Aziz El Fekkaki : « J'encourage les jeunes à intégrer les partis politiques »    Crédits bancaires : Plus de 936 milliards de dirhams alloués à fin août    Edito : Made in Morocco    27ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad corrige l'OCS et devient le nouveau dauphin    PSG-OM : Neymar échappe aux sanctions    Royal Air Maroc : Un test PCR de moins de 72h désormais suffisant pour les passagers    Rabat : une école publique refuse l'accès à une professeure d'amazigh    UEFA: le public de retour en compétitions européennes, mais sous conditions    Espagne: Karima Benyaich rencontre le maire de Madrid    Marché public remporté par la même entreprise : L'administration pénitentiaire s'explique    Champions League: voici les résultats du tirage au sort (phase de poules)    Casablanca: prolongation des restrictions, sauf pour les écoles    Compteur coronavirus : 2.391 nouveaux cas et 35 décès en 24H    La liste de Halilhodzic. Première cape de Munir El Haddadi    Calcio : L'Inter et l'Atalanta carburent d' entrée    Boris Johnson échappe à une fronde dans son camp    Préparatifs pour la tenue de la prochaine session de la Commission mixte Maroc-Russie    Hassan Bargach : « Nous espérons vivement une ouverture partielle des frontières aériennes le 10 octobre »    Nasser Bourita : Le dialogue inter-libyen a transformé une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Un policier soupçonné d'escroquerie    L'ONDE lance une dynamique nationale pour contrer l'exploitation sexuelle des enfants    Mission accomplie pour l'hôpital des FAR au camp Zaatari    Une première intervention chirurgicale dans le cadre d'une convention entre l'UNHCR et le CNOM    Reprise. Les PME naviguent à vue    Maroc. A quoi sert encore le Parlement ?    Recettes non fiscales: Amélioration accentuée par la privatisation en 2019    Les entreprises anticipent une baisse moyenne de 32% de leurs revenus    Incertitude. La BERD revoit à la baisse ses prévisions    Préférence nationale : l'engouement mitigé de nombre d'industriels    Mali: La junte militaire fait appel à un Premier ministre civil    Covid-19, quel impact sur les populations ?    Google investit dans la presse mondiale    Halilhodzic dévoile son nouveau staff technique (PHOTO)    Soutien financier aux artistes : les clarifications d'El Ferdaous    «L'écrivain est sauveur du livre, cette ‘'créature en voie de disparition»    Festival international du film d'auteur de Rabat : Une 25ème édition digitale consacrée à la mémoire de Touria Jabrane    Loin des projecteurs, El Miloudi Chaghmoum souffre en silence!    Le roi Mohammed VI a écrit au président chinois    Que veut cacher le PAM ?    Colors of Africa. Ces photographes qui renouvellent le portrait...    Deux Belgo-marocaines nommées ministres dans le nouveau gouvernement fédéral belge    Vote : Des astronautes livrent une leçon de civisme aux abstentionnistes    Othmane El Firdaous craque sous le pression du PJD    Allemagne: Le Bayern remporte la Supercoupe    Rencontre : AfricaDev Sessions débat des infrastructures et de logistique    Vaccins anti-covid: la France à la recherche de 25.000 volontaires    Marrakech : enfin une bonne nouvelle pour le tourisme    Subventions au profit des artistes: Said Mosker a pris une décision    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Doté d'une enveloppe financière dépassant 100 millions de dollars
Lancement officiel du fonds «Charaka» de la formation professionnelle
Publié dans L'opinion le 15 - 06 - 2017

L'appel à projets du fonds "Charaka" de la formation professionnelle, s'inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du 2è programme de coopération "Compact II", conclu entre le gouvernement du Maroc et Millennium Challenge Corporation (MCC), a été lancé officiellement, mercredi à Casablanca, en présence du Secrétaire d'Etat chargé de la formation professionnelle, Larbi Bencheikh et la Chargée d'affaires de l'ambassade des États-Unis à Rabat, Stephanie Miley.
Ce fonds, doté d'une enveloppe financière globale dépassant 100 millions de dollars, appuiera des projets de création ou d'extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP), ainsi que des projets de réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d'un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond à une demande en ressources humaines du secteur privé.
Intervenant à cette occasion, M. Bencheikh s'est félicité de la qualité et de la densité des relations de coopération liant le Maroc et les Etats-Unis, notamment en matière d'amélioration de la qualité du capital humain, estimant que le "Compact II" réaffirme l'engagement des deux pays pour consolider l'amitié entre les peuples marocain et américain.
L'activité "formation professionnelles", relevant du Compact II est en ligne avec les Hautes Orientation Royales, la Vision 2015-2030 de la réforme du système d'éducation et de formation et la politique publique initiée dans ce domaine, a-t-il souligné, notant que cette activité qui s'articule autour de la mise en place du fonds "Charaka" et de l'appui à l'opérationalisation de la réforme de la formation professionnelle, traduit cette vision commune qui fait de la formation professionnelle un levier puissant de développement économique et de l'inclusion sociale.
Evoquant les objectifs essentiels de cette activité, M. Bencheikh a expliqué qu'il s'agit du rehaussement de la qualité de l'offre de la formation professionnelle, le renforcement de son adéquation avec les besoins du secteur privé, la promotion des partenariats publics-privés et la valorisation du capital humain.
Assurant que les pouvoirs publics se sont assignés comme mission la garantie d'une formation professionnelle de qualité, à travers notamment l'élargissement de l'ingénierie de formation basée sur l'acquisition des compétences, l'intégration du développement des "soft skills", M. Bencheikh a estimé que l'entreprise est appelée à jouer un rôle très important aussi bien dans la conception de la politique publique en matière de formation professionnelle que dans la participation effective à sa mise en œuvre et à sa gouvernance.
Et d'ajouter que le système de formation professionnelle a capitalisé des réalisations importantes au niveau national, qui lui ont valu d'être fortement prisé par de nombreux pays frères et amis, africains et arabes, désireux de bénéficier de l'expérience et de l'expertise marocaine dans ce domaine.
De son côté. Mme Miley a salué la qualité excellente des relations de coopération liant le Royaume et les Etats-Unis, faisant valoir que l'appel à projets du fonds "Charaka", lancé lors d'une rencontre d'information initiée par l'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), vise à promouvoir le capital humain et l'économie nationale.
Cette rencontre d'information, a-t-elle ajouté, vise à sensibiliser les candidats potentiels sur l'objet et l'objectif du fonds "Charaka", les critères d'éligibilité auxquels devraient satisfaire les candidats, les projets et les activités pour prétendre au financement dudit fonds et les modalités de préparation, de soumission et d'évaluation des projets soumis.
Par ailleurs, elle a indiqué que d'autres rencontres d'information se tiendront à Agadir, Tanger et à Fès pour une consécration de la démarche concertée et participative qui a guidé les actions des équipes du département de la formation professionnelle, de l'agence MCA Morocco et de l'ambassade des USA au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.