Coronavirus : 136 nouveaux cas, 15.464 cas au total, samedi 11 juillet à 10h    La loi de finances rectificative expliquée par un fiscaliste    Recrutement : L'ONEE dément le lancement de toute campagne    Les derniers indicateurs de BAM en 5 points clés    Vols prévus à partir du 15 juillet: nouvelles précisions de la RAM (PHOTO)    Météo: le temps prévu ce samedi 11 juillet au Maroc    Gel hydroalcoolique et soleil, quels risques ?    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 136 nouveaux cas, 15.464 au total    L'acteur marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus    7 destinations insolites à visiter cet été    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Covid19: 115 nouveaux cas au Maroc, ce vendredi à 10h00    Le plan de relance au menu d'un sommet européen    Laftit reçoit les professionnels du tourisme aujourd'hui    Examen du PLFR en commission à la Chambre des représentants    Nasser Bourita : L'accès au territoire national, une opération exceptionnelle    Erdogan provoque les chrétiens    La cochenille fait des ravages à Sidi Ifni    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Real Madrid: Marcelo indisponible trois semaines    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    Huiles végétales, sucre et produits laitiers font grimper les prix mondiaux des produits alimentaires    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    La chimère des espaces verts : Casablanca à l'agonie    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    Votre quotidien Al Bayane en kiosque dès ce lundi 13 juillet    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Exceptionnelle pour les frontières et progressive pour les mosquées : La vraie réouverture se fait désirer    Association nationale des médias et éditeurs: Nouvelle vague d'adhérents    Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    Les ministres arabes se félicitent des efforts déployés par le Maroc    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





OCP envisage la construction d'un deuxième pipeline
Publié dans Les ECO le 14 - 12 - 2016

La capacité annuelle de l'ouvrage devrait atteindre 20 millions de tonnes. Entre autres projets du groupe figurent l'extension de la conduite d'eau reliant le barrage Al Massira à Benguérir, ainsi que des investissements au niveau de Boucrâa et de la région de Laâyoune.
Le groupe OCP poursuit son programme de développement industriel lancé en 2008 à travers le déploiement de son programme d'investissements. C'est ce qui ressort de la note d'information publiée par le groupe, le 9 décembre dernier, relative à l'emprunt obligataire qu'il s'apprête à lancer. Selon le document, OCP envisage d'augmenter ses capacités de production à travers divers projets, dont la construction d'un second pipeline pour relier Gantour à Safi. Cet ouvrage, dont la réalisation entre dans le cadre des Investissements Axe Centre, est prévu sur une longueur de 155 km pour une capacité annuelle pouvant atteindre 20 millions de tonnes.
Le projet devrait, observe la note d'information, permettre au groupe phosphatier de bénéficier de la construction d'un nouveau port à Safi, concomitamment à la mise en service du nouveau complexe SPH dans la ville. Entre autres projets en cours de développement, le document annonce l'extension de la conduite d'eau reliant le barrage Al Massira à Benguérir qui permettra au Groupe de couvrir la totalité de ses besoins en eau et évitera de puiser 5 millions de m3/an dans la nappe phréatique ainsi que des investissements au niveau de Boucrâa et de la région de Laâyoune en vue de redynamiser l'écosystème de la région en la dotant d'une nouvelle usine chimique ayant une capacité annuelle d'1 million de tonnes d'engrais par an.
Cette installation, indique la note d'information, disposera d'une unité de production d'acide sulfurique, d'une unité d'acide phosphorique ainsi que d'une unité de granulation. L'investissement inclut également une plateforme dédiée aux utilitaires. Le document indique une enveloppe globale dédiée au programme de développement industriel estimée à environ 200 MMDH depuis 2008 et à l'horizon 2025. Une enveloppe qui, sur la période 2016-2025, sera de l'ordre de 151,6 MMDH dont 81,4 MMDH pour l'Axe Nord (constitué du site minier de Khouribga et du site chimique de Jorf Lasfar), 70,1 MMDH pour l'Axe Centre (constitué du site minier de Gantour, du site chimique de Safi, du site minier de Boucrâa et autres projets à venir dans cette zone).
Le document rappelle par ailleurs que le groupe avait initié un projet pareil en 2014, avec l'inauguration d'un slurry pipeline d'une longueur de 187 km et d'une capacité annuelle pouvant aller jusqu'à 38 millions de tonnes. Ce dernier est principalement destiné au transport de pulpe de phosphate depuis les mines de Khouribga vers le site industriel de Jorf Lasfar. Toujours selon la note d'information, ces slurry pipelines sont destinés à accroître la capacité de transport de minerai et contribuent à réduire considérablement les coûts unitaires de production du groupe, ainsi que son empreinte carbone globale.
Les capacités de production à horizon 2025
Conformément à son programme d'investissement, le groupe minier détenu à hauteur de 94,12% par l'Etat marocain représenté dans le capital de l'opérateur par le ministère de l'Economie et des finances à travers la Direction des entreprises publiques et privatisation (DEPP), prévoit que sa capacité de production annuelle de roche passera de 34 millions de tonnes en 2015, à 46,7 millions de tonnes en 2020 puis à 57,4 millions de tonnes en 2025. De même la capacité de production d'acide phosphorique du groupe passera de 5,7 millions de tonnes P2O5 en 2015 à 7,8 millions de tonnes P2O5 en 2020 puis à 10,6 millions de tonnes P2O5 en 2025. Enfin, la capacité de production d'engrais du groupe passera de 8,5 millions de tonnes en 2015 à 14 millions de tonnes en 2020 puis à 21,3 millions de tonnes en 2025. Ces augmentations de capacité devraient permettre au groupe minier de renforcer sa position de leader dans l'industrie des phosphates.
Tags: Entreprises OCP construction Maroc


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.