Coronavirus: nouvelle sortie rassurante de l'OMS    Ouverture d'un consulat à Laâyoune : la Côte d'Ivoire refuse qu'on lui dicte sa conduite dans les relations internationales    Les étudiants en masse dans la rue pour le 52ème mardi consécutif de contestation    Bon début d'année pour les aéroports marocains, Casablanca en tête    Béni Mellal: ils falsifiaient les dossiers de couverture médicale    Banque : des dizaines de milliers de suppressions de postes annoncées dans le monde    Escalade dans l'est de l'Ukraine: un soldat tué, cinq blessés (Kiev)    Virus : en Chine, le « cauchemar logistique » des entreprises étrangères    Le Souverain félicite le Président de la République de Gambie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Raja pouvait faire mieux…    AGO de la FRMT : Adoption des rapports moral et financier au titre de la saison 2018-2019    FIFM : Rémi Bonhomme nouveau directeur artistique de la 19ème édition    L'Oriental Fashion Show : Rajae Lahlou dévoile sa quête de soi    Un paysage politique recroquevillé!    Secousses telluriques: Au Maroc, la terre a tremblé    PJD : le Maire de Marrakech devant Chambre criminelle chargée des crimes financiers, une deuxième fois    Hooliganisme, monnaie courante    La constitution chilienne au cœur de la contestation populaire…    Programme intégré d'appui et de financement des entreprises, une rencontre dédié aux acteurs régionaux    Travailleurs indépendants : les modalités d'application de la couverture sociale finalisées    Liga: le Real Madrid accroché par le Celta Vigo    La Chronique de Nas: Notre Saint Valentin à nous…    Le thème est axé sur le terrorisme    En Allemagne, les autorités jugent «effrayants» les projets d'attentats déjoués ciblant des mosquées    Maroc Telecom : Les objectifs 2019 largement dépassés    Deuxième édition de la Conférence sur les défis de l'Union africaine : Objectif, renforcer l'intégration et l'émergence du continent    Voici le premier employeur privé étranger au Maroc    L'UE salue l'engagement du Maroc contre la traite des êtres humains    Un joueur du Wydad hospitalisé en urgence (PHOTO)    Championnat du monde de surf : Le Marocain Ramzi Boukhiam remporte l'étape de Hang Loose au Brésil    Starlink : Space X rate l'atterrissage en mer du premier étage de sa fusée    La SNRT rend hommage à Feu Abderahmane Achour    Rebondissements dans l'affaire de corruption du président de commune de Ouled Aissa dans la région de Taroudant    L'image du Maroc au-delà des frontières    La Côte d'Ivoire à l'honneur du "Marocuir" 2020    RAM et British Airways signent un accord de code-share    Mutandis enregistre une hausse de son chiffre d'affaires    85.000 vieilles condamnations liées au cannabis vont être effacées en Californie    Insolite : Robot-serveuse à Kaboul    Festival "Stop drogue" ou quand les arts plastiques se mettent au service de la lutte contre les addictions    L'OSFI organise un atelier de formation sur les NTIC à Oujda    Désaccord au sein de l'UE sur les moyens pour contrôler l'embargo en Libye    Divers sportifs    Participation politique des jeunes au Maroc    Près d'un demi-million de visiteurs au SIEL    La SNRT révèle la nouvelle vision de la chaîne "Attaqafia" au SIEL    Départ en trombe pour "Sonic" au box-office    Voici le nouveau directeur artistique du FIFM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc Telecom : bonne dynamique des filiales africaines
Publié dans Challenge le 27 - 02 - 2017

Le groupe Maroc Telecom (IAM) continue à signer de bons résultats financiers. Il a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 35,252 milliards de DH au titre de l'année écoulée, en hausse de 3,3% par rapport à 2015. Cette performance est attribuable à la progression du chiffre d'affaires des activités au Maroc (+1%) combinée à celle soutenue des activités à l'international (+7,1% à base comparable), explique IAM. Le parc du groupe s'établit quant à lui à plus de 54 millions de clients à fin 2016 en progression soutenue de 6,3% en un an, grâce essentiellement aux parcs des filiales africaines qui augmentent de 10%.
A fin 2016, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe s'établit à 16,909 milliards de DH, en hausse de 1,0% (+0,9% à base comparable). Cette évolution, à base comparable, provient de la hausse de 5,0% de l'EBITDA à l'international qui fait plus que compenser le recul de 1,3% de l'EBITDA au Maroc. Malgré un léger recul de 0,7 point à base comparable, la marge d'EBITDA de IAM reste au niveau élevé de 48,0%.
Les activités au Maroc ont généré un chiffre d'affaires de plus de 21,244 milliards de DH au cours de l'année 2016, portées par la croissance de 1,1% des activités Fixe et Internet qui compensent, avec la hausse de la contribution reçue des filiales, la légère baisse de 1,1% des revenus du Mobile, relève IAM. Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) atteint 11,004 milliards de DH, en baisse de 1,3% par rapport à 2015 en raison de la baisse du taux de marge brute et de la hausse limitée des coûts opérationnels (+2,4%). En baisse de 1,2 point, la marge d'EBITDA se maintient au niveau élevé de 51,8%. Le résultat opérationnel ressort à 6,902 milliards de DH, en baisse de 6,5%, du fait de la baisse de l'EBITDA, de la hausse de 2,3% des charges d'amortissement et des provisions pour restructuration de 255 millions de DH liées au plan de départs volontaires. Hors restructurations, l'EBITA serait en retrait de 3,1% à 7 157 millions de DH, représentant une marge de 33,7%. Pour leur part, les flux nets de trésorerie opérationnels au Maroc sont en hausse de 8,3% à 7,124 milliards de DH, suite au paiement en 2015 de 926 millions de dirhams pour la licence et les fréquences 4G et malgré l'accélération des investissements dans les réseaux Très Haut Débit Fixe et Mobile qui atteignent 18,4% du chiffre d'affaires en 2016, annonce l'opérateur.
De leur côté, les activités à l'international intègrent depuis le 26 janvier 2015, date de la finalisation de leur acquisition, les nouvelles filiales en Côte D'Ivoire, au Benin, au Togo, au Niger et en Centrafrique, ainsi que Prestige Telecom qui fournit des prestations IT auprès de ces entités. A fin décembre 2016, les activités de IAM à l'international enregistrent un chiffre d'affaires de 15,326 milliards de DH, en hausse de 9,4% (+7,1% à base comparable), grâce à la croissance importante des revenus des nouvelles filiales (+14,6% à base comparable), notamment en Côte d'Ivoire et au Niger, ainsi que celle des filiales historiques (+3,6% à taux de change constant). A fin 2016, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s'élève à 5,905 milliards de DH, en hausse de 5,5% (+5,0% à base comparable) malgré le poids des nouvelles taxes et redevances et des charges exceptionnelles. Hors impact du périmètre (intégration en année pleine des nouvelles filiales) et des éléments exceptionnels, la marge d'EBITDA des activités à l'international serait stable, les efforts sur l'optimisation des coûts permettant de compenser l'impact des nouvelles taxes et redevances. Le résultat opérationnel s'élève pour sa part à 3,565 milliards de DH, en progression de 20,7% (+22,0% à base comparable) sous l'effet de la hausse de l'EBITDA et de la plus-value réalisée sur la cession d'un bien immobilier (297 millions de dirhams). La marge d'exploitation atteint 23,3%, en hausse de 2,2 points (+2,9 points à base comparable). Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) des activités à l'international sont en hausse de 38,1% par rapport à 2015, tirés par la croissance de l'EBITDA, la cession immobilière et un effet de comparaison favorable suite au paiement en 2015 en Mauritanie, au Niger, au Gabon et en Côte d'Ivoire de licences pour 1,787 milliards de DH. L'effort d'investissement dans les réseaux s'accélère pour atteindre 20,8% du chiffre d'affaires (contre 16,8% en 2015) afin de soutenir la croissance de l'activité, notamment la Data Fixe et Mobile, et le gain de parts de marché, précise le groupe.
Pour ce qui est de 2017, le groupe restera axé sur le renforcement de son leadership, la croissance de ses filiales en Afrique, la qualité de ses réseaux soutenus par de très forts investissements ainsi que la poursuite d'une politique constante de maîtrise des coûts, a noté le président du directoire, Abdeslam Ahizoune. Sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l'activité du groupe, Maroc Telecom prévoit pour l'année 2017 un chiffre d'affaires et une EBITDA stables, en plus d'un Capex d'environ 23% du chiffre d'affaires (hors fréquences et licences).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.