La RSB assure à Berkane avant la confirmation à Alexandrie    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La Cour des Comptes publie son rapport sur les services publics en ligne    Flash hebdomadaire    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Kylian Mbappé élu meilleur joueur du Championnat français    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Le CESE donne la parole aux citoyens    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des personnalités de différents bords rendent un dernier hommage à feu Mehdi Bennouna
Publié dans MAP le 23 - 03 - 2010

Plusieurs personnalités du monde de la politique, de la culture, des médias et autres ont rendu un dernier hommage à feu Mehdi Bennouna, décédé, mardi à l'aube à Rabat, à l'âge de 92 ans des suites d'une longue maladie.
Ces personnalités, qui ont accompagné la dépouille mortelle du fondateur et président directeur général de l'Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) jusqu'en 1975, à sa dernière demeure, ont été unanimes à souligner le rôle que ce "pionnier de la presse", ce " nationaliste de première heure ", et "ce militant de l'action sociale ", a joué tant au Maroc qu'a l'étranger.
Dans déclarations à la MAP, ces personnalités ont également rappelé le parcours de cet homme " exceptionnel " qui a consacré sa vie à la défense des causes nationales et contribué au rayonnement de l'image du pays à l'échelle internationale.
Son frère, l'ancien ambassadeur Haj Boubker Bennouna, a exprimé, en évoquant notamment le message adressé par SM le Roi Mohammed VI à la famille du défunt, sa gratitude au Souverain pour cette Haute sollicitude royale.
Ses fils Amine et Abdeslam ont, pour leur part, indiqué que la mort de leur père constitue une perte colossale pour le Maroc qui voit ainsi s'éteindre un de ses défenseurs les plus acharnés, de même que pour la presse qui perd un, pour ne pas dire, le pionnier.
Pour le président de l'association Tétouan-Asmir, M. Mohamed Torres, feu Bennouna n'était autre qu'un des symboles du mouvement nationaliste et un de ses dirigeants qui, sa vie durant, n'a ménagé aucun effort pour faire entendre la voie du Maroc sur la scène internationale.
Il a également mis en exergue la modestie, la droiture et la générosité qui ont toujours marqué cet homme dont l'action sociale au profit des couches défavorisées révèle son côté humaniste.
Ses propos ont été relayés par le coordinateur national des programmes du Croissant rouge Marocain M. Mohamed Assouli qui a mis l'accent sur le parcours du défunt et son expérience dans le développement de l'action de l'union internationale de la croix et du croissant rouge dont il avait occupé le poste de président exécutif.
Le Pr. Mustapha Bennouna, président de l'Université Abdelamlek Essadi (UAE) s'est quant à lui attardé sur le côté académicien de " cet éducateur, cet enseignant " qui s'était distingué par les brillantes conférences animées dans les universités nationales et internationales, en particulier aux Etats-Unis, en Espagne et en Amérique Latine, rappelant que l'UAE avait rendu un hommage au défunt dont un des amphithéâtres porte désormais son nom.
Pour l'historien Mohamed ben Azzouz Hakim, dont l'amitié avec feu Bennouna a duré 65 ans, le défunt s'est également distingué par sa défense des causes arabes aux Nations unies.
Quant aux journalistes Abdeslam Andaloussi, du syndicat nationale de la presse (section de Tétouan), et Khalid Mechbal, le monde des médias au Maroc vient de perdre un monument de la presse, une référence dans ce domaine et un défenseur de la liberté d'expression au Maroc et dans le monde arabe.
Le délégué du ministère de la culture, Mehdi Zouak, a, quant à lui, souligné la contribution du défunt au rayonnement de la culture dans la ville de Tétouan, ajoutant que le défunt était l'un des fondateurs du mouvement culturel de la région, et un des ambassadeurs du patrimoine de la Colombe blanche que ce soit au niveau national ou international. Avec la disparition de feu Mehdi Bennouna, Tétouan perd une partie de sa mémoire culturelle, a-t-il poursuivi.
Pour M. Abdelghafour Nasser, président du Conseil local des ouléma à Tétouan, le défunt s'est imposé durant toute sa vie dans les différents domaines consentant d'énormes sacrifices pour sa patrie.
L'inhumation de feu Mehdi Bennouna a eu lieu mardi après la prière d'El-asr au cimetière Sidi El Mandri en présence de centaines de personnes dont les autorités locales à leur tète le Wali, gouverneur de la province de Tétouan, M. Driss Khezzani, des élus et autres personnalités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.