ACAPS : Hausse de 3,3% des primes émises à fin mars    Le 1er Congrès national sur l'utilisation des dérivés du cannabis prévu à Tanger    Compteur coronavirus : 2.436 cas actifs, 6.458.947 personnes vaccinées    RAIDS ISRAELIENS SUR LA BANDE DE GAZA: ACHARNEMENT CONTRE LE MAROC    Couverture des événements à Gaza : la douteuse moralité journalistique de la Deutsche Welle    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2021 à 16H00    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Cause palestinienne : Gare à l'effet de compensation !    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    Un candidat au poste de gouverneur de la Californie fait campagne avec un ours    Botola Pro : Le Hassania Agadir s'impose à domicile face au Youssoufia Berrechid    Hervé Renard : "On m'a promis l'enfer avec les Lions de l'Atlas"    Algérie : un parti d'opposition dénonce une répression d'une « extrême violence » à l'égard des manifestants    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Bourses d'excellence «Moroccan Scholarships for African Youth»: Bien outillée, la jeunesse africaine face aux défis de demain    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Israël devrait-il se méfier de la scène que le Qatar donne à Haniyeh, alors que la confrontation avec le Hamas entre dans son huitième jour?    Industrie automobile, l'embellie se concrétise !    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Algérie : garde à vue prolongée pour une journaliste, arrêtée lors de la manifestation du vendredi    Nouvelles frappes aériennes d'Israël contre Gaza, électricité coupée    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Liga : Dimanche prochain, aura lieu la bataille de Madrid pour le titre !    Centre national de l'arganier : Les travaux seront lancés cette année    Covid-19 : l'Algérie annonce une réouverture partielle de ses frontières malgré le contexte sanitaire difficile    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Rabat: Le Café des Oudayas rouvre ses portes    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Edito : Piqures de rappel    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    Chelsea défait en finale par Leicester    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quel sera l'avenir du deal Accor-Risma ?
Publié dans Le Soir Echos le 01 - 09 - 2013

Les résultats semestriels du groupe Accor présentés cette semaine font état d'une baisse du résultat d'exploitation de 6,4 % à 198 millions d'euros. Malgré la hausse du chiffre d'affaires de 1,8 %, représentant 2,69 milliards d'euros, boosté par la hausse de l'activité touristique européenne de 5 % durant la même période, le bénéfice n'a pas été au rendez-vous en ce premier semestre de 2013. Résultat : le cours de la valeur Accor a chuté d'environ 5 % le jour de l'annonce des résultats, avant d'augmenter de 2,58 % le 29 août. Un climat d'incertitude a régné chez les investisseurs et les financiers de la place parisienne surles perspectives financières du groupe, surtout face au mutisme du nouveau PDG Sébastien Bazin concernant les détails et les contours du plan stratégique du groupe.
Suspense autour du plan stratégique
Rien n'a filtré sur une éventuelle réorientation du plan de transformation d'Accor qui vise 80% de chambres en franchise ou sous gestion d'ici fin 2016. L'objectif derrière ce plan est de réduire l'endettement. « La prévision d'Accor se situe dans le bas de la fourchette du consensus et il reste quelques questions en suspens concernant le plan stratégique du groupe », déclarent les analystes de Société Générale dans une note. Malgré le bon avancement du plan d'économies lancé par le groupe qui a réduit l'endettement du groupe, plusieurs questions restent sans réponse, notamment les visées du nouveau PDG qui devra se recentrer davantage sur la gestion et se séparer des murs.
Impact de la nouvelle stratégie sur la relation entre Accor et Risma
Cette nouvelle stratégie impactera certainement la relation entre le fonds Risma et le groupe hôtelier français, puisqu'il est actionnaire à hauteur de 33 % de Risma. « Le modèle suivi par Accor au Maroc est différent de ce qui se passe en France par exemple. Le groupe a déjà pu séparer les deux activités (gestion et propriété). En France, Accor est propriétaire à 100 % des hôtels, alors qu'au Maroc c'est Risma, qui est le propriétaire », nous lance une source bien informée au sein du groupe qui dément toutefois qu'un éventuel retrait d'Accor de Risma serait à l'étude ou même envisageable. Un retrait qui, pourtant, serait en ligne avec les nouvelles ambitions et la stratégie du nouveau management de la maison mère, dictées en partie par l'actionnaire Colony Capital. Ce dernier a été clair et compte accélérer ce retrait de la construction et de la propriété des murs pour se concentrer davantage sur le métier de base du groupe, à savoir la gestion hôtelière. Un modèle qui a d'ailleurs donné ses fruits pour de nombreux grands groupes hôteliers mondiaux.
Nomination de Sébastien Bazin, nouveau PDG d'Accor
Pour concrétiser cette nouvelle stratégie sur le terrain, le conseil d'administration d'Accor, réuni le 27 août dernier, sous la présidence de Philippe Citerne, a décidé de nommer Sébastien Bazin en tant que président-directeur général d'Accor. Gérard Pélisson et Paul Dubrule, co-fondateurs de Accor ont déclaré à cette occasion, « Nous avons exprimé en conseil notre soutien à cette nomination. Nous connaissons Sébastien depuis plus de 10 ans. Il a démontré son attachement à ce groupe que nous avons fondé il y a plus de 40 ans et à ses valeurs. Nous sommes convaincus qu'il saura imprimer le nouvel élan dont Accor a besoin pour continuer à se développer dans la durée ». Pour sa part, Sébastien Bazin a déclaré, « je m'investis dans ce nouveau rôle avec une grande ambition pour ce groupe auquel je suis profondément attaché et j'ai une pleine conscience des enjeux auxquels il est aujourd'hui confronté. Je souhaite qu'il retrouve l'audace, le dynamisme et l'envie qui l'ont toujours porté».
Bazin, l'homme des changements stratégiques
Pour rappel, Bazin a rejoint Colony Capital en 1997 avec une feuille de route entrepreneuriale : installer et développer depuis Paris, l'antenne européenne de cette société d'investissement privée créée en 1991 à Los Angeles par Tom Barrack. En 15 ans, il impose avec succès Colony Capital parmi les leaders du secteur en Europe avec plus de 7 milliards d'euros sous gestion pour le compte d'investisseurs français et internationaux de renom. Chez Colony Capital, il pilote et participe à de nombreux investissements dans le domaine de l'hôtellerie dont l'acquisition des chaînes d'hôtellerie de luxe Fairmount et Raffles, à l'acquisition et la gestion de parcs d'actifs hôteliers auprès de La Générale des Eaux, du Club Méditerranée et d'Accor, la prise de participation dans le groupe Lucien Barrière et l'investissement dans Accor. Autant d'opérations qui font du nouveau homme fort d'Accor un expert dans la gestion hôtelière. Pour le marché marocain, Bazin aura la lourde tâche de faire perdurer l'engagement d'Accor avec Risma ou au contraire de décider d'un divorce entre les 2 entités. L'avenir nous le dira.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.