Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 mai 2021 à 16H00    LDC: ce qu'a dit l'entraîneur du WAC sur le but refusé d'El Karti    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libre-échange : le Brésil veut un accord entre le Mercosur et le Maroc
Publié dans L'opinion le 19 - 10 - 2020

Le Brésil cherche à accélérer la signature d'accords de libre-échange entre le Marché commun du Sud (Mercosur, Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay) et plusieurs pays arabes, dont le Maroc, a indiqué, lundi, le secrétaire spécial du Commerce extérieur et des Affaires internationales du ministère de l'Economie, Roberto Fendt.
"Le Brésil négocie, avec le Mercosur, de nouveaux accords de libre-échange avec certains pays arabes, dont le Maroc. Le gouvernement brésilien cherche en effet à accélérer le processus de négociation d'accords de nouvelle génération, afin de promouvoir davantage les échanges commerciaux", a déclaré Fendt, qui intervenait lors du Forum économique Brésil-Pays arabes.
Selon le secrétaire, les pays arabes sont des partenaires commerciaux importants pour le Brésil et le gouvernement brésilien est très intéressé par le renforcement de ses relations avec cette région. "Le Mercosur a déjà signé un accord de libre-échange notamment avec l'Egypte. Il négocie actuellement un accord avec le Liban et a également entamé des négociations avec la Tunisie et le Maroc", a-t-il souligné.
"Nous pensons qu'il est nécessaire d'agir sur deux fronts: l'amélioration du cadre réglementaire et juridique et la négociation de nouveaux accords tant au niveau de la coopération et qu'en termes de facilitation des investissements", a expliqué M. Fendt.
Dans ce sillage, Fendt a mis en avant le rôle central du secteur privé pour le gouvernement brésilien en vue de renforcer les relations avec les pays arabes, ajoutant qu'il existe une grande marge de croissance de la coopération commerciale technique.
De son côté, le secrétaire général de l'Union des chambres arabes, Khaled Hanafy a souligné qu'une ligne de navigation directe entre le Brésil et les pays arabes est extrêmement importante pour la promotion des affaires, citant notamment le Port Tanger Med.
"La ligne maritime directe est un projet logistique très important pour la Ligue arabe, l'Union des chambres arabes et la Chambre de commerce arabo-brésilienne. Nous sommes sur le point de déterminer les ports de cette future ligne, qui comprendra des escales au Maroc", a-t-il fait savoir.
"Nous voulons élargir cet horizon et s'inscrire dans un partenariat stratégique qui renforcerait les relations économiques entre le Brésil et les pays arabes", a relevé M. Hanafy.
Organisé sous le thème "L'avenir est maintenant", l'événement, qui se tient du 19 au 22 courant, se tient en collaboration avec l'Union des chambres arabes et le soutien de la Ligue arabe.
Le forum vise à promouvoir et à renforcer les relations commerciales et culturelles entre le Brésil et les pays arabe, en proposant une réflexion sur la manière dont ces relations peuvent se développer et se renforcer de manière durable.
Au programme de cet événement, figurent plusieurs panels abordant notamment les thèmes "l'avenir est maintenant : perspectives pour le brésil et les pays arabes dans le nouveau scénario mondial", "un nouvel ordre de commerce international?", "sécurité alimentaire: un partenariat stratégique entre le brésil et le monde arabe?" et "gouvernance environnementale, sociale et d'entreprise - pertinence dans le contexte actuel".
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.