L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Covid-19: Le Cameroun reçoit un don de 200.000 doses du vaccin Sinopharm    Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d'encourager la production de vaccins dans les pays en développement »    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    L'Association marocaine des droits des victimes tient son assemblée générale constitutive    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nigéria: L'aviation tchadienne bombarde Boko Haram
Publié dans L'opinion le 02 - 02 - 2015

L'aviation tchadienne a bombardé samedi la ville nigériane de Gamboru, située à la frontière camerounaise et tenue depuis plusieurs mois par le groupe islamiste Boko Haram, a-t-on appris de sources sécuritaires tchadiennes et camerounaises.
Gamboru est séparée d'un pont d'à peine 500 mètres de la ville camerounaise de Fotokol où des combats ont opposé vendredi islamistes nigérians et soldats tchadiens. Un premier raid a été mené par l'armée tchadienne samedi à la mi-journée par deux chasseurs qui ont largué leurs bombes sur la ville, selon ces sources s'exprimant sous couvert d'anonymat.
Par ailleurs, trois soldats tchadiens ont été tués lors d'attaques menées par le groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun, selon un communiqué de l'armée tchadienne précisant que 123 islamistes avaient également été tués.
Le bilan est de «trois morts et 12 blessés» au sein de l'armée tchadienne et de 123 islamistes tués après deux attaques menées jeudi et vendredi dans la région de Fotokol, où un contingent tchadien est déployé, selon l'état-major des armées tchadiennes. Les militaires ont été tués «par des engins explosifs de fabrication artisanale», a précisé l'état-major.
Entre 1 500 et 2 500 soldats tchadiens sont déjà présents en territoire camerounais pour lutter contre Boko Haram. Le président tchadien Idriss Deby, qui a appelé à une large coalition contre Boko Haram, a annoncé clairement son intention d'en découdre et sa volonté de reprendre la ville stratégique de Baga sur les rives du lac Tchad au nord du Nigeria, prise début janvier par les islamistes au cours d'une offensive très meurtrière contre les civils.
L'Union africaine enverra
des soldats
Des chefs africains ont accepté d'envoyer 7500 soldats combattre l'insurrection de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.
Cette mesure a été adoptée après que l'Union africaine (UA) a exhorté les chefs d'État à approuver le déploiement de soldats de cinq pays d'Afrique de l'Ouest pour combattre le groupe terroriste, a indiqué le président du conseil de paix et de sécurité de l'union, Samil Chergui. Les chefs de l'Afrique qui membres de l'Union africaine sont rassemblés à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour un sommet de deux jours qui a pris fin samedi. Les pays africains tentent de faire front commun avec la communauté internationale pour combattre le terrorisme. Jeudi, le Tchad a envoyé des avions de chasse et des soldats qui sont parvenus à chasser les extrémistes d'une ville frontalière du nord-est du Nigeria. C'était la première intervention militaire étrangère en sol nigérian.
Boko Haram a tué des milliers de personnes depuis cinq ans, et enlevé plus de 276 jeunes filles d'une école de Chibok en avril. La plupart n'ont pas été retrouvées, et de récents attentats-suicides par des jeunes filles ont attisé les craintes que les étudiantes soient utilisées par les militants pour combattre. Le conflit a déplacé plus d'un million de personnes et tué environ 10 000 personnes dans la dernière année, selon un conseil américain de relations internationales, le CFR.
Ban Ki-moon approuve une intervention contre Boko Haram
Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies est d'accord pour une intervention contre le groupe terroriste Boko Haram. Ce samedi 31 janvier 2015, il a salué la volonté de l'Union Africaine de créer une force régionale de lutte contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram. « Je salue la décision de l'UA et des pays de la région d'établir une force multinationale contre Boko Haram », a-t-il indiqué en marge d'un sommet de l'Union Africaine. Cette déclaration du Secrétaire général de l'ONU intervient après la décision prise, dans la nuit de jeudi à vendredi, par le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine d'envoyer des hommes pour contrer l'avancée inquiétante de la secte Boko Haram.
En effet, l'Union Africaine a appelé à la création d'une force militaire régionale forte de quelque 7500 hommes pour contrer le groupe terroriste.
Depuis 2009, Boko Haram poursuite ses offensives meurtrières au Nigeria. Non content de semer la peur au Nigeria, le groupe terroriste a étendu ses tentacules au Cameroun voisin où il a fini par créer la psychose. Sentant ce groupe devenir de plus en plus dangereux, surtout lorsqu'il a rasé la ville nigériane de Baga, le Président tchadien, Idriss Déby a eu la diligence de déployer son armée pour aller « reconquérir la ville assiégée ». Une initiative qui a eu la bénédiction de l'Union Africaine, puisque l'organisation panafricaine a décidé de déployer toute une armada pour contrer la progression de ce groupe dirigé par le redoutable Abubakar Shekau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.