Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections des bureaux des conseils communaux : Le Parti de l'Istiqlal remporte 131 présidences
Publié dans L'opinion le 17 - 09 - 2015

Le Parti de l'Istiqlal a remporté la présidence de 131 conseils communaux, arrivant au 3ème rang de l'élections des bureaux des conseils communaux, avec 15,41%, selon les résultats partiels de l'élection des bureaux des conseils communaux portant sur 850 d'un total de 1.503 communes, a annoncé mardi le ministère de l'intérieur dans un communiqué.
L'opération, qui a démarré mardi et se poursuivra jusqu'à jeudi conformément aux dispositions de la loi organique n 113.14 relative aux communes, s'est déroulée "dans de bonnes conditions", précise le communiqué, rappelant que ce scrutin a été marqué pour la première fois par la mise en œuvre de la procédure du vote public pour l'élection des présidents des bureaux des conseils communaux en application des dispositions stipulées à l'article 6 de ladite loi organique.
Les résultats de ce scrutin qui a concerné 850 communes sur un total de 1.503, font ressortir que le Parti de l'Istiqlal a remporté la
présidence de 131 conseils communaux, soit 15,41%. Le PAM a remporté la présidence de 205 conseils communaux, soit 24,12%, suivi du Rassemblement national des indépendants (RNI) avec136 présidences (16%), du Parti de l'Istiqlal (PI) avec 131 présidences (15,41%), du Parti de la Justice et du Développement (PJD) avec 98 présidences (11,53%), du Mouvement populaire (MP) avec 89 présidences (10,47%), de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) avec 82 présidences (9,65%), du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) avec 42 présidences (4,94%), de l'Union constitutionnelle (UC) avec 31 présidences (3,65%), du Mouvement démocratique et social (MDS) avec 10 présidences (1,18%).
Pour ce qui est des 26 autres présidences, elles se répartissent entre 12 partis politiques et des Sans appartenances politiques (SAP).
S'agissant des résultats des communes de plus 100.000 habitants ayant élu leurs instances (30 communes sur un total de 36), le PJD a remporté la présidence de 17 conseils communaux (57%), suivi par le MP qui est aux commandes de 5 conseils communaux (17%) et le PAM qui a remporté la présidence de 3 conseils communaux (10%).
Pour leur part, le PI, le RNI, l'UC, l'USFP ont remporté, chacun, la présidence d'un conseil communal, soit 3%, tandis qu'un membre sans appartenance politique a obtenu la présidence d'un conseil communal (3%).
+++
(En page intérieure, avec photos)
Jamal Benrbiaa, élu président du Conseil municipal de la ville d'El Jadida
Le Parti de l'Istiqlal s'est adjugé, mardi, la présidence de la mairie de la ville d'El Jadida, en la personne de Jamal Benrbiaa, loin devant son unique rival, le président sortant Abdelhakim Soujda, par 30 voix contre 10 ( avec 2 abstentions et 1 retrait).
L'Istiqlal a ainsi bénéficié d'une large majorité, composée d'une alliance de 31 élus sur les 43, menée par le PJD (14 sièges), le PI (12 sièges) et le PPS avec 05 sièges.
Le parti de l'unicité et de l'égalitarisme a été donc honoré par la présidence de la municipalité d'El Jadida. La population de la ville investit beaucoup d'espoir sur la nouvelle équipe, qui aura la rude tâche de redresser la barre, après toutes des déceptions essuyées dans la gestion de la chose locale, vers un lendemain meilleur.
La liste de ses vice-présidents a été aussi dévoilée. Il s'agit respectivement de Abderrahim Azmi, Lahcen Makbouli, Salahedine Moktarid, Abdellah Toumi, Smail Sahnoune, Mohamed Chaouen, Hind Bennani, Mina Aaffane, Abdelhak Errahni et Hakim Sghir.
Mohamed LOKHNATI
+++
Faouzi Ben Allal, élu président du Conseil municipal de Harhoura
Faouzi Ben Allal du Parti de l'Istiqlal (PI) a été élu, mardi, président du Conseil municipal de Harhoura, avec 14 voix sur les 27 que compte le Conseil.
Suite au scrutin du 4 septembre 2015, le PI a décroché 12 sièges à Harhoura, suivi du Rassemblement national des indépendants (11 sièges) et du Parti de la justice et du développement (3) et du Mouvement populaire (1).
+++
Ali Jaghaoui, élu président de la commune urbaine de Guercif
Ali Jaghaoui du Parti de l'Istiqlal (PI) a été élu, mardi, président du Conseil de la commune urbaine de Guercif.
Lors de ce scrutin, Ali Jaghaoui a été élu à la majorité des voix des membres présents, soit 34 sur les 35 que compte le Conseil.
Suite aux élections du 4 septembre, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) avait obtenu 12 sièges. Le PI avait remporté 10 sièges, alors que le Parti de la Justice et du Développement (PJD) et l'Union socialiste des Forces Populaires (USFP) s'étaient adjugés respectivement 9 sièges et 4 sièges.
+++
Badr El Moussaoui, réélu président du Conseil municipal d'El Marsa
Badr El Moussaoui du Parti de l'Istiqlal (PI) a été réélu, mardi, président du Conseil municipal d'El Marsa avec une majorité absolue.
M. El Moussaoui, candidat unique à ce poste, a obtenu 25 voix sur 27 que compte ce Conseil municipal. Deux membres se sont abstenus de voter.
La séance du vote a été marquée également par l'élection des six vice-présidents, dont deux femmes, du secrétaire du conseil et du secrétaire adjoint.
Intervenant à cette occasion, M. El Moussaoui a fait part de la disposition du Conseil municipal d'El Marsa à travailler conformément à une approche participative avec l'ensemble des intervenants pour promouvoir la situation socio-économique des habitants de la ville.
Il a également exprimé sa profonde gratitude pour ces habitants qui lui ont renouvelé leur confiance en tant qu'élu et président du Conseil municipal, saluant les efforts colossaux déployés par les autorités locales pour faire assurer le succès des élections du 4 septembre, tout en qualifiant d'"étape historique" ce scrutin, le premier depuis l'adoption de la nouvelle Constitution.
Lors de ces élections, le PI avait remporté 21 sièges, suivi de l'Union socialiste des forces populaires (3 sièges), du Rassemblement national des indépendants (2 sièges) et du Mouvement populaire (1 siège).
Abdelaziz Aba, élu président du Conseil municipal de Boujdour
Le Parti de l'Istiqlal Le parti de l'Istiqlal (PI) a remporté la présidence du Conseil municipal de Boujdour, tandis que les autres partis ont départagé celle des Conseils des communes rurales relevant de l'autorité territoriale de la préfecture de la province.
Ainsi, M. Abdelaziz Aba a été élu président du Conseil municipal de Boujdour après avoir remporté 15 voix sur les 29 que compte le conseil. 14 membres se sont abstenus. Cette élection, qui a eu lieu mardi, a été suivie de celle des six vice-présidents, du secrétaire du Conseil et de son adjoint.
Au niveau des Conseils ruraux relevant de la province, M. faraji Adabda, du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a été élu à l'unanimité président de la commune Jrifiya, qui compte 15 membres. Il a été également procédé à l'élection des quatre vice-présidents, du secrétaire du Conseil et de son adjoint, tous du PAM.
En outre, M. Ali Khaya, du Parti de l'action (PA) a été élu président de la commune rurale Lamssid, après avoir obtenu 15 voix. Les quatre vice-présidents, le secrétaire du Conseil et son adjoint, tous du même parti, ont été également élus.
Quant à la commune rurale Gueltat Zemmour, sa présidence a été remportée par M. Khalil Amild, du Rassemblement national des indépendants (RNI) après avoir remporté 12 voix des 15 et en l'absence de trois membres. Les quatre vice-présidents, le secrétaire du Conseil et son adjoint, tous du même parti, ont été, de même, élus.
A noter que le PAM a remporté l'ensemble des sièges (15) du Conseil rural de la commune Jrifiya, ex-aequo avec la PA qui s'est adjugé autant de sièges du Conseil rural de la commune de Lamssid.
Concernant le Conseil rural de la commune Gueltat Zemmour, le RNI s'est accaparé 11 sièges, le PI (3 sièges) et le Mouvement populaire (MP, 1 siège).
A propos du Conseil municipal de Boujdour, le PI a remporté 11 sièges, le MP (8 sièges), l'Union constitutionnelle (UC, 4 sièges), le PAM (4 sièges) et le Parti de la Justice et du Développement (PJD, 2 sièges).
présidence de 131 conseils communaux, soit 15,41%. Le PAM a remporté la présidence de 205 conseils communaux, soit 24,12%, suivi du Rassemblement national des indépendants (RNI) avec136 présidences (16%), du Parti de l'Istiqlal (PI) avec 131 présidences (15,41%), du Parti de la Justice et du Développement (PJD) avec 98 présidences (11,53%), du Mouvement populaire (MP) avec 89 présidences (10,47%), de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) avec 82 présidences (9,65%), du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) avec 42 présidences (4,94%), de l'Union constitutionnelle (UC) avec 31 présidences (3,65%), du Mouvement démocratique et social (MDS) avec 10 présidences (1,18%).
Pour ce qui est des 26 autres présidences, elles se répartissent entre 12 partis politiques et des Sans appartenances politiques (SAP).
S'agissant des résultats des communes de plus 100.000 habitants ayant élu leurs instances (30 communes sur un total de 36), le PJD a remporté la présidence de 17 conseils communaux (57%), suivi par le MP qui est aux commandes de 5 conseils communaux (17%) et le PAM qui a remporté la présidence de 3 conseils communaux (10%).
Pour leur part, le PI, le RNI, l'UC, l'USFP ont remporté, chacun, la présidence d'un conseil communal, soit 3%, tandis qu'un membre sans appartenance politique a obtenu la présidence d'un conseil communal (3%).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.