Coronavirus : le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    UNAF U21 : les lionnes de l'Atlas s'acharnent sur l'Algérie (2-0)    Barça: le quadruplé retentissant de Messi face à Eibar (VIDEO)    Al-Kass Cup: l'Académie Mohammed VI s'incline face au Real Madrid (VIDEO)    PAM : le 25ème Conseil national du PAM aura lieu le 7 mars    Des installations du tramway de Casablanca sérieusement endommagées (PHOTOS)    Hamza monbb : des aveux mettent à mal les soeurs Batma    Tragique accident entre Marrakech et Imintanoute    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Paradis fiscaux: le Maroc peut mieux faire    Coronavirus : Les 167 Marocains rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    Un conseiller du PJD arrêté à la frontière pour faux et usage de faux    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Un nouveau "portefeuille pédagogique" pour lutter contre la violence en milieu scolaire    Fès: une ressortissante étrangère agressée sur la voie publique    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    La déconstruction d'un mythe    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un opérateur global leader: Maroc Telecom dope la croissance
Publié dans La Gazette du Maroc le 27 - 02 - 2009

Si le Maroc continue à être, à tort, perçu comme un PVD (pays en voie de développement), en revanche il fait l'unanimité sur ses acteurs économiques mus en champions mondiaux. Maroc Telecom est un opérateur développé qui aligne des performances en croissance à deux chiffres.
En pleine forme, malgré une multitude écrasante de charges sur plusieurs fronts à la fois, d'un humour de bon aloi, Abdeslam Ahizoune avait visiblement l'air, à la restitution des résultats annuels ce mardi 24 février, de quoi être satisfait, et ce à plusieurs titres. Heureux pour tout le monde. D'abord, pour son partenaire stratégique dont Maroc Telecom représente la filiale la plus rentable de l'écurie Vivendi, toutes sociétés et tous pays confondus. Satisfait, Ahizoune, pour ses clients qui sont des millions à s'arracher les services innovants. Heureux pour ses actionnaires qui se frottent les mains au constat d'une «excellente année 2008» bénéficiant de redistribution de la totalité du résultat net consolidé, soit 9,5 milliards DH (2,4 milliards DH en plus que 2007) au titre des dividendes à raison de 10,83 DH par action. Content, le président du Directoire de Maroc Telecom, et comment pour une entreprise citoyenne qui verse 10 milliards DH d'impôts en IS à l'Etat. Imaginez pareille somme en un seul exercice totalisant les budgets adossés aux lois de Finance finançant, sur un quinquennat, le chantier de Règne qu'est l'INDH. Ou bien encore l'investissement mobilisé pour le méga-projet d'aménagement des deux rives du Bouregreg sur un lustre lui aussi.
Avantages comparatifs
inattaquables
C'est tout bonnement exceptionnel si l'on ajoute qu'IAM à elle seule assure 10% des versements globaux en IS toutes entreprises confondues et en totalise 15% au titre de la TVA. Heureux aussi pour le service rendu à la collectivité par un opérateur qui a créé plus de 130 000 emplois directs et indirects et qui caresse l'ambition de desservir en télécommunications l'intégralité des territoires nationaux, urbains (ce qui est déjà quasiment fait) mais aussi et surtout ruraux. Foi d'Ahizoune : «Toutes les campagnes marocaines méritent d'être couvertes car les télécommunications sont devenues le fond de commerce des ruraux et des agriculteurs qui en font un usage de plus en plus large». Content, Ahizoune pour l'envergure des opportunités de marchés suscités aux entreprises à travers des volumes conséquents d'investissements au Maroc et en Afrique subsaharienne. La seule année 2008 a drainé 6 milliards DH et l'opérateur global leader de services de télécommunications et d'Internet consacre pas moins de 20% de son chiffre d'affaires à développer ses infrastructures et réseaux commerciaux dans les régions du Royaume et dans les pays de ses filiales, Onatel au Burkina Faso, Mauritel, Gabon Telecom et les Mobisud en Belgique et France. Heureux, enfin, au vu des performances réalisées qui s'affichent dans une logique continue de croissance à deux chiffres. Si le chiffre d'affaires du groupe n'a grimpé que de 7,2% pour totaliser 29,5 milliards DH, et que le CA Maroc a évolué de 6,6% correspondant à 25,738 milliards DH, la croissance est plus forte pour le résultat opérationnel affichant 13,5% correspondant à 13,9 milliards DH au moment où le résultat net bénéficiaire consolidé marque un taux de 18,5% pour 9,5 milliards DH. Le leadership national est maintenu avec près des deux tiers de part du marché de la téléphonie mobile, près de la moitié du fixe, sans oublier la position dominante sur les segments Internet ADSL. Objectif constant d'Ahizoune : «Garder les meilleurs services en qualité et les réseaux les plus performants au monde». Ce sont deux avantages comparatifs qui font la force avant-gardiste du leader des télécoms. Foi du patron d'IAM : «Nous avons une qualité de réseau incomparable par rapport à nos concurrents et même meilleurs que plusieurs opérateurs des pays européens». ■


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.