Technologie GPON : ce qu'il faut savoir…    La Bourse de Casablanca termine en territoire négatif    Aéronautique : Spirit AeroSystems lance la fabrication d'un nouveau programme au Maroc    Algérie: deux morts dans des feux de forêt    Covid-19 : 715 nouveaux cas et zéro décès ce 27 juin    « Roh El Mellah », le savoir faire juif transmis aux artisans    Le gouvernement belge appelé à «s'engager davantage» sur la question du Sahara    Secteur pharmaceutique en Afrique : feu vert de la BAD pour la Fondation africaine pour la technologie pharmaceutique    Melilla : Le CNDH crée une mission d'information à Nador et environs    Une ministre israélienne brille en caftan marocain (PHOTOS)    African Lion 2022: une haute délégation maroco-américaine visite l'hôpital de campagne à Taliouine    Maroc. Africa Motors lance officiellement la marque automobile Chery    Affaire Fadel Breica contre Brahim Ghali : Le juge de l'Audience nationale rejette la demande loufoque de Ghali concernant ce qu'il nomme « un plan marocain pour « faire pression » sur l'Espagne », car sans preuve judiciaire    Khouribga / 21ème édition du Festival des Abidat Rma : Art vivant et patrimoine éternel    El Jadida / Moussem Moulay Abdellah Amghar : 3600 cavaliers et 500.000 visiteurs sont attendus    Voici le prix de la dernière tenue de Saad Lamjarred (PHOTO)    Le CFCM 20 ans après : l'institution ressemble davantage à une vitrine qu'à une réalité    Contrôle de l'immigration illégale : Sanchez salue les efforts déployés par le Maroc    Jeux Méditerranéens - Foot / Maroc-France (0-1) : Les Marocains battus sur un penalty en attendant l'Algérie ce mardi    Coupe arabe U20 : Les Lionceaux de l'Atlas hérite du groupe 6    Oran. Des boxeurs croates victimes d'intoxication alimentaire    Migration: Des ambassadeurs africains expriment leur disposition à collaborer avec le Maroc    Maroc : Mise en échec d'une opération collective d'immigration près de la clôture de Ceuta    Migration illégale: Sanchez qualifie le Maroc de "partenaire stratégique" qui se bat contre les mafias internationales    Allemagne/aéroports: des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de mains-d'œuvre    HealthTech: Southbridge A&I lancent I3, en faveur des startups africaines    Infrastructure: Biden annonce une initiative mondiale de 200 milliards $    Maroc : Six nouveaux monuments historiques d'El Jadida inscrits patrimoine national    Le cri d'alerte de la société civile    Rapport : La baignade déconseillée sur 23 plages au Maroc    Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche    Latifa Akharbach plaide pour un dialogue inclusif et égalitaire à Sofia    Tourisme : Rabat mise sur son attractivité culturelle    Festival Gnaoua : La 24ème édition à partir du 22 juin 2023 à Essaouira    6,17 millions DH accordés à 14 festivals    Marathon de pétanque de Casablanca: Le Stade Marocain (hommes) et Chabab Khénifra (dames) remportent le titre    Classement mondial futsal : le Maroc se hisse à la 10e place (VIDEO)    Jeux Méditerranéens : La sélection marocaine de football U18 s'incline devant la France (1-0)    L'AMIC publie son rapport sur l'impact du capital-investissement au Maroc    Algérie: séisme de magnitude 5,1 près d'Oran, panique générale    À quoi s'attendre du sommet de l'OTAN à Madrid    RNI : les membres du parti de la colombe réitérent leur soutien à Aziz Akhannouch    Botola: résultats complets et classement (28ème journée)    Baccalauréat : 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude (DGSN)    La récession serait inévitable pour certains pays, prévient la Banque mondiale    Cannabis médicinal: l'expérience israélienne rayonne à Casablanca    Météo: les prévisions du lundi 27 juin    Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dzaïr. Quand on n'a que le gaz... et plusieurs têtes
Publié dans L'observateur du Maroc le 28 - 04 - 2022

Ainsi avec deux ou trois petites phrases jetées dans un tweet ou un post Facebook, quelqu'un de malin peut avoir du gaz à l'oeil, avant même le consommateur algérien. Trois fois rien. Il suffit qu'il dise que le Sahara n'est pas marocain. Très facile. Inversement, on l'a compris, celui qui dit le contraire sera privé de gaz. Retour aux allumettes.
Enfin, pas tout le monde parce qu'il y a l'Espagne. Même si le pays de Felipe VI dit qu'il est pour la solution marocaine, le président algérien rassure le peuple espagnol, il ne coupera pas le tuyau.
Parce que pour Tebboun, il y a d'un côté le peuple espagnol et de l'autre le gouvernement espagnol et il est convaincu que la position de ce dernier n'est pas celle du premier. L'Espagne est donc, doit-il penser, une sorte de république bananière (tiens, les bananes!) où le dictateur suprême peut décider tout seul, sans être obligé d'en référer aux institutions représentatives du peuple.
Il croit que le mode de gouvernance (ou de non gouvernance) algérien est en vigueur partout dans le monde. Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez n'a pas été pourtant installé par l'armée. Il a été élu et en Espagne ce n'est pas une mince affaire.
Donc, l'essentiel c'est que le président algérien ne compte pas priver les espagnols de son gaz. Tôt ou tard, Sanchez partira et la logique algérienne retrouvera sa place. Les Algériens disaient la même chose de Donald Trump. Son successeur, Joe Biden, allait effacer la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara. Ils ont attendu, attendu mais elle n'est jamais venue, cette gomme.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Après la déclaration de Tebboun, le ministre de l'énergie en a fait une autre, tout à fait à l'opposé. Selon lui, l'Algérie coupera le gaz si jamais il prenait à l'Espagne l'envie de servir le Maroc via le gazoduc qui a été fermé par Alger. L'Algérie ne voudrait pas que le Maroc profite de cette infrastructure qui est devenue sa propriété. Pas facile d'être responsable espagnol. Qui suivre, à la fin? Le président ou le ministre? La preuve que le vrai pouvoir n'est pas à Al Mouradia, siège de la présidence, mais à l'Etat-Major de l'armée, toujours contrôlé par les artisans de la décennie noire, l'ancien ministre de la défense Khaled Nizar et l'ancien chef des renseignements Mohamed Médienen, alias Toufiq.
Ce cafouillage se retrouve aussi dans les Affaires étrangères. Ce n'est pas le ministre qui répond à son homologue espagnol, mais un subalterne, l'envoyé spécial aux affaires du Maghreb et du Sahara, comme ils l'appellent. En fait envoyé exclusivement aux affaires du Polisario, puisque le Maghreb il n'a absolument rien fait pour.
On peut s'inspirer de Feu Hassan II. On cherche le bon voisinage, le gaz, on en trouve partout.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.