforts pour mettre en place un site remarquable et parfaire la logistique d'ensemble d'accueil, d'exposition et d'animation où s'alignent plus de 600 exposants marocains et étrangers. Le site s'étendant sur près de 10 hectares est valorisé par la cohérence des agencements polaires qui suscitent la curiosité de milliers de visiteurs par jour autour des nouveautés intéressant l'espace «Agro-Fournitures», «Elevage», «International et Innovation» avec la contribution d'une vingtaine de pays européens, africains et d'Amérique du Nord. S'y ajoutent les pôles «Machinisme», «Nature, environnement et vie» incluant les thématiques de la chasse, de la pêche et des loisirs.
Le clou du spectacle
Le visiteur arrive au «clou du spectacle» en découvrant l'agriculture marocaine dans tous ses états à travers le pôle «Produits du terroir et pavillon oléicole» qui font la richesse et la diversité du secteur primaire où l'agriculture, se taillant la part du lion dans l'économie nationale, se trouve vraiment à la croisée des chemins. Enfin, et l'accent doit être mis sur ce chapitre, le pôle «Régions» s'est distingué nettement, lors de cette troisième édition du SIAM, les 16 entités étant dûment représentées dans des pavillons réservés pour y étaler les monographies et les potentialités agricoles spécifiques à chacune d'elles. A l'instar de la région de Guelmim-Es-Smara, qui a réussi une splendide journée officielle le jeudi 24 avril, dans un pavillon plein à craquer de visiteurs de tous horizons, sur le thème «une richesse d'histoire et de potentialités, une dynamique de développement et un avenir prometteur», slogan de la rencontre. A l'ouverture de la manifestation, au rang protocolaire, hormis la présence de plusieurs dirigeants du corps diplomatique accrédité à Rabat, il faut relever la présence remarquée du ministre catalan et du secrétaire d'Etat espagnol en charge de l'Eau et de l'Environnement à la cérémonie officielle. Cet intérêt est corroboré par une «forte présence» des opérateurs économiques du Royaume ibérique représentés par 14 entreprises regroupées dans un Pavillon officiel et actives dans les sous-secteurs d'Agragex intéressant les domaines d'activités de la préparation et du travail du sol, les composants (groupes électrogènes), l'irrigation, la protection des cultures, plantes et pépinières et une entreprise d'équipements. Outre ces exposants, d'autres entreprises visitent la foire dans l'intention de leur future participation aux foires Siagrim. Tous les feux étaient au vert lors de l'ouverture officielle du 3ème SIAM, caractérisé par une visite royale très fouillée et des explications intenses qui ont duré plusieurs heures et couvert un grand nombre de pavillons et de stands. Une manière de signifier le nouveau concept porteur du futur Maroc Vert au sein duquel aucune filière agricole n'est exclue ou condamnée. Car, c'est aussi en luttant contre la pauvreté rurale et en renforçant les capacités des petits agriculteurs que le nouveau décollage du secteur primaire sera effectif et en mesure de générer entre 70 et 100 milliards de DH de PIB additionnel ciblant plus d'un million d'entreprises agricoles.
Les chevilles ouvrières du SIAM
Si la 3ème édition du SIAM ( Salon International de l'Agriculture au Maroc), du 23 au 28 avril à Meknès, qui a étrenné les 1ères Assises nationales en mettant en chantier le Plan Maroc vert qui décline la nouvelle stratégie de relance du secteur primaire, a tenu toutes ses promesses, le mérite en revient, indiscutablement, au trio de choc constitué du ministre de l'Agriculture, Aziz Akhannouch, du président du Crédit Agricole du Maroc, Tariq Sijilmassi, et de Chami Abdeljaouad, ces deux derniers étant respectivement président et commissaire de l'évènement. Autrement dit, un trio de choc gagnant entre les mains desquels est remis le sort optimiste de la bonne gouvernance des nouveaux défis de développement d'une agriculture moderne, apte à drainer 10 milliards d'investissements privés l'an. Le site du SIAM est parfaitement agencé avec de magnifiques chapiteaux abritant la diversité et la qualité des richesses du terroir, la variété et la compétitivité des produits des industries agro-alimentaires, ainsi que le génie des nouvelles technologies du machinisme agricole. Avec une pareille équipe, le SIAM est bien parti pour gagner à tous les coups en se muant, dorénavant, en une manifestation à dimension plus globalisante, mettant en vedette l'agriculture mondiale au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.