Plusieurs clusters familiaux de contamination ont été constatés.    Kenzi Hotels héberge le personnel médical    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Fadel Sekkat tire sa révérence    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Coronavirus : selon le prix Nobel d'économie 2019, il ne faut pas s'inquiéter de la facture de la crise sanitaire    Coronavirus : les autorités marocaines prennent en charge les Marocains bloqués en Turquie    Marrakech: Environ 1400 chambres d'hôtels mises à disposition du corps médical    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Fonds Covid-19 : L'ANAM fait don de 10 MDH    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Coronavirus : La Maison-Blanche conseille le port du masque    Commande publique : une réponse urgente à la pandémie Covid19    Coronavirus : un infirmier italien tue sa compagne pensant qu'elle l'avait contaminé    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Le PPS appelle à un large débat sur la crise et l'après-crise du Coronavirus    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    L'administration publique entre à petits pas dans l'ère du numérique    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Allégement du déficit du compte courant    Les soldats de l'ombre en rangs serrés contre le Covid-19    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    4.835 personnes poursuivies pour violation de l'état d'urgence sanitaire    L'hôpital de campagne de Benslimane prêt à entrer en action    Mobilisation générale contre le coronavirus dans la région de Marrakech-Safi    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Harit renonce à une partie de son salaire    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Chelsea, la Juve, le Bayern et le PSG lorgnent Hakimi    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    «Masrah net»… des spectacles à suivre en direct depuis son salon    Crise du Venezuela: Le nouveau plan de Washington    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Frontières maritimes : Entrée en vigueur et réserves espagnoles    Les agents d'autorité de la capitale s'estiment insultés par le Wali de Rabat-Salé Kénitra    Condition physique et mode alimentaire au profit des joueurs et joueuses : Le programme individuel spécial de la FRMF    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Le point avec Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





OPV de Maroc Telecom. La cession des actions démarrera le 26 juin
Publié dans Les ECO le 17 - 06 - 2019

Le prix minimum de cession de l'action Itissalat Al-Maghrib (IAM) a été fixé à 125 DH en tenant compte du principe selon lequel les variations décotes et surcotes appliquées au volume global des titres cédés respectent en définitive ce prix.
C'est à partir du 26 juin que les 17.581.900 actions détenues par le royaume du Maroc et représentant 2% du capital et des droits de vote de Maroc Telecom seront cédées dans la Bourse de Casablanca. C'est ce qui ressort du prospectus relatif à l'offre de vente au public par cession d'actions offre à prix ferme visé ce dimanche par l'AMMC. «Les actions Maroc Telecom, objets du présent prospectus, pourront être acquises du 26 juin 2019 au 5 juillet 2019, inclus à 14h30 en cas de clôture normale et du 26 juin 2019 au 2 juillet 2019, inclus à 14h30 en cas de clôture anticipée», lit-on dans ce document. Le prix minimum de cession de l'action Itissalat Al-Maghrib (IAM) a été fixé à 125 DH en tenant compte du principe selon lequel les variations décotes et surcotes appliquées au volume global des titres cédés respectent en définitive ce prix. Il est à préciser que l'offre est structurée en 4 types d'ordres. Le premier est réservé aux salariés permanents titulaires de Maroc Telecom disposant d'une ancienneté d'au moins un an à la date de clôture normale de la période de souscription.
«Le nombre maximum d'actions pouvant être demandées pour ce type d'ordre est de 6 mois de salaire brut hors primes et intéressements», indique le prospectus de l'offre. Le second type d'offre est destiné, lui, aux personnes physiques résidentes ou non résidentes de nationalité marocaine ou étrangère, aux personnes morales de droit marocain ou étranger n'appartenant pas aux catégories d'investisseurs habilités à souscrire aux types d'ordre III et IV. Le nombre maximum d'actions pouvant être demandées pour ce type d'ordre est de 10% du nombre global d'actions proposées dans le cadre de l'opération (soit 1.758.190 titres). Concernant le type d'ordre III, il est consacré aux OPCVM actions et diversifiés de droit marocain hors OPCVM monétaires, obligataires et contractuels. Le nombre maximum d'actions pouvant être demandées pour ce type d'ordre varie en fonction des OPCVM. Ainsi, pour les OPCVM actions, la souscription est limitée au plus petit des 2 seuils : 10% du nombre global d'actions proposées dans le cadre de l'opération, soit 1.758.190 titres ( 220.301.207 MAD) ou 20% de l'actif net de l'OPCVM correspondant à la dernière valeur liquidative disponible avant ouverture de la période de souscription, soit celle du 21 juin 2019.
Pour les OPCVM diversifiés, la souscription est limitée au plus petit des 2 seuils : 5% du nombre global d'actions proposées dans le cadre de l'opération soit 879.095 titres (110.150.604 MAD) ou 10% de l'actif net de l'OPCVM correspondant à la dernière valeur liquidative disponible avant ouverture de la période de souscription, soit celle du 21 juin 2019. S'agissant du type d'ordre IV, il est réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par l'article 1.30 de la Circulaire de l'AMMC n° 03/19, hors OPCVM. Le nombre maximum d'actions pouvant être demandées pour ce type d'ordre est 10% du nombre global d'actions proposées dans le cadre de l'opération (soit 1.758.190 titres). Pour ce qui est de l'opération de cession sur le marché de blocs, elle sera réalisée le 17 juin 2019. Cette opération est destinée aux investisseurs qualifiés de droit marocain (3 caisses de retraite, 5 compagnies d'assurances et 3 banques). Elle porte sur un nombre de 52.745.700 actions détenues par l'Etat marocain et représentant 6% du capital et des droits de vote de la société Itissalat Al-Maghrib au prix de 127 DH l'action. L'enregistrement de l'opération de blocs aura lieu le 17 juin 2019 et son règlement livraison le 20 juin 2019. Le montant global des deux opérations (Opération de bloc et offre de vente au public) s'élève à 8.879.448.730 DH, soit une cession de 70.327.600 actions à un prix moyen de 126,3 DH par action. Après la réalisation de la cession envisagée (Opération de bloc et offre de vente au public), l'Etat marocain détiendra 193.400.975 actions, soit 22% du capital et des droits de vote de Maroc Telecom. Il reste à noter que la cession de 8% du capital et des droits de vote d'IAM a pour objectif d'«optimiser au mieux la participation restante de l'Etat (22%) dans le cadre d'une stratégie n'impactant pas la gouvernance de la société, tout en prenant en compte non seulement les objectifs de recettes à court terme mais surtout les évolutions prévisibles sur les moyen et long termes», ceci tout en mettant en oeuvre les dispositions de la Loi de finances au titre de l'exercice 2019 en matière de recettes de privatisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.