Présidentielles Polonaises: Réélection d'Andrzej Duda    Nouvelle rencontre réussie du président de l'ANME avec le ministre Othmane El Ferdaous    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Orientation pédagogique : L'Université Mohammed V de Rabat conseille ses étudiants potentiels    Remaniement ministériel en Tunisie    Le projet de loi de finances rectificative adopté par la Chambre des représentants    Air Arabia Maroc lance son programme de vols spéciaux    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Le roi Mohammed VI a écrit à Emmanuel Macron    Coronavirus : 111 nouveaux cas, 16.047 cas au total, mardi 14 juillet à 10h    Covid 19 : 111 nouveaux cas et 469 nouvelles guérisons ce mardi à 10h    Impact Covid-19 – Tourisme : Le plan de relance en Conseil de gouvernement    Foot. Le Real se rapproche du titre    Pêche au poulpe à Dakhla : Le quota global est fixé à 15.000 tonnes    Aïd Al-Adha : Plus de 7,2 millions de têtes d'ovins et de caprins identifiées à ce jour    Covid-19: El Othmani adresse un message aux Marocains    Classes préparatoires : Les candidatures d'accès aux centres publics prolongées jusqu'à ce mardi    France. Un 14 juillet pas comme les autres    Présidentielle en Pologne: Le conservateur Andrzej Duda rempile    Mauvaise gestion du patrimoine architectural de Casablanca: Le gouverneur limogé    Mahi Binebine n'ira pas à Perpignan    Un centre de ressources collaboratif pour la culture    L'approvisionnement en eau potable pose problème à Meknès et Fquih Ben Saleh    Premières élections régionales en Espagne depuis la pandémie    Une première médicale à Dakhla    La province de Jerada se dote d'un marché moderne de bestiaux    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Spike Lee appelle à déboulonner les statues à l'effigie des "héros" des Etats esclavagistes    La reprise de la demande intérieure pourrait faire rebondir l'économie marocaine en 20214    Le Laboratoire de l'info : Spécial paix au Proche-Orient (Vidéo)    Feddal débarque au Sporting Lisbonne    Pour Mendy, le pic de forme arrive à point nommé    Devant du public, la rentrée tonitruante des "Quatre fantastiques" du PSG    Pourquoi Christopher Nolan ne veut pas de chaise sur ses tournages ?    Le CCM dévoile les projets de films admis à l'avance sur recettes    Victime de ses clusters : Tanger en portes closes    Le Bureau politique regrette que la majorité n'ait pas été associée à la préparation de la loi de Finances rectificative    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdeladim Chennaoui    Mauvaises langues    Liga: Lionel Messi égale Thierry Henry !    Le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf se poursuit    Elections 2021: Quelle approche faut-il adopter?    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Monténégro    Essaouira reprend son souffle    Manchester City: le TAS annule la sanction de l'UEFA    Les Frères Naciri réalisent et produisent «Malheur Malheur» de Maître Gims    Lekjaâ veut un contrat programme entre la FRMF et la DTN    Un artiste charismatique s'en va    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MRE: Benatiq décline le dispositif 2019
Publié dans L'Economiste le 26 - 06 - 2019

Saâdeddine El Othmani était attendu de pied ferme par les députés. La séance mensuelle des questions de politiques publiques a été réservée au dispositif mis en place pour l'accueil des Marocains résidant à l'étranger (MRE). Le gouvernement s'est déjà penché sur ce dossier lors de sa réunion hebdomadaire de jeudi dernier. Et pour cause, nous sommes au cœur de l'opération Marhaba 2019, qui a démarré le 5 juin. Mais le début du rush est attendu à partir de la semaine prochaine, avec des pics d'arrivées les week-ends. Le Maroc est le seul pays au monde qui reçoit autant de compatriotes en une période courte. Depuis, il se prépare en conséquence. Lors du dernier conseil de gouvernement, Abdelkrim Benatiq a fait un exposé sur les préparatifs en précisant que l'opération Marhaba 2019 était placée sous la présidence effective de SM le Roi. Il a mis en valeur le rôle central et décisif de la fondation Mohammed V pour la solidarité en plus de la Commission nationale du transit, présidée par le ministère de l'Intérieur. Pour lui, au niveau organisationnel, l'opération 2019 a démarré le 16 mai dernier, surtout que cette Fondation mobilise 1.100 personnes pour assurer un meilleur accueil des MRE, dont 800 attachés sociaux, 291 du staff médical et 150 volontaires. A cela s'ajoutent la DGSN, la gendarmerie royale et les forces auxiliaires qui mobilisent 5.000 éléments. D'un autre côté, elle a procédé à l'aménagement de 15 espaces d'accueil et aires de repos à l'intérieur du Maroc et 5 autres à l'extérieur, sous la supervision des responsables marocains.
Pour le ministre, l'infrastructure de base de toute l'opération s'appuie sur 20 aéroports et 4 ports que sont Tanger Med, Tanger ville, le port de Nador et celui d'Al Hoceïma. Il a informé ses collègues du rajout de 2 bateaux, affrétés par le département de l'Equipement et du transport. Ainsi, 28 navires sont mis à la disposition des MRE au lieu de 26 comme l'année dernière. De même, les liaisons maritimes seront renforcées par une hausse des rotations sur toutes les lignes. D'ailleurs, les pouvoirs publics ont consacré 65 millions de DH pour engager des réaménagements dans les infrastructures des ports. Ainsi, à proximité de Tanger Med, on a aménagé un espace d'une superficie de 63.000 mètres carrés avec une capacité d'accueil de 1.000 voitures et 250 autocars. De même, le contrôle dans les postes frontaliers sera renforcé par le recours aux nouveaux procédés électroniques. Le ministre a rappelé que Tanger Med avait enregistré en 2018 l'entrée de 49.000 voyageurs et 12.000 voitures au cours d'une seule journée. Ce qui montre l'ampleur de la logistique et des préparatifs que nécessite cette opération au quotidien.
En matière de sensibilisation, la Fondation Mohammed V a lancé une campagne de communication et créé une application électronique pour l'opération Marhaba. Elle a également réactualisé le guide du transit dont 250.000 exemplaires en plusieurs langues ont été distribués.
Pour immuniser l'identité des marocains du monde, le ministre a évoqué les dispositions prises comme la signature de conventions avec des pays d'accueil pour l'apprentissage de la langue arabe et la culture marocaine au profit des enfants de la communauté. A cela s'ajoute l'effort du ministère des MRE pour augmenter le nombre des bénéficiaires du programme d'apprentissage de la langue à 70.000 personnes, sans parler de ceux présentés par les associations et les centres liés aux mosquées. En plus, depuis 2013, la Fondation Hassan II pour les MRE déploie un programme d'apprentissage à distance de la langue et la culture marocaine. Le ministère des MRE n'est pas en reste puisqu'il a distribué depuis une dizaine d'années plus de 1 million de livres scolaires au profit de 150.000 enfants dispatchés en collaboration avec les ONG. Toujours sur le registre culturel, le ministère a organisé dans plusieurs pays 311 pièces de théâtre en arabe et amazigh au cours de l'année écoulée. En 2019, il compte récidiver cette initiative, avec une ouverture sur d'autres pays. De même, les centres culturels de Montréal et d'Amsterdam ont été ouverts. Les travaux sont en cours dans d'autres villes comme Paris et Bruxelles.
L'encadrement des jeunes n'a pas été en reste puisque 5 universités ont été organisées au cours de l'année. En parallèle, les colonies de vacances et les visites culturelles, ajoutées à la mobilisation des expertises marocaines dans différents secteurs comme les sciences, les industries et les services. A la clé, la création de réseaux de coordination entre les compétences marocaines. Au niveau social, le ministère répond présent pour les marocains sans moyens et sans couverture. Ainsi, au cours des 10 dernières années, le ministère a transporté 5.000 dépouilles avec une enveloppe de 197 millions de DH.
Les MRE en chiffres
Ph. Bziouat
- 5 millions de personnes, réparties sur près de 100 pays.
- 85% d'entre elles vivent en Europe.
- 70% ont moins de 45 ans et 20% sont nés dans les pays de résidence.
- Les MRE en France totalisent 1,250 million dont 52% sont des femmes.
- En Espagne, ils dépassent 880.000 personnes, en Belgique 700.000 dont 460.000 ont acquis la nationalité belge.
- En 2018, 2,870 millions de personnes (et 676.000 voitures) sont entrées au Maroc contre 2,790 un an auparavant, soit une hausse de 80.000.
- Le développement des infrastructures a permis à 41% de personnes de rentrer au pays par avion (1,180 million) et 43% via les ports (1,265 million).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.