Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret fixant les indemnités versés aux magistrats hors grade    Nomination : Chadi Chemaly à la tête du Fairmont Royal Palm Marrakech    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Soutien des Etats-Unis «au droit d'Israël à se défendre»    Serie A: AC Milan cartonne, la Juve entretient l'espoir    RSB-RCAZ (2-0) : Lahouasseli responsable deux fois !    RCA-FUS (1-1) : Le Fath s'offre un nul in extremis !    ASFAR-MAS (3-2) : Une belle remontada face à une amère désillusion !    Conseil de gouvernement: adoption d'un projet de loi portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts    CMC: La campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    Météo/Maroc: temps généralement stable ce jeudi 13 mai    M'diq-Fnideq: Madaëf soutient les porteurs de projets touristiques    Botola: Remontada de l'AS FAR face au MAS    Botola: le Raja accroché (1-1) par le FUS (Vidéo)    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Agadir: la veille de l'Aid, les autorités mobilisées pour le respect des mesures préventives (Photo)    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    Lions de l'Atlas : Le Maroc affrontera le Ghana et le Burkina Faso en amical    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    Streaming musical: Spotify améliore les options de partage pour les réseaux sociaux    Aïd Al Fitr: Grâce royale au profit de 810 personnes    Le Maroc place la question palestinienne au même rang que sa cause nationale (El Otmani)    Conseil de gouvernement : adoption d'un projet de loi portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts    «Aywad»: un hymne à la vie    Covid-19: maintien du couvre-feu de 20h à 6h durant les jours de l'aid el fitr    Le PPS condamne l'agression contre la Palestine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 12 mai 2021 à 16H00    Journée internationale des musées : ouverture exceptionnelle et gratuite des musées affiliés à la FNM    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    Aid El Fitr 2021: voici la date de la fin du Ramadan au Maroc    CMC : la campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    Tan-Tan : saisie de 6,5 tonnes de chira, cinq individus interpellés (photos)    Nasser Bourita aborde les relations maroco-ivoirienne avec son homologue, Kandia Camara Kamissoko    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les points sur les i
Publié dans L'opinion le 02 - 07 - 2014

Il y a des défaites qui valent largement des victoires et des déceptions qui procurent davantage de satisfaction que de tristesse.
Lundi soir, vous croyez que les larmes de Valid Halihodzic étaient l'expression d'un gros chagrin ou celle d'un réel soulagement ?
L'entraîneur national qui a conduit l'équipe d'Algérie au Mondial brésilien devait être bigrement content de s'en être tiré à bon compte et même avec les honneurs. « Tête haute ! » comme l'écrit la presse algérienne qui est tombée dans l'extase après avoir frôlé la déprime, en début de Mondial quand ses « Fennecs » ont été battus par les Diables Rouge de Belgique où un démon, chevelu, Marocain de surcroit avait été l'auteur du premier but.
Ce jour-là, la tête de Vahid ne valait pas un dinar dans la casbah d'Alger, les journalistes sportifs tiraient sur lui à boulets rouges et fouillaient dans son passé pour trouver les raisons de mieux le piétiner, lui et sa famille.
Le président de la fédération, l'ami Rawarawa, salement compromis pour la qualification à ce Mondial 2014 (volé au Burkina Faso, on ne le dira jamais assez) pensait même lui demander des comptes et le renvoyer comme le pire des escrocs.
Et puis miracle, voici les Fennecs en huitièmes de finale, les voici contre l'Allemagne, pour un match lourd de symboles et de significations, et voici l'Algérie qui retrouve sa fierté. Du coup Vahid devient quasiment un saint. Même s'il a perdu face à l'Allemagne (mais avec les honneurs, attention, ne l'oubliez pas) on lui trouve toutes les qualités, tous les talents.
En plus il a même la décence de pleurer. La décence ou l'intelligence on ne le saura jamais, mais l'effet est garanti.
Le voici dans les cœurs en attendant d'être dans les mémoires.
Il s'en va – car Rawrawa l'a renvoyé bien avant le Mondial – mais, c'est sûr, il, laissera une trace de son passage dans le foot algérien.
Il a fait oublier l'horrible Benchikha chassé après sa défaite face au Maroc (4-0, souvenez-vous) il a permis, aux Algériens de laver l'affront.
Ils ont connu un Mondial inoubliable. Ils ont montré qu'ils pouvaient faire comme leurs voisins, ils ont été au 2ème tour d'une coupe du monde, ils y ont été battus, comme leurs voisins, par l'Allemagne, que demande le peuple ? Rien ; il est comblé, vive l'Algérie et vive Bouteflika dont on nous dit qu'il a vu le match et même encourager et félicité les glorieux footballeurs.
Ah oui il y a des défaites qui valent mieux que des victoires. Mais attention aux lendemains qui déchantent...
Une défaite reste une défaite, même si on la peint de toutes les couleurs du bonheur.
Tenez, nous, par exemple on croit toujours qu'on a battu l'Allemagne en Coupe du Monde 1970, jusque parce que Houmane avait ouvert le score et qu'on avait « mené » pendant 63 minutes face aux terribles teutons qui ont fini par nous battre.
Qu'importe, après tout, c'est tête haute qu'on a perdu. On en délire encore.
L'Algérie est sur ce chemin, et en dix fois pire, parce qu'en plus, nos amis algériens parlent de la revanche qu'ils ont prise.
Revanche ? Quelle revanche ?
La revanche de quoi et contre qui ?
C'était un match de huitième dans un Mondial. Un match que l'Allemagne a gagné pour la énième fois, car l'Allemagne depuis toujours n'a jamais perdu à ce stade dans une Coupe du Monde.
Alors à elle les palmarès glorieux et aux autres, les perdants, les honneurs. Les honneurs du communiqué qui sont la consolation de ceux qui ont cru y arriver mais qui ne sont pas arrivés.
Voilà l'histoire.
Tout le reste est tapage et bavardage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.