Elections communales 2021. Nourredine Kammouch du Parti de l'Istiqlal élu président du Conseil communal de Safi    Conseils des régions. Le RNI, le PAM et l'Istiqlal se partagent la présidence    Le Maroc interpelle le HCR sur la responsabilité du régime Algérien    Futur gouvernement: l'USFP contre la participation du PAM?    Le Maroc, premier fournisseur de l'Union Européenne    Deux Marocains remportent le prix « IEC 1906 Award» 2021    Umnia Bank: point sur l'activité au premier semestre 2021    Hapag-Lloyd : Après son implantation au Maroc, l'armateur mondial ambitionne de devenir un pionnier en Afrique    Selon la CNUCED, l'impact de la crise du Covid-19 est plus ressenti en Afrique que dans le reste du monde    Attaque armée : Rapatriement des dépouilles des camionneurs marocains tués au Mali    Plus de 18 millions de marocains complètement vaccinés    Consécration: Najia El Abbadi élue présidente de la fédération mondiale des sociétés neurochirurgicales    Falsification des documents sanitaires : 300 fraudeurs arrêtés    Décès liés au travail : Le nombre s'élève à près de 2 millions chaque année    Classement THE : 6 universités marocaines dans le top mondial    Exposition : l'art à travers trois générations    Le Maroc compte développer une industrie de drones kamikazes pour Israël    Algérie : une vague d'arrestations arbitraires contre le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie    Mondial de futsal : le Maroc devant un exploit historique    Fatima Zahra Mansouri élue maire de Marrakech    Un détachement des FAR prend part au traditionnel défilé militaire en commémoration de l'indépendance du Mexique    Stations-service : Yoom obtient la certification ISO 9001    Emprunts extérieurs: gare au revers de l'alourdissement de la dette    Votre e-magazine « Attahadi » du vendredi 17 septembre 2021    Maroc: Suppression de l'Education islamique: ce qu'il est en vraiment    Lancement du programme ClimOliveMed avec la contribution du Maroc    Quatre responsables de la sûreté nationale suspendus pour manquements dans l'exercice de leurs fonctions    Elections 2021 : Les efforts engagés n'arrivent toujours pas à féminiser la vie politique du Royaume    Imane Feriani dévoile sa nouvelle série à la galerie Bab El-Kebir    Washington valide un contrat de maintenance d'armement avec l'Arabie saoudite    La chef de la diplomatie néerlandaise annonce sa démission après l'évacuation chaotique d'Afghanistan    Gouvernement: le groupe parlementaire du PAM charge Ouahbi de poursuivre les consultations    Prix de l'année 2021 / La championne Dina Asher-Smith et sa chronique gagnante sur le racisme : « C'est ma première médaille pour l'écriture »    Sahel : Le chef de l'EIGS et mercenaire du « Polisario » tué par la force Barkhane    Mise en échec d'une tentative d'immigration à Mellilia : l'Espagne loue les efforts du Maroc    Attente...    Israël : Vers le lancement d'un projet de fabrication de drones au Maroc    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    Classement FIFA: Les Lions de l'Atlas au 33ème rang    Interview avec Neta Elkayam : «Je m'intéresse à beaucoup de musiciens marocains contemporains»    Xander Pratt dévoile son nouveau titre en hommage à Casablanca    Tokyo 2020: les athlètes médaillés célébrés par la Fondation Mohammed VI    Rapatriement jeudi des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ceuta : Quelque 300 migrants ont forcé la frontière entre le Maroc et l'Espagne
Publié dans Les ECO le 23 - 08 - 2018

Quelque 116 migrants ont accédé, mercredi 22 août, à Ceuta. «Ils sont passés par-dessus la clôture» de six mètres de haut, a précisé le porte-parole de la préfecture de Ceuta. La pénétration de l'Espagne à travers l'enclave en question a causé des blessures légères à 7 gardes-Frontières tandis que l'état d'autres est plus ou moins grave. Les forces de l'ordre marocaines ont, par ailleurs, arrêté une bonne partie de ces jeunes migrants africains...
De 300 migrants, ils étaient 116 à avoir réussi leur tentative de pénétrer en Espagne par la portière de Ceuta. Armés de récipients en plastiques remplis d'acide, de chaux vive, d'excréments et de sang, les 300 ont tenté d'empêcher toute intervention policière. Selon la préfecture, les agents sont blessés légèrement alors que pour la Garde civile, ils le sont «à différents degrés». Pedro Sanchez, le chef du gouvernement, a vite réagi en apportant «tout [son] soutien aux forces de l'ordre qui affrontent de manière exemplaire le défi migratoire, en particulier aux agents blessés aujourd'hui».
Todo mi apoyo a las #FCSE que están afrontando de forma ejemplar el desafío migratorio, especialmente a los agentes heridos hoy. El #Gobierno trabaja por el diálogo y la cooperación con países de origen y tránsito y por una gestión común, eficiente y humanitaria de la migración.
— Pedro Sánchez (@sanchezcastejon) 22 août 2018
Une vidéo publiée par le journal El Faro de Ceuta montre des jeunes hommes africains, exprimant leur joie d'avoir passé la clôture. Certains arborent le drapeau espagnol, d'autres celui de l'Union européenne. «Viva Espana» crie un migrant. À la vue des caméras, ils sont nombreux à crier leur bonheur. Plusieurs d'entre eux sont ensanglantés au niveau des mains et ont des coupures aux jambes... «Bonne chance à tous les amis qui sont derrière» au Maroc, crie en français un jeune homme.
Ce n'est pas la première fois que les migrants forcent le passage de cette frontière. Fin juillet, ils étaient plus de 600 à entrer en force sur le territoire espagnol, où des affrontements violents avaient éclaté avec les forces de l'ordre. L'Espagne est la destination privilégiée en Europe. Depuis le début de l'année, 3100 migrants sont entrés à Ceuta et Melilla, ainsi que plus de 25.000 par voie maritime. C'est déjà plus que l'année 2016 et 2017.
Comme le prévoit le règlement de Dublin, les migrants pourront faire leur demande d'asile en Espagne, premier pays européen où ils ont mis les pieds.
Il est à noter qu' «une partie d'entre eux (migrants) a été arrêtée par les forces de l'ordre marocaines», a expliqué la Garde civile dans un communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.