L'oral d'El Othmani devant la 1re Chambre    Examen des projets de loi relatifs aux Soulaliyates    El Jadida: Projet de cimenterie à 2,6 milliards de DH    Erdogan craint la perte d'Istanbul    Succession de Juncker: Le casse-tête européen    L'UE intransigeante face au Brexit    Mawazine: Une programmation plurielle et un parterre de stars- Reportage photos, Abdelmajid BZIOUAT    Festival gnaoua et musiques du Monde: Un moment de grâce dans la ville des Alizés    Essaouira: Quand les gnaoua reçoivent le monde    QUEBEC : LA MAROCAINE MARWA RIZQY, REVELATION DE L'ASSEMBLEE NATIONALE    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    S'énerver plus pour vivre plus    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    Divers Economie    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Maroc-OCDE : Le 2ème Programme Pays est lancé    GOUVERNEMENT : COMMENT COMBATTRE L'ENDETTEMENT    Casablanca : entrée en vigueur des nouveaux contrats    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Neymar. Blaugrana de nouveau ?    Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels «Tbourida» : La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir remporte la 20ème édition    Le Maroc entame la CAN sur une victoire à l'arrachée    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste dans la région d'El Haouz    Téhéran accuse Washington d'avoir coupé « la voie de la diplomatie »    Industrie du verre : les ophtalmologues montent au filet    Enseignement. Comment généraliser le préscolaire    30 kg de résine de cannabis saisies à Bab Sebta    La canicule s'installe sur l'Europe, records de chaleur attendus    Les valeurs, le match à gagner    Le Maroc au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée»    Mohamed Ali Bensouda : «Nous souhaitons aborder la question des retraites et de notre rapport aux jeunes et aux aînés»    Chambre des représentants. Les députés interpellés sur leur tenue vestimentaire    Cameroun. La "malédiction" sera-t-elle brisée?    Bénin-Ghana. Match-test sans meneur pour les Ecureuils    Spotify partenaire musique du Festival Mawazine 2019    Neila Tazi : «Nous avons besoin d'un nouvel élan de la part des pouvoirs publics»    Edito : Bronzette    Insolite : Mis en examen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bank Al-Maghrib déploie des efforts notables pour renforcer la crédibilité des moyens de paiement (rapport)
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

Bank Al-Maghrib a déployé des efforts notables pour renforcer la crédibilité des moyens de paiement traditionnels et innovants et maîtriser le risque systémique.
Selon le rapport de la Banque centrale sur "les systèmes et moyens de paiement" pour l'exercice 2010, Bank Al-Maghrib s'est constamment attelée à assurer un alignement sur les meilleures pratiques internationales en termes de sécurité afin d'améliorer la sécurité des moyens de paiement.
En ce qui concerne la surveillance des moyens de paiement et la lutte contre la fraude sur les chèques, une évaluation des éléments de sécurité des différentes formules de chèques a permis de dresser un ensemble d'exigences minimales que la communauté bancaire devra observer, indique le rapport publié sur le site électronique de Bank Al-Maghrib.
Par ailleurs, dans le cadre de la mise à niveau du système monétique national et des efforts menés pour le renforcement de la crédibilité des cartes bancaires, tous les émetteurs ont été invités à se conformer aux exigences imposées par la norme Europay MasterCard Visa (EMV) pour le traitement des transactions via les cartes marocaines.
Aussi, la réflexion menée à ce sujet a conduit à la nécessité d'intégrer, dans le dispositif légal futur, les notions de "monnaie électronique" et d' "établissement de paiement".
L'institut d'émission a également veillé au renforcement de la maîtrise du risque systémique, grâce notamment à la mise en place de mécanismes efficaces d'identification, de gestion et de contrôle des risques.
Il s'est fixé également pour objectif de garantir l'efficience des systèmes à travers une disponibilité quasi-totale et permanente et une optimisation des coûts induits, ajoute le document.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.