La réforme du système éducatif, l'autre casse-tête du gouvernement    Dakar: la RAM signe cinq conventions avec des partenaires au Sénégal    Croissance économique : 0,8% attendue pour le T3 2022 (HCP)    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 6 juillet    Programme solaire Noor Atlas : Masen lance un appel d'offres    Face au spectre de la récession, Hollywood passe en mode austérité    Al Omrane : révision du taux facial des obligations de la tranche "A"    Prison ferme pour l'ancien PDG de l'aéroport d'Alger    Chaos au Stade de France: trois hommes condamnés    La météo pour ce mercredi 06 juillet 2022    CAN féminine : Le Maroc bat l'Ouganda et se qualifie aux quarts de finale    Maroc : Le Comité CEDAW recommande des avancées égalitaires en arrondissant les angles    Covid-19 : Le ministère de la Santé recommande en urgence une dose de rappel    Cases cochées    Le Groupe AKDITAL lance la Fondation AKDITAL    La FM6E lance Anaboundif, l'appli écocitoyenne pour tous    L'ONU répond à l'Algérie et au Polisario sur l'annulation des visites de De Mistura au Sahara    CAN – Maroc 2022 : Les Lionnes de l'Atlas battent les Grues et se qualifient (vidéo)    BTS : 2.186 candidats réussissent l'examen cette année    CAN féminine: le Sénégal, 1ère équipe qualifiée pour les quarts de finale (VIDEO)    Covid-19: La vague actuelle est une "copie conforme" de la première vague d'Omicron    Météo Maroc: averses orageuses par endroits ce mercredi 6 juillet    France : L'épreuve de feu pour Borne II    Série de réunions au Parlement européen à Bruxelles et Strasbourg    Bourita : une feuille de route de l'avenir des relations bilatérales    « Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    Liga : FC Barcelone prolonge le contrat du jeune marocain Chadi Riad    Covid-19: Le Maroc a enregistré 3849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Jeux marocains du sport en entreprise : De l'or pour la MDJS dans la catégorie gaming    Sahara: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Medias jordaniens : la gouvernance de la migration au Maroc encadrée par une vision humanitaire et solidaire    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    MM. Mayara et Talbi Alami : « La session ordinaire du parlement andin à Laâyoune, une nouvelle consécration de la marocanité du Sahara »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Audi A6 : L'âge de raison
Publié dans Le Soir Echos le 05 - 07 - 2011

Sans surprise sur le plan esthétique, la nouvelle mouture de la grande routière aux anneaux bonifie son bagage technologique et l'ensemble de ses qualités. Au point de devenir une A8 en réduction.
Deuxième modèle le plus vendu de l'histoire de la marque aux quatre anneaux derrière l'A4, l'A6 est un modèle stratégique pour Audi. Du coup, quand est venue l'heure de la renouveler, la tentation était grande pour ses concepteurs de choisir la voie du conservatisme pour contrer les récentes Mercedes Classe E et BMW Série 5. Un conservatisme d'abord esthétique et plutôt surprenant, tant les devancières de l'A6 avaient toujours imprimé les petites révolutions du style Audi : la dernière génération avait inauguré la généralisation de la calandre Single Frame, alors que l'avant-dernière avait étonné par sa poupe tout en rondeurs et son toit en arche.
Rien de cela pour la nouvelle venue, comme si elle n'avait plus besoin d'effets pour convaincre son monde. Elle se contente du coup de menus changements : une calandre biseautée, un regard plus agressif orné de diodes LED… et c'est presque tout. À tel point que le profane prendra pour un simple restylage ce qui est un renouvellement à 100%.
Le changement à l'intérieur est en revanche bien plus distinct. Reprenant à l'identique la planche de bord de l'A7 Sportback, l'Audi A6 profite d'un habitacle plus chaleureux et moins austère, offrant un choix de cuirs et d'inserts décoratifs, dont un nouveau bois inspiré de l'univers nautique. Le tout en progressant encore en matière de finition : tout est parfaitement coordonné et assemblé, l'ergonomie ne souffre pas de reproches et l'instrumentation reste un modèle de clarté. Plus courte de 15 mm (à 4,92 m de longueur), l'allemande perd 10 l de coffre (à 530 l), mais arrive à améliorer son habitabilité grâce à un empattement accru de 7 cm.
Si l'A6 se positionne entre les A4 et A8, elle s'approche davantage de cette dernière au vu de l'équipement proposé. Selon les versions (Ambiente, Avus et Prestige), la dotation comprend le nécessaire, le superflu et le luxueux en matière de dispositifs de sécurité et de confort (cf encadré fiche technique).
Motorisations : 2.0 TFSi 170 ch; 2.8 FSi 208 ch; 3.0 TFSi Quattro 300 ch; 2.0 TDi 177 ch; 3.0 TDi Quattro 245 ch.
Equipements :
Finition Ambiente : ABS + EBV , correcteur de trajectoire ESP, 8 airbags, ordinateur de bord, frein de parking électromécanique, allumage automatique des feux, capteur de pluie, régulateur de vitesse, 4 vitres et rétros électriques, volant cuir multifonctions, système MMI, autoradio CD-MP3 avec interface Bluetooth, climatisation automatique bizone, sellerie cuir Milano, antibrouillard, jantes alu 17'', alarme… Finition Avus : (en plus) Audi pre-sense Basic, écran couleur, Audi Music Interface, inserts en ronce de noyer, Parking assistance Plus, Phares au xénon, rétro int. électrochromique, rétros ext. rabattables électriquement. Finition Prestige : (en plus) Système Hi-Fi Bose Surround Sound 14 HP, climatisation auto 4 zones, sellerie cuir Valcona, jantes alu 18'', sièges avant à réglages électriques, palettes de passage de vitesses au volant, inserts en frêne…
Prix : De 509 000 à 834 000 DH.
Un ordinaire que le client (fortuné) peut améliorer en puisant dans la longue liste des options, comprenant notamment quelques gadgets empruntés à sa grande sœur A8 : feux 100% LED, affichage tête haute, vision nocturne avec détection piéton, navigation GPS avec connexion 3G, suspension pneumatique, assistant au changement de file, éclairage et régulateur de vitesse adaptatifs…
Hormis la version hybride qui ne sera pas commercialisée au Maroc, pas de surprise sous le capot. L'offre se compose de cinq moteurs, dont trois à essence et deux Diesel. Côté essence, il s'agit des 2.0 TFSi (170 ch), 2.8 FSi (208 ch) et 3.0 TFSi Quattro (300 ch), les deux premiers étant associés à la boîte à variation continue Multitronic, alors que le 3.0 l bénéficie de la boîte à double embrayage S-Tronic et de la transmission intégrale Quattro. Idem pour les deux Diesel : Multitronic pour le 2.0 TDi, poussé à 177 ch, et S-tronic à 7 rapports et Quattro pour le 3.0 TDi (245 ch).
Audi annonce des consommations en baisse par rapport à la précédente génération, notamment grâce à la présence en série du système d'arrêt-démarrage automatique (Stop&Start) et d'un sélecteur de conduite qui donne au conducteur le choix entre cinq modes agissant sur la gestion du moteur, la direction assistée et la climatisation afin d'améliorer le dynamisme ou privilégier les économies de carburant.
Classique mais affirmée, dotée d'un bagage technologique impressionnant, la nouvelle A6 se présente plus que jamais comme une redoutable rivale de ses compatriotes Classe E et Série 5, dont elle calque pratiquement les tarifs. Pour le chef d'entreprise à la recherche d'une grande berline de prestige, le choix entre les trois sera, à n'en pas douter, bien difficile…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.