La revue de presse du jeudi 26 mai    Gestion de l'eau: «le Maroc peut profiter l'expérience israélienne», assure Orit Farkash-Hacohen    Une amende de 150 millions de dollars pour Twitter    La météo pour ce jeudi 26 mai 2022    Visite de travail du CESE du Maroc en Côte d'Ivoire    Les milliards de la nature    Corruption : Deux arrestations par semaine en moyenne grâce à la ligne directe    Météo au Maroc: les prévisions du jeudi 26 mai    AC Milan: coup dur pour Ibrahimovic    Rabat: l'ambassade du Suriname inaugurée    Hakim Ziyech s'en prend violemment à Vahid Halilhodzic (VIDEO)    Maroc/Covid-19: 170 nouveaux cas et 1 décès ces dernières 24h    Découvrez « Yallah Rouh », le dernier clip de Samira Saïd (VIDEO)    La danseuse Maya au cœur d'une polémique    CEDAW: HarmonizationNow salue la décision du Maroc mais affiche ses réserves    Guerre en Ukraine : La Russie veut l'appui de l'Afrique pour la levée des sanctions occidentales    Frontières maritimes : L'ambassadrice du Maroc en Espagne tente de rassurer les Iles Canaries    Qui est Salvador Ramos, le tireur d'Uvalde ?    Romain Saiss proposé au Barça, le Betis et Besiktas à l'affût    Partygate: Un rapport accuse Boris Johnson qui refuse de démissionner    AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier la pensée à l'action    Meurtre de Shireen Abu Akleh : Washington pour une enquête «complète et transparente» mais pas à la CPI    Sahel : Une crise alimentaire aiguë pointe à l'horizon    Des milliers de traversées de la frontière entre le Maroc, Ceuta et Melilla une semaine après son ouverture    Le Maroc accueille une réunion de militaires et civils libyens    Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective    Vidéo. Sélection nationale: Vahid défend ses choix    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    La liste des 25 Lions de l'Atlas pour la date FIFA de juin 2022    Canada : Consulat mobile au profit des Marocains de l'Alberta    Nadia Fettah prend part aux assemblées annuelles de la BAD    Le Cercle des Eco. Comment renforcer et fidéliser sa Customer community ?    Couverture médicale pour les agriculteurs : 4 conventions majeures signées à Rabat    La Journée mondiale de l'Afrique célébrée ce mercredi 25 mai    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    «Casa-Paris», le beau duo d'Issam Kamal et AliceCatDesigner    Une Mercedes de 1955 vendue 135 millions d'euros, record mondial pour une voiture aux enchères    Le temps qu'il fera ce mercredi 25 mai 2022    Variole du singe au Maroc : les 3 cas suspects testés négatifs    L'espace maroco-italien invite Mohamed El Jem et sa troupe chez Da Vinci    Gestion de l'eau : Les recommandations clés de Nizar Baraka en matière de gouvernance    Visite au Maroc du chef d'Etat-major général des Forces armées mauritaniennes    Fusillade au Texas. Biden tire sur le lobby des armes    Variole du singe : la flambée des cas reste « maîtrisable », selon l'OMS    Chelsea passe des Russes aux Américains    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Cour des comptes européenne appelle l'UE à mettre un coup d'accélérateur au déploiement de la 5G
Publié dans Maroc Diplomatique le 25 - 01 - 2022

La Cour des comptes européenne a demandé lundi à ce que l'UE mette un coup d'accélérateur au déploiement de la 5G, tout en appelant à davantage d'efforts pour répondre aux questions de sécurité.
Dans un nouveau rapport, la Cour souligne que les Etats membres ont pris un « sérieux retard » dans le déploiement de leurs réseaux 5G, compromettant la réalisation des objectifs de l'UE en matière d'accès aux services et de couverture 5G.
« Sur l'ensemble de l'UE, jusqu'à 400 milliards d'euros seront consacrés, d'ici à 2025, au développement des réseaux 5G dans le but de soutenir la croissance économique et la compétitivité à venir. Mais de nombreux Etats membres sont à la traîne et l'UE est donc encore loin de récolter les fruits que la 5G peut offrir », a déploré Annemie Turtelboom, membre de la Cour des comptes européenne responsable du rapport.
En parallèle, relève la Cour, des efforts supplémentaires doivent être consentis, pour répondre de manière cohérente et concertée aux questions de sécurité liées au déploiement de la 5G.
→Lire aussi : Déploiement de la 5G aux USA: l'industrie aérienne alerte sur des « perturbations catastrophiques »
Dans son plan d'action de 2016, la Commission européenne fixait à 2025 la date limite pour le déploiement de la 5G dans toutes les zones urbaines et sur la totalité des grands axes de transport. En mars 2021, elle est allée encore plus loin en ambitionnant la couverture 5G universelle à l'horizon 2030. Toutefois, les auditeurs constatent que seulement la moitié des Etats membres de l'UE ont inclus ces objectifs dans leurs stratégies nationales 5G.
Par ailleurs, note le rapport, la Commission a aidé les Etats membres à atteindre ces objectifs en mettant à leur disposition un éventail d'initiatives, d'orientations et de financements. Mais elle n'a jamais défini clairement le niveau de qualité de service attendu des réseaux 5G. « Cela pourrait être source d'inégalités au sein de l'UE sur le plan tant de l'accès aux services 5G que de leur qualité, ce qui aurait pour effet de creuser encore un peu plus la « fracture numérique », souligne-t-on.
À l'exception de Chypre, de la Lituanie, de Malte et du Portugal, tous les Etats membres ont atteint l'objectif intermédiaire de 2020, qui consistait à offrir un accès 5G dans au moins une grande ville, fait ressortir le rapport. Bon nombre d'entre eux ont cependant pris du retard dans le déploiement de leurs réseaux 5G.
La Commission européenne estime que, pour seize pays de l'UE, la probabilité que l'objectif de 2025 soit atteint est, au mieux, moyenne (Autriche, Tchéquie, Estonie, Allemagne, Irlande, Lituanie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Slovénie) et au pire, faible (Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre et Grèce).
Selon le rapport, la 5G pourrait entraîner une hausse de 1.000 milliards d'euros du PIB de l'UE entre 2021 et 2025 et donner lieu à la création ou à la transformation de quelque 20 millions d'emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.