De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    Le Gabon célèbre à Laâyoune le 62è anniversaire de son indépendance    Belle moisson de médailles pour les sportifs marocains    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Wydad de Casablanca. Houcine Ammouta promu entraîneur    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Le Pérou retire sa reconnaissance du Polisario    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Mercato : Mouhcine Moutouali tranche sur sa prochaine destination    Orages en France: trois morts en Corse    Après la touriste française, un octogénaire mutilé par des chiens à Tanger    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    PSG : régime strict pour Achraf Hakimi and co...    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Coupe d'Afrique des Nations U23 – Maroc 2023 : Tirage des éliminatoires    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Italie : Un enfant marocain de deux ans blessé par balle, sa vie n'est plus en danger    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Banques: La position de change s'améliore    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Événements de Nador : de la prison ferme pour 13 migrants (VIDEO)    La fusée américaine SLS arrive à son aire de lancement, avant son décollage vers la Lune    Actifs immobiliers au trimestre 2-2022 : Des indicateurs en dents de scie avec des signes encourageants    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    M'diq-Fnideq : L'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » presque entièrement circonscrit    Hécatombe    La météo pour ce jeudi 18 août 2022    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    Casablanca : «Al Majdoubia » de Saâdallah brille lors du Festival Al Fida    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Place à l'art contemporain !
Publié dans Les ECO le 15 - 08 - 2011

Après une première édition réussie, Art Holding Morocco s'apprête à mettre en place la deuxième édition de Marrakech Art Fair. Prévue du 30 septembre au 3 octobre prochains au Palace Es Saâdi, cette foire internationale d'art moderne et contemporain verra la participation de 45 galeries internationales, dont une vingtaine sont venues rejoindre les exposants de l'édition 2010. Cette année sera marquée par une participation «massive» des galeries turques. Six galeries stambouliotes prendront en effet part à cet événement. Il s'agit de CDA Projects, PI Artworks, Empire Project, CAM Gallery, PG Art Gallery et Merkur. Ces galeries qui participent pour la première fois à un événement international en dehors d'Istanbul, donneront sans aucun doute un aperçu détaillé sur l'art contemporain turc, en pleine expansion ces dernières années. Outre la représentation très importante de la scène contemporaine turque, Marrakech Art Fair 2 accueillera deux acteurs majeurs de la scène new-yorkaise : Metro Pictures et Edwynn Houk Gallery.
Basée à Gimignano (Italy), Beijing (China) et le Moulin (France), Galleria Continua vient également d'annoncer sa participation à cette manifestation, renforçant ainsi sa dimension internationale. Les scènes nord-africaines et celles du Moyen-Orient seront représentées par 13 galeries dont 9 marocaines. L'Atelier 21, David Bloch gallery, Loft Art Gallery, Matisse Art Gallery, Galerie Shart et Venise Cadre-GVCC ont été rejointes cette année par la Galerie FJ, l'Artothèque et Sous-Sol Art Gallery. Deux galeries tunisiennes (Le Violon Bleu et El Marsa), deux autres dubaïotes (Art Space et IVDE) et une saoudienne seront également de la partie. Parmi les nouveaux arrivés, figurent les galeries françaises Albert Benamou, Aline Vidal, Daniela Da Prato Gallery, Galerie Di9, Galerie Jean Fournier et Besseiche. La galerie Lelong, elle, exposera une œuvre monumentale de Jaume Plensa, réalisée spécialement à l'occasion de Marrakech Art Fair. La galerie russe Aidan Gallery et l'italienne Voice rallient également pour la première fois Marrakech Art Fair.
Un programme haut en couleurs
En marge de la foire artistique -la première sur le plan africain-, un programme culturel sera mis en place. Il «témoigne de l'ambition de cet événement en associant les meilleurs vidéastes à différents projets au sein de la ville». La célèbre salle de cinéma «Colisée», l'Ecole supérieure des arts visuels (ESAV) ainsi que d'autres espaces de la cité ocre seront au rendez-vous, avec une programmation conçue par le CNAP (Centre national des arts plastiques). Outre la projection de vidéos d'artistes turcs, ce programme culturel prévoit de rendre un hommage au cinéaste marocain Nabil Ayouch en projetant deux de ses longs métrages, ainsi qu'une série de vidéos de jeunes artistes marocains qu'il a produits depuis 2001, notamment Wahid El Moutanna et Hicham Jebbari.
Ce n'est pas tout, les principaux hôtels et palaces du quartier de l'Hivernage de Marrakech s'associeront à l'événement en organisant, en leurs murs, des expositions thématiques. Le Sofitel de Marrakech accueillera une exposition de photographies itinérante «Fashion stills, si la mode m'était contée», tandis que Al Maaden Golf Resorts proposera à des galeristes de présenter leur «collection idéale» au sein de la médina. Le parcours culturel autour de Marrakech Art Fair 2 prévoit une autre exposition de photographies et vidéos d'artistes contemporains du monde arabe intitulée «Images affranchies». Elle sera abritée à l'ancienne agence de la Banque du Maroc, sise à la place Jamaâ El Fna. Tout au long de la période de la foire, les visiteurs auront droit à de «belles rencontres artistiques à Marrakech, notamment grâce à un parcours culturel riche en expositions, événements privés et tables rondes», affirment les organisateurs. Enfin, le programme VIP ouvrira les portes de la Fondation Fourtou, de maisons de collectionneurs, de résidences d'artistes dont Al Maqam (lancée dès 2000 dans le village de Tahanaout par l'artiste Mohamed Mourabiti pour les artistes marocains) et Dar Al-Ma'mûn qui accueille des artistes internationaux.
Marrakech Art Fair 2 se prolonge donc en 2011 avec toujours le même objectif : offrir un angle de vue élargi sur l'art contemporain international et la scène artistique arabe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.