Adoption d'un nouveau statut pour les enseignants-chercheurs : l'ENSSUP dément    Footballeurs marocains de l'étranger : Hamdallah convoqué devant la Commission de Discipline de la Fédération saoudienne    Ligue des champions : Le Zamalek accuse Attarajji et le Mouloudia d'entente illicite    Future débâcle des Lions de l'Atlas : La procédure habituelle est lancée    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Covid-19: En France, la vaccination ouverte dès lundi aux 55 ans et plus    En Algérie, la pénurie d'huile à l'origine de scènes de chaos et de files d'attente interminables    VIDEO/Système d'enseignement bachelor : Y. Benamour, présidente d'un groupe d'enseignement supérieur, fait le point    «Des assassinats au goutte-à-goutte» : l'ONU condamne des exécutions extrajudiciaires au Tindouf opérées par l'Algérie    Relance économique: la nouvelle charte de l'investissement, un dispositif suffisant ?    LDC Afrique : Les 8 équipes qualifiées pour les quarts de finale    Interview avec Me Mohammed Mehdi Salmouni Zerhouni: "Le projet de la loi n°95/17 me semble être contraire à la Constitution"    Nigeria : des djihadistes attaquent des installations humanitaires    L'Association marocaine des droits des victimes tient son assemblée générale constitutive    L'Association marocaine des droits des victimes, contre l'impunité et la complaisance envers les bourreaux    Casablanca: Campagne de sensibilisation aux dangers du Covid-19    Cure all détox : Et si vous tentiez le régime vegan pendant Ramadan    Hamdaouia, les flammes d'une belle âme    Théâtre: Fedwa Misk et nos mères    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Contribution professionnelle unique: La DGI annule les pénalités de dépassement des délais d'inscription au-delà du 4 avril    OCP Africa et la BID au chevet de la riziculture ivoirienne    Combien y a-t-il de végans au Maroc ?    Réforme électorale : la Cour constitutionnelle inflige un revers au PJD, qui s'insurge    Ramadan : Quelques conseils pour se préparer au jeûne (Vidéo)    Liga NOS : Passe décisive d'Adel Taarabt face à Paços Ferreira    Développement du sourcing local: Marjane Holding s'engage auprès des industriels locaux    Heure légale GMT. Marocains, n'oubliez pas de régler vos montres !    Météo Maroc: les températures en hausse ce dimanche 11 avril 2021    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    Hamid El Aouni brigue un second mandat à la tête de la FRMSPSH    Liga: Real Madrid bat FC Barcelone 2-1 et s'empare du fauteuil de leader    19è festival du film éducatif de Fès : ''Hakakech'' remporte le prix de l'œuvre complète    La France, un «ennemi traditionnel et éternel», fulmine un ministre algérien    Botola Pro (11e journée): le classement actualisé    Somalie : un kamikaze se fait exploser, au moins six morts    Présidentielle au Tchad : 7,4 millions d'électeurs appelés dimanche aux urnes    Exemption de visa : Le journal colombien El Tiempo promeut le Maroc comme destination touristique post-pandémie    La BM disposée à apporter son appui financier et technique aux différents chantiers de réformes lancés par le Maroc    Lois électorales: la Cour constitutionnelle a tranché    Covid-19: Otmani attendu lundi au Parlement    Carol Moseley-Braun salue le rôle rassembleur du Maroc en Afrique    Marrakech : Une vente aux enchères d'oeuvres artistiques en hommage à l'artiste peintre Mohamed Melehi    Décès du prince Philip: les condoléances du roi Mohammed VI au prince Charles    Lamiaa Chraibi, productrice: "L'inégalité du genre dans l'industrie du film est systémique et non pas un simple phénomène "    Biden dévoile un plan limité contre la violence des armes à feu    Le dernier film de Naya Rivera, enregistré avant sa mort, va bientôt sortir    Tourisme patrimonial : Volubilis mènera son expérience «phygital»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Low Cost la bataille des bas prix commence
Publié dans GoAgadir le 11 - 10 - 2006


Transport aérien Low Cost
La bataille des bas prix commence.
Jet 4 You annonce la couleur. Des tarifs à bien comprendre.
Deuxième compagnie low-cost lancée au Maroc et première compagnie de statut privée au Maroc, Jet4you vient de lancer officiellement la bataille des bas prix dans le secteur de l'aérien. Avec un aller Casablanca/paris à 480 DH TTC, c'est non seulement du jamais vu, mais c'est en plus une grande
révolution tarifaire. Mais attention, tout ce qui brille n'est pas de l'or. Tous les sièges ne sont commercialisés à ce tarif là. Loin sans faux, c'est impossible, et financièrement intenable, principalement pour une compagnie privée qui n'a pas encore fêté son premier anniversaire.
Les prix bas annoncés sont donc à bien comprendre et à mettre dans leur contexte tarifaire et commercial relatif à l'aérien et notamment au phénomène low cost qui a vraiment révolutionner le transport aérien en Amériques et en Europe. Chez nous le phénomène vient à peine de commencer mais ne fera que s'accentuer avec l'arrivée Rayanair, Easy Jet et autres… Pour les responsables de Jet 4You communiquer en TTC élimine dans l'esprit du client toute mauvaise surprise sur les taxes qu'il à payer à l'achat de son billet.
Il est vrai que cela pose un problème sérieux à tel point que parfois les taxes à payer sont supérieures au tarif du papier. Pire encore sur des billets gratuits, il faut payer des taxes. Bref en annonçant les prix TTC ( y compris les fameux fees des agences), la compagnie Jet4You a vraiment innové. Autre point positif, les billets sont en vente dans des agences de voyages agrées par la compagnie. Le paiement par internet n'étant pas encore possible au Maroc à cause de réticences bancaires baignant dans un esprit anti développement et en marche de la mondialisation financière et commerciale, tout du mois dans ce cas particulièrement.
Pour le client il est bon à savoir que le fameux tarifs très bas à 480 Dh TTC, concernent uniquement une quinzaine de sièges, soit exactement 8% de la capacité de l'avion, à la condition d'effectuer le paiement bien à l'avance ( deux à trois mois). Le tarif normal pour un Casa/paris est en fait de 1200 Dh ; des tarifs à 810 et 1170 existent également. Le tarif le plus cher, en dernière minute reste quand même à 3000 DH. Bref, plutôt le client s'y prend mieux il gagne. Ceci dit, comme tous les low cost, les services à bord sont payants ( boissons et sandwichs), précise Jaouad Zyat, responsable de la gestion de la compagnie.
Reste à savoir également que la compagnie, suit l'élan du pays qui s'ouvre à la mondialisation, en s'alignant sur l'environnement mondial aérien avec les outils utilisés ailleurs. Qu'ils s'agissent de touristes européens, de Marocains résidents en Europe ou de Marocains désirant se rendre en Europe, la compagnie offre les mêmes tarifs et les mêmes avantages à tous. Grâce à Internet tout y est affiché et expliqué. L'objectif pour Jet 4you est également d'engager une dynamique qui s'insère dans la concrétisation de la vision 2010.
Des vols sont ainsi programmés sur Charleroix et Liège, en Belgique, un vol est prévu pour le 28 octobre courant entre Ouarzazate et Orly ; quant à Agadir, il est déjà desservi par deux vols semaines ( Mardi et samedi) sur Paris, depuis février dernier. La compagnie attend la livraison d'un deuxième avion qui entrera en fonction le 1er novembre prochain. Il s'agit d'un Boeing 737-400 de 173 ; la flotte de la compagnie est susceptible d'être portée à 19 avions en 2010. Quant à la vente effective des tarifs annoncés actuellement elle prendre date le 6 novembre prochain.
Reste à préciser que le premier TO européen TUI est actionnaire à 40%, à travers sa filière TUI AG. Les autres actionnaires sont Investima-SGMB (20%), Attijariwa bank( 20%) et MM. Marrache et Benabbès Taarji( 20%). La TUI détient 117 avions, 285 hôtels avec 167 000lits. Le TO maîtrise toute la chaîne d'exploitation touristique : distribution, tour operating, transport aérien, services à destination, hôtellerie. Le Groupe TUI est co-actionnaire du Groupe marocain Holidays Services, basé à Agadir, à hauteur de 50% depuis 1990. Un partenariat très concluant qui honore son initiateur Guy Marrache et ses partenaires et dont les incidences sur le développement du tourisme à Agadir et à l'échelon national sont très flatteurs. Très bonne continuation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.