SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Hilale: « L'Algérie et le polisario continuent de bloquer le processus politique onusien »    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    La BAD soutient la modernisation du secteur ferroviaire au Maroc    Parc éolien de Melloussa : un gouffre financier ou un rêve qui tarde à voir le jour pour le groupe Taqa ?    Enseignants contractuels: Le ministère de l'Education "n'a imposé le mode d'embauche régional à personne" (Amzazi)    La généralisation de la protection sociale est une consécration de l'article 31 de la constitution (Pr. AFIF)    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Open d'Espagne de Taekwondo:Achraf Mahboubi médaillé d'or    Le message du roi Mohammed VI au roi d'Eswatini    Création de la Super League: La colère d'Alexandre Ceferin, président de l'UEFA    Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Le Maroc et le Danemark veulent élaborer un agenda post-pandémie    L'Atlético enfonce Eibar, le Real cale à Getafe, En-Nesyri donne la victoire à Séville    La Botola envahie par des coachs de la Tunisie    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Washington lance un ferme avertissement à Moscou    France : Offensive sur la sécurité, sujet phare de la présidentielle de 2022    Le MASI reprend le chemin vert    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat    Déficit budgétaire de 6,7 milliards de dirhams à fin mars 2021    Voici les dates des examens de l'année scolaire 2020-2021    Covid-19 Maroc : 138 nouvelles contaminations et quelque 19 000 doses de vaccins administrées en 24 heures    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    FRMF: Ammouta nouveau coach des U23, Fathi Jamal intègre la DTN    Maroc : La Marine Royale porte secours à 165 candidats à la migration irrégulière    ONDA: Chute de plus de 70% du trafic aérien en ce début 2021    CMR : la réorganisation continue    Afrique de l'Ouest et centrale : Le Programme alimentaire mondial appelle à éviter une catastrophe alimentaire    Emmanuel Macron reconnaît que l'Algérie coloniale empoisonne les relations entre Alger et Paris    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Mobilité électrifiée : le Maserati Levante se convertit à l'hybride    Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Inde/Covid-19 : New Delhi confinée pour une semaine à compter de lundi soir    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    José Mourinho viré de Tottenham    Edito : Cour promotionnelle    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tanger Med vu par les espagnols
Publié dans L'opinion le 07 - 03 - 2021

Malgré un exercice 2020 marqué par la fermeture des frontières et la baisse du commerce international, le port de Tanger Med a réussi à tirer son épingle du jeu en se positionnant en tant que leader régional sur le trafic de conteneurs. Le journal espagnol El Pais livre son analyse sur le rôle stratégique du port et de son extension Tanger Med II, face à leurs concurrents espagnols.
Tanger Med est désormais le premier port à conteneurs en Méditerranée. Le complexe portuaire a enregistré, en 2020, un total de 5,7 millions de conteneurs manutentionnés. Ce qui représente une hausse de 20% par rapport à l'exercice 2019, sans que l'effet Covid ne se fasse ressentir sur cette activité.
«Si le port andalou continue d'être le leader de la Méditerranée, avec 107 millions de tonnes transportées en 2020, le port marocain a clôturé l'année avec 80 millions. Ce chiffre, 18% de plus que l'année précédente, a même conduit Tanger Med à surpasser tous les ports espagnols en unités de conteneurs manutentionnées : 5,7 millions dans le port marocain, contre 5,4 millions à Valence et le 5,1 d'Algésiras», détaille El Pais.
Les experts du trafic maritime estiment tout de même que le placement de Tanger sur la rive sud du détroit de Gibraltar a fait de ce port «un environnement stratégique dans le réseau mondial de marchandises».
«Les ports ne sont plus en concurrence, mais les chaînes logistiques. La demande maritime est de plus en plus fiable car Tanger Med sécurise la chaîne. Il y a des entreprises qui ont des terminaux ici et là, et elles le gèrent comme un seul», souligne un expert à El Pais.
En effet, même si les flux sont analysés dans une perspective nord-sud, les deux ports, Algésiras et Tanger, sont obligés de coopérer pour couvrir les marchandises voyageant par camions sur l'axe Europe-Maghreb. D'ailleurs, les grands opérateurs de logistique estiment que Tanger Med et Algésiras constituent, entre autre, une seule et même grande infrastructure portuaire avec un quai de chaque côté de la Méditerranée.
Les opérateurs espagnols inquiets
Une hausse de régime qui vient conforter la volonté du Royaume de se positionner comme un hub entre le continent africain, l'Europe et l'Atlantique Nord. La performance du complexe portuaire au niveau du trafic de conteneurs interpelle également l'importance de la concurrence au niveau de la rive Nord de la Méditerranée.
En plus de son voisin immédiat Algesiras, le réseau portuaire espagnol compte également sur les installations de Motril, Tarifa, Almeria, Valence ou encore Barcelone. Une concurrence ou complémentarité en fonction des segments d'activité qui n'a pas empêché l'infrastructure de boucler un exercice 2020 dans le vert. Bien que le port d'Algesiras demeure leader au niveau des flux de marchandises, avec 100 millions de tonnes acheminés via ses terminaux, l'Autorité portuaire de la Baie d'Algésiras (APBA) multiplie les sorties pour solliciter de nouveaux investissements.
Le management de l'autorité a par ailleurs identifié le manque d'infrastructures et la montée en puissance de Tanger Med, comme les principaux défis du complexe portuaire andalous. Le complexe portuaire de Ksar Sghir a, en effet, réussi à dépasser sur l'activité conteneurs les ports d'Algesiras et de Valence, qui trustaient traditionnellement l'activité. Ce dernier était jusqu'à maintenant leader sur ce segment d'activité, mais qui n'a pu dépasser les 5,43 millions de conteneurs traités en 2020. Un chiffre équivalent à celui enregistré en 2019. Une stagnation qui s'est également fait ressentir au niveau du port d'Algesiras qui cumule 5,2 millions de conteneurs traités dans ses terminaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.