Paris accueille le 4e Forum parlementaire franco-marocain    Le Parquet présente son guide à l'intention des procureurs dans la lutte contre la torture    Dakhla désignée ville euro-méditerranéenne du sport 2020    4C Maroc- CGLU Afrique: Que prévoit l'accord signé durant la COP25?    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Le rêve s'éveille par le pinceau d'Abdellah Elatrach    Journées théâtrales de Carthage : «Un autre ciel» en lice pour le Tanit d'Or    Camp payant de l'Espayonl Barcelone pour enfants au Maroc    OCK-WAC et Raja-MAT ce mercredi    PISA 2018: ça va mal pour le Maroc!    Hyundai dévoile son concept SUV hybride Vision T    Benmoussa dévoile sa méthodologie et son agenda    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Agadir: Une cérémonie voluptueuse!    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    Euro-2020 : La Suisse et l'Allemagne en match préparatoire en mai    Finlande: Sanna Marin, 34 ans, nouvelle cheffe du gouvernement…    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Le dépistage précoce pour une génération sans Sida    Le Maroc des paradoxes!    Addoha, une augmentation de capital expression de la ténacité de son fondateur    Lubrifiants: Shell conserve son leadership    Chiffres record pour Audi en Novembre    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    Les violences sexuelles et économiques prennent le relais    Haro sur la mendicité    Facebook et les ONG défendent à l'unisson les messageries cryptées    Le Lesotho fait évoluer sa position sur le Sahara    Le ministre Bill Barr, bouclier de Trump et fer de lance conservateur    Impeachment, quel impeachment? Trump retrouve des couleurs    Johnson brandit le risque de « paralysie » du Brexit en cas de défaite jeudi    Google rend ses produits plus accessibles pour les arabophones    Rapport annuel Atlantic Currents, le Sud dans la tourmente    Risques liés aux catastrophes naturelles : El Othmani promet une stratégie globale très prochainement    L'OMC paralysée par Trump    Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    Mohamed Benabdelkader : La dématérialisation, un des principaux piliers de la transformation de l'administration judiciaire nationale    L'égalité genre, prélude à l'autonomisation de la femme    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Une semaine décisive commence dans un Congrès divisé à propos de la destitution de Trump    Un musée privé de musique voit le jour à Marrakech    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le CNESTEN, partie prenante d'un mémorandum d'entente dans la médecine nucléaire
Publié dans Les ECO le 08 - 11 - 2019

Un mémorandum d'entente a été signé, jeudi à Rabat, pour la création d'un consortium dans le domaine de la médecine nucléaire regroupant le Centre national de l'énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN), l'université américaine de Long Island, la société française Dassault Systèmes et les Laboratoires nucléaires canadiens.
Le mémorandum a été signé par Khalid El Mediouri, directeur général du CNESTEN, Burd Randy Micheal, de l'université new-yorkaise de Long Island, Bunshaft Albert Jan, représentant de Dassault Systèmes et Kathryn Ann McCarthy, des Laboratoires nucléaires canadiens, lors d'une réunion présidée par le ministre de l'Energie, des mines et de l'environnement, Aziz Rebbah.
Le partenariat stratégique établi entre les quatre parties vise à appuyer les activités de recherche-développement en matière d'automatisation des opérations de production et de fabrication des médicaments radio-pharmaceutiques, de même que le développement économique à travers la promotion d'un environnement d'innovation propice à l'industrie pharmaceutique.
L'accent est aussi mis sur la formation professionnelle et académique en médecine nucléaire au profit des pays Africains. Sous cet angle, il sera procédé au lancement de programmes de formation en collaboration avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).
"L'objectif du mémorandum signé est de développer la coopération dans le domaine de la santé, et d'ouvrir la voie pour la production de médicaments destinés au marché marocain et africain", a déclaré Rebbah à la presse, soulignant que le Maroc dispose d'un potentiel lui permettant de se positionner en trait d'union en direction de l'Afrique sur ce créneau.
Le Maroc, a-t-il dit, a développé une coopération stratégique dans ce domaine avec des pays comme la France, mais aussi des liens de partenariat en pleine expansion avec le Canada et les Etats-Unis.
"Ce mémorandum augure d'une relation de collaboration bien prometteuse", s'est réjoui Burd Randy Micheal, responsable à l'université Long Island, notant que "le développement d'une industrie innovante de médecine nucléaire aura un impact bénéfique sur la santé des personnes, mais aussi sur l'établissement de diagnostics médicaux".
Le CNESTEN en collaboration avec ses partenaires signataires de l'accord organisent les 7 et 8 novembre un séminaire relatif au développement des médicaments radio-pharmaceutiques, en présence d'une trentaine de responsables et d'experts d'institutions nationales et étrangères représentant des facultés de médecine et de pharmacie, des centres de recherches nucléaires, ainsi que des sociétés pharmaceutiques.
Par ailleurs, les participants se penchent sur l'élaboration d'un plan d'action sur le court et le moyen termes pour concrétiser les objectifs de ce mémorandum d'entente.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.