Affaire Pegasus: la justice française examine la plainte du Maroc    CESE: lancement de la plateforme numérique participative « Ouchariko »    Maroc: rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Renault, Nissan et Mitsubishi Motors annoncent une feuille de route commune    Glencore et Managem signent un partenariat stratégique    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    CAN: Amrabat s'exprime au sujet du match contre l'Égypte    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Officiel)    Les chutes de neige interrompent la circulation entre Agdz et Ouarzazate    La bonne parole littéraire    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    Etchika Choureau, grand amour de Hassan II, n'est plus    Big Fail (2) : L'application Wiqaytna subit le même sort que le site CovidMaroc    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    Vaccin anti-Covid: Une généralisation de la 4è dose pas recommandée en France    L'ONU salue le leadership du Maroc    L'angoisse hydrique dans le Souss    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Affaire Pegasus : « 2M » déconstruit la manipulation des leaks    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    La Bourse de Paris recule après la Fed    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    Chutes de neige et averses au Royaume ce jeudi 27 janvier    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'essentiel du programme d'action du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication
Publié dans 2M le 25 - 11 - 2021

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a présenté, mercredi à Rabat, le programme d'action de son département au titre de l'exercice 2022.
Dans son exposé devant la Commission de l'enseignement et des affaires culturelles et sociales à la Chambre des Conseillers, M. Bensaid a mis en exergue le bilan d'activités du ministère pour l'année 2021 dans les secteurs de la jeunesse, de la culture et de la communication, mettant en avant les réalisations du ministère, ainsi que l'état d'avancement des grands projets.
Par la suite, M. Bensaid a passé en revue les principales mesures du projet de budget du ministère pour l'année 2022 pour les secteurs de la jeunesse, de la culture et de la communication.
En ce qui concerne le secteur de la jeunesse, le ministre a fait savoir qu'il sera procédé à la promulgation de décrets relatifs aux centres de protection de l'enfance, à la création de la commission chargée du suivi et de l'exécution de la politique nationale intégrée des jeunes.
Il s'agit également de la promulgation de décrets ayant trait aux maisons des jeunes, à la mise en place de la carte jeunes et du "pass jeunes" qui permettra à cette frange de la société de bénéficier de multiples prestations et avantages, outre des décisions réglementaires portant sur l'application du décret relatif à l'organisation des centres d'estivage relevant du département chargé de la jeunesse.
Et d'ajouter que des actions seront également menées pour favoriser la publication d'un guide de signature des conventions et des partenariats aux fins de faciliter le travail des différents services centraux et extérieurs, l'élaboration d'une stratégie de communication réservée au département de la jeunesse, la mise en place d'un bulletin d'information électronique dédié aux jeunes, d'une bibliothèque numérique pour l'archivage des vidéos et des photos dans l'optique de la création d'un musée dédié aux activités du département.
En ce qui concerne le département de la culture, M. Bensaid a souligné que le ministère s'attachera à réduire les disparités spatiales au niveau de la couverture du territoire national par les institutions de proximité culturelle, à protéger, préserver et valoriser le patrimoine culturel matériel et immatériel du Royaume et à mettre en oeuvre les recommandations relatives au volet culturel contenues dans le nouveau modèle de développement, ainsi qu'à établir une stratégie culturelle nationale visant à favoriser la convergence des politiques et programmes publics et à identifier les principaux choix et orientations.
Il s'agit aussi de la poursuite de la mise en œuvre du plan d'émergence culturelle pour faire face aux répercussions de la pandémie de Covid-19, du renforcement de la protection sociale des artistes, de l'achèvement des projets et infrastructures culturels, du développement des programmes de partenariat culturel, de l'amélioration de l'offre culturelle destinée à l'étranger, de la promotion des économies de la culture et de la création de nouveaux emplois au profit des jeunes dans tous les domaines culturels en coopération avec divers acteurs.
S'agissant du département de la communication, les axes du projet de budget portent sur le soutien de la production médiatique nationale, la promotion des entreprises de presse et de leur modèle économique et le renforcement de l'appui apporté à la presse imprimée et électronique.
Il s'agit également de soutenir la presse régionale en vue d'accompagner le chantier de la régionalisation avancée, renforcer le secteur audiovisuel national et garantir une pratique médiatique libre et respectueuse de la pluralité et de diversifier et enrichir ce paysage, en plus du développement de services audiovisuels numériques et l'élargissement de la couverture radiophonique et télévisuelle, a poursuivi le ministre.
Le ministre a, en outre, indiqué que le département de tutelle œuvrera à l'augmentation de la production de l'Agence marocaine de presse (MAP) avec l'aide de l'Intelligence Artificielle et à l'enrichissement de l'offre régionale de la MAP à travers une couverture plus exhaustive de l'information locale et à l'élaboration d'une vision pour un plan stratégique de l'agence pour la période 2023-2027.
D'autre part, le responsable gouvernemental a relevé que, dans le cadre des orientations stratégiques du département, il sera procédé au développement de la loi sur l'industrie cinématographique pour promouvoir la production cinématographique nationale et l'image du Maroc en tant que destination de tournage.
Il s'agit également du renforcement des mécanismes de protection de la propriété intellectuelle, des droits d'auteur et droits voisins, du respect des exigences de la loi sur la copie privée, du développement des capacités de veille et de la promotion des initiatives de communication institutionnelle pour rehausser l'image et le rayonnement du Maroc, outre la consolidation et le renforcement les mécanismes de gouvernance, notamment en valorisant les ressources humaines et en adoptant des moyens technologiques modernes dans la gestion, a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.