Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Karabakh : Bakou réclame le retrait arménien et des excuses
Publié dans L'opinion le 05 - 10 - 2020

L'Azerbaïdjan réclame le retrait arménien du Nagorny Karabakh et des excuses. Au 8ème jour des combats, les bombardements font toujours rage.
«Je n'ai qu'une seule condition» pour un cessez-le-feu, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliev, dans un discours télévisé à la nation, diffusé dans la soirée.
«Les forces armées (arméniennes, ndlr) doivent quitter nos territoires», a-t-il lancé, demandant également que le Premier ministre arménien Nikol Pachinian «présente ses excuses devant le peuple azerbaïdjanais» et «dise que le Karabakh, ce n'est pas l'Arménie».
Tout au long de la journée, les deux camps ont multiplié les déclarations belliqueuses tandis que les bombardements se sont intensifiés, visant notamment la capitale indépendantiste Stepanakert ainsi que la deuxième ville d'Azerbaïdjan, Gandja
Face à «la hausse du nombre des victimes au sein de la population civile», le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a exprimé sa «préoccupation» et réitéré son appel à «un cessez-le-feu au plus vite».
Depuis vendredi, Stepanakert est la cible de frappes d'artillerie, forçant la population à se terrer. Dimanche, les tirs de roquettes d'intensité redoublée ont touché son centre et la périphérie, selon des sources journalistiques.
Le dirigeant du Nagorny Karabakh, Araiyk Haroutiounian, a annoncé qu'en représailles aux frappes sur Stepanakert, des infrastructures militaires installées dans les «grandes villes» d'Azerbaïdjan, situées à une plus grande distance du front, avaient été prises pour cible.
Dans la soirée, les combats se poursuivaient «sur toute la ligne de front», l'armée du Nagorny Karabakh ayant repoussé une nouvelle offensive azerbaïdjanaise, selon la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian.
Ankara aux abords de Vienne ?
Les séparatistes ont annoncé dimanche avoir «détruit» l'aéroport de la deuxième plus grande agglomération azerbaïdjanaise, Gandja, ce que l'Azerbaïdjan a démenti, affirmant que des civils avaient été tués.
D'autres villes azerbaïdjanaises ont été frappées, selon Bakou : Horadiz, Beylagan et Terter.
Dans un entretien au journal Bild, le Premier ministre arménien a mis en garde l'Europe contre une mauvaise évaluation de la situation au Karabakh qui pourrait se terminer par l'arrivée de «la Turquie près de Vienne», accusant par cela Ankara de mener une politique impérialiste. Nikol Pachinian, a déclaré attendre une position claire de la communauté internationale. Si cette dernière « fait une mauvaise évaluation de l'importance géopolitique de cette situation, l'Europe devrait s'attendre à voir la Turquie près de Vienne», liton sur les colonnes du quotidien allemand Bild, en réponse à une question sur les mesures que l'Allemagne devrait prendre dans la situation actuelle.
Selon Pachinian, «le Haut-Karabakh et l'Arménie sont maintenant devenus le front de la civilisation».
«Le problème est que les Arméniens du sud du Caucase sont le dernier obstacle à l'expansion de la Turquie vers le nord, le sud-est et l'est. La politique impérialiste turque s'étend beaucoup plus loin que le Caucase du Sud. Regardons les actions de la Turquie en Méditerranée, en Libye, au Moyen-Orient, en Irak et en Syrie», a énuméré le Premier ministre arménien.
Succès revendiqués de part et d'autres
Azerbaïdjanais et Arméniens, démentent systématiquement les succès militaires annoncés par le camp ennemi.
Comme les jours précédents, les deux camps revendiquaient divers succès sur le champ de bataille.
Dimanche, l'Azerbaïdjan a affirmé avoir grièvement blessé le président de la république autoproclamée et pris Jebraïl, une ville azerbaïdjanaise de 9.000 habitants contrôlée depuis les années 1990 par les séparatistes arméniens bien que située hors du territoire du Karabakh. La partie arménienne a démenti ces deux annonces.
La présidence du Karabakh a assuré que son armée «contrôlait totalement la situation dans toutes les directions».
Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a estimé quant à lui samedi que l'Arménie faisait face au «moment peut-être le plus décisif de son histoire» contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.