Défaite et repli du «Polisario» maquillés en redéploiement tactique ?    A propos de sa demande de décharge de ses fonctions ministérielles : Ramid fait volte-face    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    Talib viré du TAS    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le personnel des FAR reçoit la 2è dose du vaccin anti-Covid-19    Percevoir le cannabis tout autrement    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouveau round de pourparlers inter-libyens à Skhirat / Ouvrir la voie à l'adoption finale de l'accord politique
Publié dans L'opinion le 29 - 08 - 2015

Le nouveau round de Pourparlers inter-libyens à Skhirat examinera des questions consultatives et les annexes inachevées de l'accord paraphé
Un nouveau round de pourparlers politiques inter-libyens s'est ouvert, jeudi à Skhirat, sous l'égide de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL).
Les discussions portent sur l'accélération du processus de dialogue en vue de la finalisation de l'Accord politique libyen, qui doit notamment déboucher sur la formation d'un gouvernement d'entente nationale.
Dans un communiqué, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye et chef de la MANUL, Bernardino Leon, a souligné la nécessité de conclure les négociations dans les délais convenus lors du cycle de dialogue qui a eu lieu à Genève les 11 et 12 août derniers, l'objectif étant "d'ouvrir la voie à l'adoption finale par les parties de l'Accord politique, qui sera suivie par son approbation officielle".
Le Représentant spécial a toutefois précisé avoir été informé par le Congrès national général (CGN) que ce dernier ne participerait pas aux pourparlers de Skhirat, une décision motivée, selon le CGN, par "le besoin de réorganiser son équipe de négociation après la démission de deux de ses membres".
Le CGN a cependant assuré la MANUL "qu'il restait engagé dans le processus de dialogue et participera à la prochaine session'', a précisé le communiqué, soulignant que la MANUL poursuivra ses contacts avec le CGN afin de garantir sa participation active à ce processus.
Le Représentant spécial a rappelé que "le temps est compté alors que le pays est confronté à des défis de plus en plus nombreux, y compris la souffrance continue de sa population à la suite du conflit, la montée en puissance du danger terroriste représenté par Daech et la menace de l'effondrement économique".
Dialogue libyen dans sa phase finale
"Le dialogue libyen est entré dans sa phase finale et nous avons fait beaucoup de progrès au cours de ces négociations étalées sur sept mois pour atténuer les divergences entre les parties", a affirmé M. Leon.
Il a ajouté qu'il revient désormais aux dirigeants de la Libye de mettre de côté leurs différends et de faire prévaloir l'intérêt suprême du pays. Il a en outre indiqué que la MANUL intensifiera ses contacts avec les parties libyennes dans les prochains jours afin de parvenir à un accord.
La ville de Skhirat, proche de la capitale Rabat, a abrité en juillet dernier le paraphe d'un accord par les différentes parties présentes, y compris les chefs des partis politiques, qui ont pris part au 6è round des pourparlers politiques inter-libyens sous les auspices du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul), Bernardino Leon, en l'absence des représentants du CGN (Parlement de Tripoli).
Le Maroc abrite depuis le 5 mars 2015 le Dialogue Inter-libyen qui réunit des représentants du Parlement de Tobrouk, du CGN basé à Tripoli, des "indépendants" composés de personnalités civiles, d'intellectuels, de juristes et d'hommes d'affaires en plus de représentants d'associations féminines.
Réduire le manque de confiance entre les acteurs politiques
Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye avait indiqué mercredi devant le Conseil de sécurité que le processus de paix, initié il y a sept mois, a réussi en grande partie à réduire le manque de confiance qui existait entre les acteurs politiques libyens, et à aboutir à un accord sur une feuille de route traçant le chemin de sortie de la crise politique et de la fin du conflit armé qui ravage la Libye.
Le diplomate onusien avait aussi estimé que le processus de dialogue constitue l'unique "démarche légitime" par le biais de laquelle les Libyens pourront garantir la continuité de la transition démocratique enclenchée dans leur pays, assurant que ce processus a démontré toute sa résilience face aux manœuvres des parties qui cherchent à le faire capoter.
Dans une déclaration, Abu Bakr Baira, membre du comité de dialogue de la chambre des représentants libyenne (parlement de Tobrouk), a indiqué que, contrairement au précédant round de pourparlers à Genève où l'optimisme était de mise, ce nouveau round est empreint de "pessimisme en raison de l'implosion du Congrès national général (CNG), la démission de certains de ses membres et son absence des négociations, ainsi que du désaccord au sein de la chambre des représentants (parlement de Tobrouk) sur la composition du prochain gouvernement d'unité nationale".
M. Baira a relevé que la chambre des représentants (parlement de Tobrouk) réglerait probablement ce différend lors d'une session qu'il tiendra dimanche prochain.
Il a, par ailleurs, estimé que le conflit lié au CNG devrait se prolonger, affirmant que le processus de négociations se poursuivra sans lui.
Absence de représentant
du parlement de Tripoli
Le nouveau round de pourparlers politiques inter-libyens qui s'est ouvert à Skhirat, sous l'égide de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL), en l'absence de représentant du CNG (parlement de Tripoli).
La MANUL a précisé avoir été informé par CGN que ce dernier ne participerait pas aux pourparlers de Skhirat, une décision motivée, selon le Congrès, par "le besoin de réorganiser son équipe de négociation après la démission de deux de ses membres".
Le CGN a cependant assuré la MANUL "qu'il restait engagé dans le processus de dialogue et participera à la prochaine session".
Dans un communiqué, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye et chef de la MANUL, Bernardino Leon, a souligné la nécessité de conclure les négociations dans les délais convenus lors du cycle de dialogue qui a eu lieu à Genève les 11 et 12 août derniers, l'objectif étant "d'ouvrir la voie à l'adoption finale par les parties de l'Accord politique, qui sera suivie par son approbation officielle".
Le Représentant spécial a rappelé que "le temps est compté alors que le pays est confronté à des défis de plus en plus nombreux, y compris la souffrance continue de sa population à la suite du conflit, la montée en puissance du danger terroriste représenté par Daech et la menace de l'effondrement économique".
Mettre de côté les différends et faire prévaloir l'intérêt suprême du pays
Il a ajouté qu'il revient désormais aux dirigeants de la Libye de mettre de côté leurs différends et de faire prévaloir l'intérêt suprême du pays. Il a en outre indiqué que la MANUL intensifiera ses contacts avec les parties libyennes dans les prochains jours afin de parvenir à un accord.
La ville de Skhirat, proche de la capitale Rabat, a abrité en juillet dernier le paraphe d'un accord par les différentes parties présentes, y compris les chefs des partis politiques, qui ont pris part au 6è round des pourparlers politiques inter-libyens sous les auspices du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL), Bernardino Leon, en l'absence des représentants du CGN (Parlement de Tripoli).
Le Maroc abrite depuis le 5 mars 2015 le Dialogue Inter-libyen qui réunit des représentants du Parlement de Tobrouk, du CGN basé à Tripoli, des "indépendants" composés de personnalités civiles, d'intellectuels, de juristes et d'hommes d'affaires en plus de représentants d'associations féminines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.