Pegasus : le corps du délit, ce grand absent    Justice : Voici les nouveaux procureurs du Roi et présidents de la Cour d'appel    Chambres professionnelles/élections : dans le Souss-Massa, le RNI ratisse large    Automobile: 107 383 unités écoulées à fin juillet, selon l'AIVAM    Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. La Douane sensibilise sur les nouvelles dispositions de lutte    Bonnes performances du secteur des exportations des produits agro-alimentaires en 2021    OMPIC. Un bilan 2020 positif et une feuille de route bien affûtée    En Algérie, «le meilleur système de santé au Maghreb et en Afrique» s'effondre    Comment se préparer aux Jeux Olympiques ? Une expérience de deux médecins anciens champions sportifs    JO-2020: Le programme du jeudi 5 août 2021    Covid-19 : Le théâtre national Mohammed V suspend ses activités    Covid-19. Les Etats-Unis classe le Maroc comme pays à risque élevé pour les voyageurs    Covid-19 : le théâtre national Mohammed V procède à un arrêt provisoire ses activités    Mohamed Amine Kihal ou la prédilection pour les rôles à dimension psychologique    Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus    Législatives 2021: la candidature de Saad Eddine El Otmani entérinée    Andrea Cozzolino salue le message royal de réconciliation avec l'Algérie    Question de littérature : Les nouveaux auteurs sont-ils sous le seuil de la pauvreté littéraire ?    Campagne électorale et médias : La Haca rappelle les règles du jeu    CRDH : Soulaiman Raissouni se trouve «dans un état très stable»    Un an après les explosions de Beyrouth, les besoins des enfants restent critiques (UNICEF)    Traitement Covid-19 : Entre forte demande et pénurie    Elections : Pour un pluralisme politique dans les médias    Armement : Le Maroc s'apprête à acquérir 22 hélicoptères d'attaque turcs    Covid-19 : Le pic épidémique attendu dans les prochains jours    Covid-19 : Israël renforce les restrictions sanitaires    Edito : XXIème    Ouvert jusqu'au 12 août : L'appel à projet de Madaëf éco 6 Al Hoceima sur les rails    Mobilité électrique : Signature d'un accord de transfert de technologie Maroc-Brésil    Maroc/Météo: Temps assez chaud sur le Sud-Est et les plaines intérieures et stable ailleurs, ce mercredi 4 août    Finale de l'Euro 2020 : la fédération anglaise visée par une procédure disciplinaire de l'UEFA    ONU : Les accusations généralisées contre les travailleurs humanitaires au Tigray sont "injustes"    Covid : Vaccination obligatoire à New York pour aller au restaurant, dans les salles de spectacle et de gym    Israël membre observateur au sein de l'UA : revers majeur pour Ramtane Lamamra    Liban: un enfant sur trois traumatisé un an après l'explosion (ONU)    L'ex-président de la CAF, Issa Hayatou, suspendu un an de toute activité relative au football par la FIFA    Tunisie: Saied poursuit la purge des ministres et les arrestations de députés    Attaque du pétrolier israélien: Washington pour une «réponse collective», Téhéran répondra à tout «aventurisme»    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    Elections professionnelles. Le rendez-vous du 6 août    Tokyo 2020/Athlétisme: Le Marocain Soufiane Boukentar éliminé du 1er tour de 5.000 m    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    JO-2020 / 3000 m steeple : Soufiane El Bakkali, un champion en or    Merci Soufiane    JO 2020. Abdellatif Sadiqui qualifié pour les demi-finales du 1500 m    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Souss Massa : la région célèbre l'arganier
Publié dans Les ECO le 06 - 05 - 2021

La ville d'Agadir accueillera, en format hybride, cette première célébration de la Journée internationale de l'arganier, avec la présence d'intervenants de haut niveau. L'événement sera diffusé en direct sur la web TV des Nations Unies.
Suite à la proclamation par les Nations unies du 10 mai de chaque année comme la Journée internationale de l'arganier, le Maroc et l'organisation internationale célèbreront lundi prochain sa 1re édition. Et c'est la ville d'Agadir qui a été choisie pour abriter, en format hybride, cet événement. Présidée par Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, cette 1re Journée internationale de l'arganier sera marquée par la présence effective d'intervenants de haut niveau. Il s'agit notamment d'Omar Hilale, Ambassadeur et représentant permanent du Maroc aux Nations unies, de Volkan Bozkır, président de l'Assemblée générale des Nations unies et d'Amina J. Mohammed, vice-secrétaire générale de l'ONU et présidente du Groupe des Nations Unies pour le développement durable. Le plateau installé à partir d'Agadir verra également la participation d'Audrey Azoulay, directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Tedros Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondial de la santé (OMS), Anita Bathia, directrice exécutive adjointe de l'ONU-Femmes, Maria Henela Semedo, directrice générale adjointe de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), et Yannick Glemarec, directeur exécutif du Fonds vert pour le climat. Il va sans dire que cet événement sera diffusé en direct sur la web TV des Nations Unies, ainsi que sur YouTube et sur les réseaux sociaux. «Protéger ce patrimoine culturel est au cœur des missions entreprises par le Royaume du Maroc et la célébration de la Journée Internationale de l'arganier vient renforcer ces efforts. Cette Journée est une invitation à apprendre, partager et célébrer cet arbre mythique, et un moyen de faire de sa culture un levier de développement socio-économique durable», se félicite Omar Hilale.
Un riche panel d'intervenants
Un autre panel sera également initié lors de cette Journée, avec la participation d'Abderrahim Houmy, secrétaire général du département des Eaux et forêts, qui sera rejoint par Brahim Hafidi, directeur général de l'Agence nationale de développement des zones oasiennes et l'arganier (ANDZOA), Faouzi Bekkaoui, directeur général de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), et Ahmed Atbir, président de la Fédération interprofessionnel de la filière de l'argane. Ces intervenants aborderont des sujets liés à l'environnement et l'écosystème de l'arganier, son développement, la recherche scientifique et l'organisation de la filière. Les interventions seront, par ailleurs, enrichies par des témoignages de la société civile, représentée par le Réseau des associations de la réserve de biosphère arganeraie et la coopérative Tighanimine. La proclamation de cette Journée internationale fait suite à l'adoption d'une résolution, présentée par le Maroc, à l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 3 mars 2021. Une résolution adoptée par consensus de tous les Etats membres et par laquelle le Maroc a mobilisé la communauté internationale autour de cette cause de la sauvegarde et du développement de l'arganier. Arbre mythique et emblématique du Maroc, l'arganier est exploité sur une superficie d'environ 2,5 millions d'hectares répartis dans six provinces et préfectures : Agadir Ida Outanane, Inzegane Aït Melloul, Chtouka Aït Baha, Taroudant, Tiznit et Essaouira. Après la reconnaissance de l'arganier en tant que première Réserve de Biosphère du Maroc par l'UNESCO en 1998, et le financement du Fonds vert pour le climat, en 2016, au profit de l'arganiculture dans le cadre projet de «Mise en place de l'arganiculture en environnement dégradé» (DARED), une nouvelle étape a été franchie avec la proclamation de la Journée internationale de l'arganier.
Initiative marocaine
La Journée internationale de l'arganier met donc en avant la contribution du secteur de l'arganier dans la mise en œuvre des 17 objectifs de l'agenda 2030. Il s'agit aussi de la réalisation du développement durable dans ses trois dimensions : économique, sociale et environnementale. Elle met également en exergue le rôle de la culture de l'arganier dans l'autonomisation et l'émancipation de la femme rurale, le renforcement de l'économie solidaire, l'éradication de la pauvreté et le développement humain à travers le soutien et la promotion du rôle des coopératives et autres formes d'organisation agricoles actives dans ce secteur. Par ailleurs, le choix du 10 mai est inspiré du cycle de maturation du fruit de l'arganier. Il faut rappeler que la proclamation de la Journée internationale de l'arganier est une initiative marocaine qui a été lancée en février 2020, lors d'un événement organisé par le royaume en collaboration avec le Département des affaires économiques et sociales de l'ONU (UN DESA), la FAO, l'UNESCO et l'OMS. Cet évènement a été clôturé par le lancement du processus de négociation de la résolution sur la Journée internationale de l'arganier, mais la pandémie de Covid-19 a interrompu cette marche. Néanmoins, la mission permanente du Maroc auprès des Nations unies a relancé début 2021 le processus de négociation, qui a pris fin après quatre rounds de réunions virtuelles avec les Etats membres des Nations unies.
Yassine Saber / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.