Le Syndicat national de la presse marocaine dénonce les insultes de Ziane contre les journalistes    2M: voici le nouveau directeur de l'information    Automobile: les ventes du neuf en baisse    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    CNSS : Ouverture d'une première agence à Benguérir    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    La date des prochaines vacances scolaires au Maroc    Casablanca: décès suspect dans une clinique privée, la famille dénonce    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    CNSS. Indemnité pour perte d'emploi : les coulisses d'une réforme    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    Guergarat. L'Algérie ne lâche pas le morceau    Fitch Ratings : Les banques marocaines vont affronter une puissante vague de crédits douteux à cause de la pandémie    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 4 décembre    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Exclusif – Premières révélations sur l'opération anti-terroriste en cours à Tétouan (vidéo)    ONU : Le cannabis sort de la liste des drogues les plus dangereuses    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Ait Taleb: la date de démarrage de la campagne de vaccination n'est pas encore fixée    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »
Publié dans L'opinion le 26 - 10 - 2020

En dépit de la pandémie et de la crise qui s'en est suivie, le domaine culturel prend son essor. Le point avec Mehdi Qotbi, dont la vision est indissociable de la passion
- La Fondation Nationale des Musées (FNM) a annoncé vendredi avoir reçu un don de plus de 170 œuvres majeures de M. El Khalil Belguench. Quel commentaire en faites-vous ?
- Nous nous réjouissons de ce geste de confiance à l'égard de la FNM pour le travail qu'elle effectue en faveur du rayonnement de la culture au Royaume. C'est une première au Maroc.
La FNM a offert un accès gratuit à l'ensemble des musées dépendants de sa tutelle, du 12 au 18 octobre. Quel bilan en faites-vous ?
- Nous avons lancé cette initiative de gratuité dans l'ensemble de nos musées pour célébrer l'anniversaire du Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, inauguré en octobre 2014 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. C'est un message fort adressé aux Marocains pour leur donner l'envie de reprendre le chemin des musées. Et nous sommes à vrai dire extrêmement surpris par la fréquentation dans les différents musées.Nos expositions actuelles mettent en lumière notre patrimoine artistique marocain, elles attirent un large public; des familles, des enfants, des étudiants et c'est d'ailleurs pour cette raison que nous poursuivons cette initiative en faveur de la culture et de la jeunesse en instaurant, durant les 15 prochains jours, la gratuité pour les moins de 18 ans et un tarif préférentiel pour les étudiants au MMVI et au Musée de l'Histoire et des Civilisations.
- Vous avez été reçu, en septembre dernier à l'Elysée, par Mme Brigitte Macron, pour un déjeuner de travail consacré à l'exposition Eugène Delacroix prévue au printemps prochain au Maroc. Où en est ce projet ?
- J'ai été reçu par Mme Brigitte Macron pour une réunion de travail autour de l'exposition sur Delacroix que nous organiserons au printemps prochain au MMVI, en collaboration avec le Louvre et le Musée national Eugène Delacroix. Mme Macron est une personne extrêmement attachée à la culture, elle nous a apporté beaucoup d'aide et de soutien pour l'exposition événement «Les couleurs de l'Impressionnisme» qui réunissait des œuvres de Van Gogh, Monet, Renoir, Cézanne ...au Maroc et, pour la première fois, sur le continent africain. Cette exposition a donné la possibilité aux Marocains d'avoir accès à de grands artistes qui sont généralement exposés dans les grandes capitales européennes. Mme Macron aime le Maroc et œuvre à la diffusion de la culture.C'est une des raisons pour laquelle elle a, à nouveau, accepté de nous soutenir dans cette exposition sur Eugène Delacroix, car il faut rappeler qu'il était le premier ambassadeur de la lumière et des couleurs du Maroc, mais aussi de la culture et de l'hospitalité marocaine. Comme vous le savez, nous traversons aujourd'hui une période complexe, il ne faut pas céder au repli sur soi, la culture est là pour nous éclairer, nous offrir une ouverture sur le monde et sur le respect des autres.
- La France a officiellement remis, le 15 octobre, aux autorités marocaines près de 25.000 objets archéologiques. Comment s'effectuera cette restitution ?
- C'est un geste qu'il faut bien entendu saluer. Par ailleurs, cela entre dans les attributions du ministère de la Culture. C'est donc à eux qu'il faut poser cette question. Néanmoins, le ministère restituera certainement quelques objets à la FNM pour les exposer au futur musée de l'archéologie et des sciences de la terre.
- Des projets sont-ils en cours de négociation ?
- Je dirais que nous avons des projets assez proches, avec l'exposition rétrospective de Fouad Bellamine en novembre. Nous œuvrons à diffuser, au quotidien, les richesses et la diversité de notre culture, en ce moment même avec une exposition qui retrace cent ans de création artistique nationale «Les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R'bati à nos jours» au MMVI. Nous avons également une expositionhommage au peintre Jilali Gharbaoui qui est un événement en elle-même. Nous sommes dans une dynamique constante dont le but est d'apporter aux Marocains une meilleure connaissance de notre patrimoine moderne et contemporain. Enfin, notre objectif est également de redynamiser les musées en cette période difficile pour amener un vent d'espoir et de culture pour ne pas baisser les bras.Nous proposons plusieurs expositions dans tout le Royaume. Nous avons «Foum Zguid - Du Sel au Fil» au Musée des Confluences Dar El Bacha à Marrakech, le centenaire du maître céramiste Boujemaa Lamali et de la première école marocaine de céramique au Musée National de la Céramique de Safi, et une belle exposition permanente «Le Maroc à travers les âges» au Musée de l'Histoire et des Civilisations à Rabat. De nouveaux musées ouvriront prochainement, dont le musée de la musique à Meknès, dans un mois, et un autre musée à Tanger qui accueillera le public très prochainement.
Recueillis par
Safaa KSAANI

Encadré
Safi : Voyage à la découverte de l'Histoire commune de la céramique
L'importance de la céramique dans l'Histoire et la vie quotidienne des Safiots s'illustre à travers la mise en place dès 1990 au coeur de l'un des monuments les plus emblématiques de Safi, à savoir "Dar Sultan", d'un espace muséal complètement consacré à la céramique, avant sa délocalisation vers un nouveau bâtiment au cœur de la Cité des arts à Safi. Un espace baptisé "Musée National de la Céramique" relevant de la Fondation Nationale des Musées (FNM).
"Les habitants de la ville de Safi ont combiné, depuis leur existence, les ressources maritimes et la fabrication d'objets utilitaires en poterie, grâce à la disponibilité d'une glaise de grande qualité offerte par les gisements environnants", explique la Fondation Nationale des Musées (FNM) dans un document dédié au Musée National de la Céramique de Safi. La FNM ajoute que "la découverte d'énormes quantités de céramique archéologique dans le site de Lalla Hniya Hamriya en 1994, constitue une preuve scientifique que Safi a connu l'industrie de la céramique, au moins depuis l'époque Almoravide, au 11ème siècle", notant que cette activité avait duré tout au long du Moyen Age avant qu'elle ne soit arrêtée à cause de la colonisation portugaise (1508-1541).
Par ailleurs, l'objectif d'un Musée National de la Céramique est de permettre aux visiteurs nationaux et aux étrangers de découvrir ces "trésors", tout en rassemblant ce patrimoine dans un espace digne de l'importance et de la valeur "humaine" et "historique" que représente ce savoir-faire ancestral. En effet, l'importance sociale et économique de la céramique dans le tissu socio-économique de la ville n'est plus à démontrer. D'ailleurs, plusieurs sources historiques et archéologiques sont unanimes sur le fait que Safi est le "réceptacle" d'une activité potière très enracinée dans l'Histoire.
S. K.
Repères
Une semaine d'accès gratuit au MMVI
Pour célébrer ses six ans, le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) a proposé un accès gratuit à l'ensemble des musées dépendants de lui, du 12 au 18 octobre, lit-on dans communiqué de la FNM datant du 12 octobre. Inauguré par SM le Roi Mohammed VI, le Musée a accueilli, depuis son ouverture, de très grandes expositions et des rétrospectives d'artistes marocains y ont été organisées, a souligné la FNM, citant notamment l'exposition inaugurale «1914-2014, Cent ans de création» en 2014, le pionnier de la modernité marocaine «Ahmed Cherkaoui, entre modernité et enracinement», Chaïbia Talal, Fatima Hassan Lfarouj «Voyage aux sources de l'art» en 2018, ainsi que Hassan El Glaoui «Le sel de ma terre» en 2019.
Don de 170 œuvres artistiques à la FNM
La Fondation Nationale des Musées (FNM) a annoncé le vendredi 23 octobre avoir reçu un don «d'une insigne générosité» de plus de 170 œuvres majeures de la part du collectionneur El Khalil Belguench. Cette collection comprend des œuvres d'artistes européens orientalistes ayant visité le Maroc ou qui y avaient élu domicile comme Jacques Majorelle, Edy-Legrand, Claudio Bravo ou encore Jacques Veyrassat, a indiqué la FNM dans un communiqué. Le don comprend également des œuvres de plusieurs artistes marocains, dont Mohammed Ben Ali R'bati, Mohamed Ben Allal et Mohamed Drissi.
Près de 25.500 pièces archéologiques récupérées
Lors d'une cérémonie, au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille, près de 25.500 pièces archéologiques rares relevant essentiellement de la préhistoire et de la paléontologie, saisies par les Douanes françaises en 2005 et 2006, ont été remises, le 15 octobre au Maroc, au consul général du Maroc, Saïd Bakhkhar, par le directeur interrégional adjoint des douanes et droits indirects de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), en présence de représentants des ministères chargés de la culture et des affaires étrangères français et marocains, et des Douanes françaises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.