SM le roi reçoit le président du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez    Alger fait le dos rond    Madrid réitère son soutien aux efforts de l'ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara    Un projet royal mis sur les rails    Ghosn Gate. Qu'est-il reproché à l'homme puissant de Renault-Nissan?    Les jeunes golfeur marocains se distinguent lors des 19ème Championnats Panarabes Juniors    Dir iddik Summit, le nouveau rendez-vous incontournable du volontariat par inwi    Rabat : Pedro Sanchez annonce un forum économique maroco-espagnol    Flash hebdomadaire    Comment BAM a bravé la crise    La princesse Lalla Hasnaa reçoit à Tokyo plusieurs femmes japonaises leaders dans différents domaines    FIFM: Hommage à Jillali Ferhati    Migration : L'Espagne veut débloquer le budget européen    Arabie saoudite : Le roi Salmane fait l'éloge de l'appareil judiciaire sans mentionner Khashoggi    Les diplomates de l'UE valident le projet de Brexit    CMC : PLF 2019, un budget aux objectifs potentiellement contradictoires    Vidéo – Casablanca : Une habitation s'effondre (encore) au cœur de la Médina    La Chine tient son propre soleil artificiel    L'acteur Tarik Bakhari en deuil suite au décès de son fils    Conversation téléphonique et commérages, le sketch hilarant de The Tberguig !    Arrivée à Rabat du président du gouvernement espagnol    La France veut augmenter les frais de scolarité pour les non-européens    La Fondation Attijariwafa bank, partenaire de la 12e édition de la caravane AMGE    La HACA présente son bilan 2016-2017    CSEFRS/UNICEF. Comment lutter contre les inégalités éducatives    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    CAN-2019 : Première qualification pour la Mauritanie    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    Financement sportif. Comment rétablir la confiance des investisseurs    La Renaissance de Berkane remporte la coupe du trône, la toute première de son histoire    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    Takrim 2018: L'inventeur marocain Rachid Yazami remporte le prix Innovation scientifique et technologique    Les relations maroco-libanaises en débat à la FSJES de Mohammedia    Grâce au PSOE et au PP, le Parlement espagnol n'a pas servi de lieu de propagande séparatiste    Un collectif espagnol dénonce l'instrumentalisation de la question féminine par le Polisario    China Trade Week Morocco 2018 se tiendra à Casablanca    La CDG présente à Rabat son programme international pour l'Afrique    Divers    Michael Gove, l'improbable sauveur de Theresa May    Pourquoi l'équipe de France est passée au travers    Doublement gagnant    News    Le Maroc à la conquête de l'espace    Les manifestations des "Gilets jaunes" ont fait un mort et plus de 400 blessés    Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine    Le Liban invité d'honneur au Festival international du cinéma d'auteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Charki Draiss préside une réunion avec les responsables de la sécurité de Tétouan, Chefchaouen et M'diq-Fnideq et Ouazzane
Publié dans MAP le 13 - 08 - 2011

Le directeur général de la Sûreté nationale, M. Charki Draiss a présidé, samedi en fin d'après-midi à Tétouan, une réunion avec les responsables de la sécurité de Tétouan, Chefchaouen, et M'diq-Fnideq et Ouazzane.
Cette réunion, qui s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres organisées par la DGSN avec ses services extérieurs "en consécration de la politique de communication permanente avec les responsables de la sûreté aux niveaux régional et provincial ", a été consacrée à l'évaluation de l'action des services de police et l'examen des résultats en termes de préservation de l'ordre public et de lutte contre toutes les formes de la criminalité.
La rencontre de Tétouan fait suite à celles tenues à Tanger, Oujda, Marrakech et Agadir, indique un communiqué de la DGSN précisant que ces rencontres ont porté sur des questions relatives à l'encadrement et l'orientation des services de police, la bonne gestion des ressources humaines et matérielles mises à la disposition des services de sûreté dans le cadre de "la mise en oeuvre des principes de la bonne gouvernance sécuritaire et de la gestion rationnelle consacrées par SM le Roi Mohammed VI", ajoute le communiqué.
"Compte tenu des spécificités de ces villes et de leur situation sécuritaire, des instructions ont été données à l'ensemble des responsables de ces trois régions sur la nécessité d'adopter des approches et des mécanismes novateurs pour préserver la sécurité et l'ordre public, assurer une présence forte et constante dans les lieux publics et être à l'affût des différentes formes éventuelles de criminalité de manière à lutter contre ce phénomène d'une part, et faire régner la quiétude parmi la population d'autre part, outre l'application adéquate et stricte des dispositions légales en vigueur", souligne le communiqué.
L'accent a également été mis lors de cette réunion, qui a eu lieu au siège de la préfecture de police de Tétouan, sur la nécessité d'une mise en oeuvre efficiente des dispositions du Code de la route de manière à contribuer à juguler les accidents de la route "dans le cadre du respect de la loi et du souci de la préservation des droits et des libertés, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI", ajoute le communiqué.
La réunion a, par ailleurs, constitué une occasion pour souligner l'importance de la coordination et de la communication avec les différents intervenants, dont les autorités administratives et judiciaires ainsi que les acteurs de la société civile, et de l'ouverture sur l'environnement social pour être proche du citoyen et répondre à ses attentes en matière de sécurité, et permettre en même temps de développer des approches intégrées et participatives pour contrer les différents dysfonctionnements qui pourraient éventuellement porter atteinte à la sécurité et à l'ordre public.
Les responsables régionaux dans ces régions ont été appelés à veiller à la bonne application de ces directives ainsi que leur continuité conformément aux lois en vigueur, conclut le communiqué.
Cette réunion s'est déroulée en présence notamment de responsables de l'administration centrale, des préfets de police de ces régions, et des chefs des districts de sécurité et des brigades de la police judiciaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.