Israël devrait-il se méfier de la scène que le Qatar donne à Haniyeh, alors que la confrontation avec le Hamas entre dans son huitième jour?    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    Cafés et restaurants: baisse de 87% des revenus durant le mois de Ramadan    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Tourisme : Adel El Fakir lance une offensive de charme au Moyen-Orient    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Algérie : garde à vue prolongée pour une journaliste, arrêtée lors de la manifestation du vendredi    Nouvelles frappes aériennes d'Israël contre Gaza, électricité coupée    Liga : Dimanche prochain, aura lieu la bataille de Madrid pour le titre !    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Hakima Yahya, directrice du LNPS : l'institut a étoffé ses dispositifs, ses mécanismes ainsi que ses plates-formes    Cette souffrance silencieuse et invisible de notre jeunesse    Centre national de l'arganier : Les travaux seront lancés cette année    Nomination : Un nouveau PDG à Philip Morris International    Covid-19 : l'Algérie annonce une réouverture partielle de ses frontières malgré le contexte sanitaire difficile    Tourisme : les opérateurs broient toujours du noir    Rabat: Le Café des Oudayas rouvre ses portes    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril    Solidarité avec la Palestine : Arrivée des lots d'aide marocaine    Edito : Piqures de rappel    Tanger: interpellation de deux individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Espagne: Le Salon international du tourisme de Madrid, du 19 au 23 mai en présentiel    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Une face cachée de la France au sujet du conflit israélo-palestinien [Vidéo]    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Chelsea défait en finale par Leicester    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP
Publié dans Finances news le 12 - 04 - 2021

Voici l'essentiel de la note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la "prévalence de la violence subie par les hommes dans les différents espaces de vie", publiée lundi :
- Durant les 12 mois précédant une enquête du HCP, 42% des hommes ont subi au moins un acte de violence, 46% en milieu urbain et 35% en milieu rural. Cette violence est plus répandue parmi les jeunes âgés de 15 à 34 ans (47% contre 29% parmi ceux âgés de 60 à 74 ans), parmi les célibataires (46% contre 40% parmi les mariés) et parmi ceux ayant un niveau scolaire supérieur (46% contre 33% pour ceux sans niveau scolaire).
- Le contexte conjugal s'avère l'espace de vie le plus marqué par la violence puisque 31% des hommes sont victimes de violence perpétrée par la partenaire (épouse, ex épouse, fiancée ou amie intime).
- La violence dans les autres contextes de vie touche près de 12% d'hommes dans le cadre familial perpétrée par un membre de la famille autre que la conjointe et 10 % dans l'espace public. Ils sont 16% à être victimes de violence dans le cadre de l'exercice de leurs activités professionnelles et 12% dans le cadre de leurs études.
- Par forme de violence, 37% des hommes ont subi la violence psychologique au cours des 12 mois précédant l'enquête, 11% la violence physique, 2% la violence sexuelle et 1% la violence économique.
- La prévalence de la violence conjugale, établie à 31% durant les 12 mois précédant l'enquête, varie selon les caractéristiques démographiques et socio-économiques des hommes victimes de violence. Elle est plus élevée parmi les citadins avec 33% (27% en milieu rural), les plus jeunes âgés de 15 à 24 ans avec 61% (24% parmi ceux ayant 60 à 74 ans) et ceux ayant un niveau scolaire supérieur avec 41%.
- Cette violence marque plus les relations extra maritales puisque sa prévalence s'élève à 54% parmi les hommes célibataires ayant/ayant eu une fiancée ou une partenaire intime au cours des 12 mois précédant l'enquête contre 28% parmi les mariés.
- Dans le cadre des relations entre partenaires intimes, la violence se manifeste surtout sous une forme psychologique. Ainsi, plus que 30% des hommes ont déclaré avoir subi une violence psychologique au cours des 12 derniers mois précédant l'enquête (32% de citadins contre 27% des ruraux), 26% sous forme de comportements dominateurs portant atteinte à leur liberté individuelle et 13% sous forme de violence émotionnelle.
- Les comportements dominateurs traduits principalement par des manifestations de colère ou de jalousie de la part de la femme lorsque "son partenaire parle à une autre femme", par le fait "d'insister à savoir où il se trouve de manière exagérée" ou par le fait "d'imposer sa façon de gérer les affaires du ménage", sont exprimés respectivement par 43%, 31% et 32% des hommes victimes de cette forme de violence.
- Dans le contexte familial où 12% des hommes ont déclaré être victimes d'au moins un acte de violence perpétré par un membre de leur famille, excepté la conjointe, ou de leur belle famille, 9% des hommes ont dû subir une violence psychologique dont 6% sous forme de comportements dominateurs et 6% sous forme de violence psychologique émotionnelle.
- À l'instar du contexte conjugal, les citadins (13%) sont plus exposés à la violence familiale que les ruraux (10%). Les jeunes âgés de 15 à 24 ans sont aussi les plus touchés par la violence familiale (21%), comparés aux autres tranches d'âge ; 8% parmi ceux de 35 à 59 ans et 7% parmi ceux de 60 à 74 ans. En outre, les hommes ayant un niveau scolaire secondaire qualifiant ou collégial sont plus victimes de violence familiale avec des taux respectifs de 17% et 14% comparés à leurs homologues sans niveau scolaire (8%).
- Dans le milieu professionnel, 16% des hommes ayant exercé une activité économique durant les 12 mois précédant l'enquête sont victimes d'au moins un acte de violence, 19% parmi les citadins et 11% parmi les ruraux. La quasi-totalité des actes de violence dans le lieu de travail sont des comportements psychologiques violents subis par 15% des hommes actifs.
- 12% des élèves et étudiants ont subi au moins un acte de violence dans les établissements d'enseignements et de formation durant les 12 mois précédant l'enquête. Contrairement aux autres contextes, les ruraux sont plus vulnérables à la violence dans ce contexte que les citadins (19% contre 10%).
- Près de 10% des hommes ont subi une ou plusieurs formes de violence dans les espaces publics durant les 12 mois précédant l'enquête : 7% sous forme psychologique, 5% sous forme physique et 1% sous forme sexuelle. Il est à noter que sur l'ensemble des violences physiques subies par les hommes, 44% sont perpétrées dans les espaces publics.
- La violence électronique (ou cyber-violence) touche plus de 10% des hommes, 13% en milieu urbain contre moins de 5% en milieu rural. Cette forme de violence est plus prépondérante parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (18%) et de 25 à 34 ans (14%), les célibataires (17%), les élèves et étudiants (23%).
- Ils sont 49% d'hommes (53% en milieu urbain et 44% en milieu rural) à avoir subi une violence physique et/ou sexuelle pendant leur enfance, 49% une violence physique (52% en milieu urbain et 44% en milieu rural) et 3% une violence sexuelle (4% en milieu urbain et 2% en milieu rural).
- La violence physique endurée par les hommes pendant l'enfance est majoritairement perpétrée par des membres de la famille proche puisque 62% des victimes désignent les parents et 21% les frères et sœurs. En outre, 41% des victimes de violence physique incriminent les enseignants à l'école.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.