Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    Exclusif/«J'ai résisté pendant 12 ans pour Oued Chbika»    PLF: Benchaâboun rattrapé par l'article 9    Compétitivité    Déontologie, éthique... les recettes pour dépasser la crise    Education: C'est la cata…    Domaine public: Nouvelle descente à Oulfa    Un Monde Fou    Offensive culturelle du Royaume-Uni au Maroc    Les échanges commerciaux et les investissements au centre des entretiens El Otmani-Pompeo    La Fondation Esprit de Fès balise l'avenir    France: La grève du 5 décembre prend une allure de révolte    Présidentielles algériennes: Débat télévisé entre les cinq candidats    Le Raja acculé à l'exploit au stade des Martyrs à Kinshasa    Tirage au sort de la Coupe Mohammed VI A la portée pour le Raja, compliqué pour l'OCS    Le secrétaire général de l'UMA rend hommage à S.M le Roi    Ouverture à Tanger du 2ème Forum sur le rôle des zones franches et industrielles    L'APEBI appelle à la mise en place d'une gouvernance numérique regroupant l'ensemble des grands ministères    Les disparités régionales ont diminué ces dernières années, selon El Othmani    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    Après avoir relevé différents dysfonctionnements, le Bureau politique de l'USFP appelle à une réunion urgente de la majorité    Les camps de Tindouf mis sur la sellette par le Canada    L'orchestre de l'opéra national du pays de Galles enchante le public rbati    "Abidat Rma" font le show à New Delhi    Le FIFM rend hommage à Mouna Fettou    Marrakech-Safi: Une production d'olives estimée à 223.000 tonnes    Création du "Club de Casablanca" de l'Africa Security Forum    Nador: Saisie de plus de cinq tonnes de chira    Le sélectionneur national des Emirats arabes unis, Bert Van Marwijk, limogé    Hawaï: Un marin tue 2 personnes sur la base de Pearl Harbor et se suicide    Colombie: Plusieurs milliers de manifestants contre le gouvernement d'Ivan Duque    Dakhla : Les nageurs marocains dominent la 5ème édition du «Morocco Swim Trek»    Tirage au sort : Argentine-Chili en ouverture de la Copa America 2020    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    Fédération royale marocaine de football : La programmation des matchs du championnat Pro au cœur de la réunion du comité directeur    Vague de Froid et Santé: Comment se mieux se protéger?    «Nos budgets pour le cinéma sont faibles»    Avis aux touristes de Paris: Pour les monuments, revenez demain... peut-être !    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Perception Politique Solidaire    Le doyen de la chanson marocaine    Un voyage musical à la quête des racines    Chutes de neige et pluies : Alerte orange dans plusieurs régions    Deux séances plénières consacrées au vote    Lutte antiterroriste : Une cellule partisane de «Daech» démantelée    Grèves en France : Royal Air Maroc met en garde ses clients    La résilience de l'agriculture paysanne face aux changements climatiques    Le retour de Hakimi au Real est décidé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion du Comité de pilotage de l'Initiative MENA-OCDE : La Déclaration de Rabat
Publié dans L'opinion le 11 - 11 - 2015

La réunion du Comité de pilotage de l'Initiative MENA-OCDE pour la gouvernance et l'investissement à l'appui du développement s'est tenue, lundi à Rabat. Plus de 90 représentants de 13 pays de la région MENA et 13 membres de l'OCDE, de même que d'organisations internationales comme l'Union Européenne et l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) ont pris part à cette rencontre, tenue sous le signe : « L'intégration régionale pour une croissance inclusive », pour
discuter des orientations stratégiques du nouveau mandat de l'Initiative pour la période 2016-2020.
A cette occasion, la Tunisie, après approbation unanime de sa candidature, a été officiellement déclarée co-présidente de l'Initiative OCDE-MENA pour la gouvernance et l'investissement à l'appui du développement au titre de la période 2016-2020. Elle succédera ainsi au Maroc qui co-présidait l'Initiative OCDE-MENA depuis 2009.
Pour ce nouveau mandat, l'Initiative vise, tout en renforçant ses activités actuelles, à répondre aux nouveaux défis que traverse la région MENA tels l'emploi, l'intégration régionale et mondiale...
« Le Maroc a réalisé plusieurs réformes à même de consacrer la transparence et la bonne gouvernance en matière d'investissement, facteur essentiel pour la création des richesses et des postes d'emploi. Outre l'adoption d'une nouvelle Loi Organique des Finances (LOF) qui représente une composante fondamentale de la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance en renforçant l'efficacité et la transparence dans la gestion des finances publiques ainsi que les mécanismes de redevabilité et le rôle du Parlement, le Maroc a appliqué des réformes visant notamment l'amélioration du climat d'affaires, la consolidation des rôles des instituts de gouvernance et le renforcement du rôle du Conseil de la Concurrence », a fait valoir le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.
« Le Maroc est disposé à mettre à la disposition de la République de Tunisie sœur l'expérience cumulée dans le pilotage de cette initiative et d'œuvrer main dans la main pour la réalisation des aspirations de nos sociétés dans le cadre de cette Initiative », a souligné, pour sa part, le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration.
Lors de cette réunion du Comité de pilotage, co-présidée également par M. Ricardo Diez-Hochleitner, ambassadeur, représentant permanent de l'Espagne auprès de l'OCDE et co-président du Programme MENA-OCDE pour la Gouvernance, et Mme Annika Markovic, ambassadeur, représentant permanent de la Suède auprès de l'OCDE et co-présidente du Programme MENA-OCDE pour l'Investissement, les experts, les donateurs et les parties prenantes de la région se sont réunis, dans le cadre de tables rondes, dans les sessions plénières lors de réunions informelles, dans le but d'identifier les thèmes prioritaires qui guideront l'Initiative lors des cinq prochaines années. Les thèmes qui se focalisent l'attention de tous sur l'importance de l'intégration régionale dans la promotion de la croissance inclusive. Une croissance qui favorisera, de l'avis de différents experts participant à cette réunion, aux pays de la région MENA de mieux s'intégrer à travers des politiques d'investissement, de commerce, d'infrastructure et de coopération sectorielle.
Recommandations
Pour ce qui est des recommandations formulées en marge de cette réunion du comité de pilotage de l'Initiative OCDE-MENA, elles ont concerné la gouvernance et l'investissement. Deux piliers fondateurs du programme MENA-OCDE.
Concernant la gouvernance, les experts ont plaidé pour le renforcement de la confiance en les institutions publiques et le placement du citoyen au cœur des politiques publiques en guise de consécration du principe de la participation citoyenne.
Il est question également de développer les activités et les initiatives locales et nationales et d'assurer leur succès et efficacité, en soutenant, entre autres, le rôle des Conseils Economiques et Sociaux pou assurer la complémentarité des actions menées au niveau régional, et en mettant en place le cadre législatif nécessaire à la réussite d'une approche globale, intégrée et complémentaire.
Autres recommandations formulées : impulser la démocratie participative en accordant davantage d'intérêt aux jeunes, impliquer les ONG, le secteur privé et l'ensemble des acteurs concernés par les politiques publiques, et renforcer les capacités des centres de formation œuvrant pour l'appui des réformes destinées à promouvoir les principes de bonne gouvernance, à l'image du Centre de Formation de Caserte du Programme MENA-OCDE.
S'agissant de l'investissement, les participants ont appelé au renforcement du climat des affaires dans le but d'attirer de nouveaux investissements, et l'amélioration des capacités concurrentielles du tissu entrepreneurial, notamment celles des PME.
Les experts ont préconisé aussi le renforcement de la contribution des femmes, la promotion de l'intégrité et la transparence des affaires, la consolidation de la bonne gouvernance dans les entreprises privées et publiques...
Ils ont souligné également la nécessité d'approfondir l'examen de plusieurs aspects portant notamment sur la gestion des marchés publics, la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes et l'implication des jeunes dans le processus d'élaboration des politiques publiques...
L'Initiative est dirigée par un Comité de pilotage qui se réunit en principe une fois par an pour examiner les progrès accomplis, discuter du programme de travail et définir des orientations pour les travaux futurs.
A souligner enfin que c'est depuis 2009 que le Maroc assure la co-présidence, pour deux mandats successifs, de l'initiative MENA-OCDE pour la gouvernance et l'investissement à l'appui du développement, aux côtés de la Suède et de l'Espagne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.