PLF 2019 : La chambre des représentants adopte le projet de loi    LGV : Entre 149 et 224 dhs pour Casablanca-Tanger    Al Boraq atteint 357km/h et entre dans le Top 10 mondial de la vitesse    Taqa Morocco. Hausse des bénéfices à fin septembre    11 personnes inculpées dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi    Benatia : Gagner pour ne pas jouer la survie au Malawi    Crédit agricole du Maroc. Démarrage de la 5e session d'éducation financière    Maroc-Algérie. Guerre de lobbying à Washington    Le groupe OCP reçoit la médaille d'or HSE à Pékin    Immigration irrégulière. L'Espagne interdit les go-fast    Finale de la Coupe du Trône / WAF-RSB : Qui aura le dernier mot ?    Lo Celso restera sûrement à Betis    Lancement de l'opération Riaya en faveur des zones touchées par la vague de froid    Signature d'une convention et suivi de plusieurs projets : Aziz Akhannouch au chevet de l'Oriental    Spotify : Le service de streaming musical arrive au Maroc    Santé. Le secteur attend un traitement de choc    Le Maroc nommé président de l'Observatoire Africain de Sécurité Routière    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    USA/UE: La coopération réglementaire au menu des discussions    Esbroufe    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Ligue des Nations : Löw promet de poursuivre le rajeunissement de la Mannschaft    N'Golo Kanté, salarié "normal", a renoncé à un montage offshore    Prisme tactique : Trois pistes pour conjurer le sort    News    Mohamed Benabdelkader : L'administration, pilier de tout développement économique    Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d'Aïn Sbaâ    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    Démissions en série du gouvernement Theresa May    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    Rencontre sur le judaïsme marocain : "Marocains juifs, des destins contrariés" projeté à Marrakech    Présentation à Rabat de la pièce de théâtre chorégraphique "Les hommes meurent mais ne tombent pas"    Création de trois prix régionaux de littérature dédiés à l'enfant    L'ATTRAIT DE LA METROPOLE    Deux fonctionnaires de police impliqués dans une affaire de corruption à Rabat    Theresa May lutte pour sa survie sur le Brexit    Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca    Khashoggi : Le procureur saoudien dédouane le prince héritier    Evénement biennal organisé par l'association Racines : Les états généraux de la culture font escale à Tiznit    Des réunions entre députés marocains et européens pour renforcer les relations    1er Forum africain de la sécurité routière. Vivo Energy partenaire    Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    El Khalfi : Vers une refonte du financement public des associations    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oumama Aouad Lahrech : Une «dynamo» 10/10
Publié dans La Gazette du Maroc le 14 - 03 - 2008


Même si la création de l'Institut des études hispano-lusophones qu'elle pilote est de création toute récente, les programmes d'activités entrepris se déroulent à une cadence accélérée, à telle enseigne que cette institution, considérée, à juste titre, comme un instrument de la diplomatie universitaire et culturelle pour le rayonnement du Maroc dans les espaces maghrébin, hispanique et latino-américain, donne l'impression d'être l'une des rares à se montrer aussi actives dans l'enceinte universitaire nationale. Mais comme il n'existe ni de miracle ni de secret, et que, comme dit l'adage, «un manager efficace est celui qui réalise des choses extraordinaires avec des moyens ordinaires», en l'occurrence, c'est bien une managerwoman (un choix de profil plus que méritant en ce 8 mars) qui se trouve derrière ces louables performances. C'est que le professeur Fatima Aouad Lahrech excelle dans l'art de bâtir des passerelles solides et durables entre les deux rives et s'applique à concurrencer le «choc des civilisations» en rapprochant davantage le dialogue des cultures des civilisations d'Orient et d'Occident. Après avoir mené à terme un riche programme de rencontres maroco-hispaniques, elle vient d'étrenner l'autre facette de son activité avec les séminaires luso-marocains. Et ce n'est guère un hasard si la «dynamo» marocaine figure déjà au palmarès gagnant des concours de «Khmissa» pour le monde des sciences, des arts et de la culture autant qu'Oumama Aouad est déjà récipiendaire de prestigieuses distinctions acquises au mérite dans les Etats partenaires.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.