Mort d'Abdelaziz Bouteflika : le roi Mohammed VI fait part de ses condoléances    Meeting de Kip Keino d'athlétisme: Soufiane El Bakkali remporte le 3.000m steeple    Coupe de la CAF : Les FAR se qualifient au 2ème tour    Botola Pro D1 / DHJ-HUSA (2-1) : Démarrage sur les chapeaux de roue !    Participation au gouvernement : le Conseil National de l'Istiqlal dit oui !    Hicham Ait Mana du RNI, nouveau président du conseil de la commune de Mohammedia    Abdellatif Ouahbi élu maire de Taroudant    L'Istiqlalien Mohamed Sefiani, réélu président du Conseil communal de Chefchaouen    Compteur Coronavirus : 2.291 nouveaux cas et 48 décès en 24h    Les obsèques de l'un des deux camionneurs marocains tués au Mali (VIDEO)    Bourse de Casablanca: L'essentiel du résumé hebdomadaire    Immobilier: le secteur est prédestiné à un nouveau cycle d'évolution    Accord entre l'Ethiopie et le Maroc sur la production d'engrais    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Attaque des camionneurs marocains au Mali : certitudes et interrogations    Un premier semestre dans le vert pour CIH Bank    Abdenbi Bioui du PAM réélu président du Conseil de la région de l'Oriental    Mohamed Jdira du PI, réélu à la tête du conseil communal de Benslimane    Marché de change: Adjudications d'achat de devises à partir du 20 septembre (BAM)    Washington se félicite de la mort du terroriste et mercenaire du polisario Walid Al-Sahraoui    Exposition: horticulteur attentionné    Afghanistan : Les collèges et les lycées rouvrent uniquement pour les garçons    Les ministres israéliens de la défense et de l'économie bientôt au Maroc    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    Samir Goudar élu président de la région Marrakech Safi    Derrière l'arrêt du « Doing Business », un rapport gonflé en faveur de la Chine    Prévisions météorologiques pour ce samedi    Washington : 6 lions et 3 tigres du zoo ont été testés positifs au Covid-19    Assouplissement des mesures restrictives au Maroc: ce qu'en pense un expert    Université Abdelmalek Essaâdi: Création de 10 nouvelles filières du Bachelor    Production des vaccins au Maroc: la fabrication des substances actives démarre dès le début 2022    Le Conseil national du PAM approuve la participation du parti au prochain gouvernement    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Coupe du monde de futsal : le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    Championnat arabe de judo : La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    Bourita : La reprise des relations maroco-israéliennes se fera ressentir dans le futur    Nouveauté Volkswagen Golf 8. Elle prend de la hauteur    Exportations de fruits : Le Maroc devance l'Espagne dans la vente de pastèques dans l'UE    Exposition : l'art à travers trois générations    Mondial de futsal : le Maroc devant un exploit historique    Arrivée à Agadir des dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali    Imane Feriani dévoile sa nouvelle série à la galerie Bab El-Kebir    Maroc: des doses du vaccin Pfizer attendues cette semaine    CIH Bank: l'activité repart de plus belle au premier semestre 2021    Attente...    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »
Publié dans L'opinion le 26 - 10 - 2020

En dépit de la pandémie et de la crise qui s'en est suivie, le domaine culturel prend son essor. Le point avec Mehdi Qotbi, dont la vision est indissociable de la passion
- La Fondation Nationale des Musées (FNM) a annoncé vendredi avoir reçu un don de plus de 170 œuvres majeures de M. El Khalil Belguench. Quel commentaire en faites-vous ?
- Nous nous réjouissons de ce geste de confiance à l'égard de la FNM pour le travail qu'elle effectue en faveur du rayonnement de la culture au Royaume. C'est une première au Maroc.
La FNM a offert un accès gratuit à l'ensemble des musées dépendants de sa tutelle, du 12 au 18 octobre. Quel bilan en faites-vous ?
- Nous avons lancé cette initiative de gratuité dans l'ensemble de nos musées pour célébrer l'anniversaire du Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, inauguré en octobre 2014 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. C'est un message fort adressé aux Marocains pour leur donner l'envie de reprendre le chemin des musées. Et nous sommes à vrai dire extrêmement surpris par la fréquentation dans les différents musées.Nos expositions actuelles mettent en lumière notre patrimoine artistique marocain, elles attirent un large public; des familles, des enfants, des étudiants et c'est d'ailleurs pour cette raison que nous poursuivons cette initiative en faveur de la culture et de la jeunesse en instaurant, durant les 15 prochains jours, la gratuité pour les moins de 18 ans et un tarif préférentiel pour les étudiants au MMVI et au Musée de l'Histoire et des Civilisations.
- Vous avez été reçu, en septembre dernier à l'Elysée, par Mme Brigitte Macron, pour un déjeuner de travail consacré à l'exposition Eugène Delacroix prévue au printemps prochain au Maroc. Où en est ce projet ?
- J'ai été reçu par Mme Brigitte Macron pour une réunion de travail autour de l'exposition sur Delacroix que nous organiserons au printemps prochain au MMVI, en collaboration avec le Louvre et le Musée national Eugène Delacroix. Mme Macron est une personne extrêmement attachée à la culture, elle nous a apporté beaucoup d'aide et de soutien pour l'exposition événement «Les couleurs de l'Impressionnisme» qui réunissait des œuvres de Van Gogh, Monet, Renoir, Cézanne ...au Maroc et, pour la première fois, sur le continent africain. Cette exposition a donné la possibilité aux Marocains d'avoir accès à de grands artistes qui sont généralement exposés dans les grandes capitales européennes. Mme Macron aime le Maroc et œuvre à la diffusion de la culture.C'est une des raisons pour laquelle elle a, à nouveau, accepté de nous soutenir dans cette exposition sur Eugène Delacroix, car il faut rappeler qu'il était le premier ambassadeur de la lumière et des couleurs du Maroc, mais aussi de la culture et de l'hospitalité marocaine. Comme vous le savez, nous traversons aujourd'hui une période complexe, il ne faut pas céder au repli sur soi, la culture est là pour nous éclairer, nous offrir une ouverture sur le monde et sur le respect des autres.
- La France a officiellement remis, le 15 octobre, aux autorités marocaines près de 25.000 objets archéologiques. Comment s'effectuera cette restitution ?
- C'est un geste qu'il faut bien entendu saluer. Par ailleurs, cela entre dans les attributions du ministère de la Culture. C'est donc à eux qu'il faut poser cette question. Néanmoins, le ministère restituera certainement quelques objets à la FNM pour les exposer au futur musée de l'archéologie et des sciences de la terre.
- Des projets sont-ils en cours de négociation ?
- Je dirais que nous avons des projets assez proches, avec l'exposition rétrospective de Fouad Bellamine en novembre. Nous œuvrons à diffuser, au quotidien, les richesses et la diversité de notre culture, en ce moment même avec une exposition qui retrace cent ans de création artistique nationale «Les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R'bati à nos jours» au MMVI. Nous avons également une expositionhommage au peintre Jilali Gharbaoui qui est un événement en elle-même. Nous sommes dans une dynamique constante dont le but est d'apporter aux Marocains une meilleure connaissance de notre patrimoine moderne et contemporain. Enfin, notre objectif est également de redynamiser les musées en cette période difficile pour amener un vent d'espoir et de culture pour ne pas baisser les bras.Nous proposons plusieurs expositions dans tout le Royaume. Nous avons «Foum Zguid - Du Sel au Fil» au Musée des Confluences Dar El Bacha à Marrakech, le centenaire du maître céramiste Boujemaa Lamali et de la première école marocaine de céramique au Musée National de la Céramique de Safi, et une belle exposition permanente «Le Maroc à travers les âges» au Musée de l'Histoire et des Civilisations à Rabat. De nouveaux musées ouvriront prochainement, dont le musée de la musique à Meknès, dans un mois, et un autre musée à Tanger qui accueillera le public très prochainement.
Recueillis par
Safaa KSAANI

Encadré
Safi : Voyage à la découverte de l'Histoire commune de la céramique
L'importance de la céramique dans l'Histoire et la vie quotidienne des Safiots s'illustre à travers la mise en place dès 1990 au coeur de l'un des monuments les plus emblématiques de Safi, à savoir "Dar Sultan", d'un espace muséal complètement consacré à la céramique, avant sa délocalisation vers un nouveau bâtiment au cœur de la Cité des arts à Safi. Un espace baptisé "Musée National de la Céramique" relevant de la Fondation Nationale des Musées (FNM).
"Les habitants de la ville de Safi ont combiné, depuis leur existence, les ressources maritimes et la fabrication d'objets utilitaires en poterie, grâce à la disponibilité d'une glaise de grande qualité offerte par les gisements environnants", explique la Fondation Nationale des Musées (FNM) dans un document dédié au Musée National de la Céramique de Safi. La FNM ajoute que "la découverte d'énormes quantités de céramique archéologique dans le site de Lalla Hniya Hamriya en 1994, constitue une preuve scientifique que Safi a connu l'industrie de la céramique, au moins depuis l'époque Almoravide, au 11ème siècle", notant que cette activité avait duré tout au long du Moyen Age avant qu'elle ne soit arrêtée à cause de la colonisation portugaise (1508-1541).
Par ailleurs, l'objectif d'un Musée National de la Céramique est de permettre aux visiteurs nationaux et aux étrangers de découvrir ces "trésors", tout en rassemblant ce patrimoine dans un espace digne de l'importance et de la valeur "humaine" et "historique" que représente ce savoir-faire ancestral. En effet, l'importance sociale et économique de la céramique dans le tissu socio-économique de la ville n'est plus à démontrer. D'ailleurs, plusieurs sources historiques et archéologiques sont unanimes sur le fait que Safi est le "réceptacle" d'une activité potière très enracinée dans l'Histoire.
S. K.
Repères
Une semaine d'accès gratuit au MMVI
Pour célébrer ses six ans, le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) a proposé un accès gratuit à l'ensemble des musées dépendants de lui, du 12 au 18 octobre, lit-on dans communiqué de la FNM datant du 12 octobre. Inauguré par SM le Roi Mohammed VI, le Musée a accueilli, depuis son ouverture, de très grandes expositions et des rétrospectives d'artistes marocains y ont été organisées, a souligné la FNM, citant notamment l'exposition inaugurale «1914-2014, Cent ans de création» en 2014, le pionnier de la modernité marocaine «Ahmed Cherkaoui, entre modernité et enracinement», Chaïbia Talal, Fatima Hassan Lfarouj «Voyage aux sources de l'art» en 2018, ainsi que Hassan El Glaoui «Le sel de ma terre» en 2019.
Don de 170 œuvres artistiques à la FNM
La Fondation Nationale des Musées (FNM) a annoncé le vendredi 23 octobre avoir reçu un don «d'une insigne générosité» de plus de 170 œuvres majeures de la part du collectionneur El Khalil Belguench. Cette collection comprend des œuvres d'artistes européens orientalistes ayant visité le Maroc ou qui y avaient élu domicile comme Jacques Majorelle, Edy-Legrand, Claudio Bravo ou encore Jacques Veyrassat, a indiqué la FNM dans un communiqué. Le don comprend également des œuvres de plusieurs artistes marocains, dont Mohammed Ben Ali R'bati, Mohamed Ben Allal et Mohamed Drissi.
Près de 25.500 pièces archéologiques récupérées
Lors d'une cérémonie, au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille, près de 25.500 pièces archéologiques rares relevant essentiellement de la préhistoire et de la paléontologie, saisies par les Douanes françaises en 2005 et 2006, ont été remises, le 15 octobre au Maroc, au consul général du Maroc, Saïd Bakhkhar, par le directeur interrégional adjoint des douanes et droits indirects de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), en présence de représentants des ministères chargés de la culture et des affaires étrangères français et marocains, et des Douanes françaises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.