Le ver dans le fruit !    Flexibilité du DH: L'élargissement de la bande pas pour demain    Le détenteur de Sapress prend le contrôle de Sochepress    Vidéo de l'attentat de Christchurch : Facebook s'explique    Centres hospitaliers universitaires. Opération sauvetage en marche?    Italie : 51 enfants pris en otage, échappent au drame de justesse    La cystite: une infection urinaire très féminine    Le cancer colorectal: le dépistage sauve des vies    La journée mondiale de la poésie célébrée à la Villa des arts de Rabat    Les Lions sans Ziyech, Belhanda et Amrabet incertains, place aux Botolistes…    AFMA: Résultat net consolidé en baisse de 15% en 2018    Préscolaire    Le Groupe AWB s'allie à Kenya Commercial Bank    Projection du documentaire "A Thousand girls like me" qui ouvre le débat sur l'inceste    Etudiants et professionnels de Santé défilent contre Bouteflika à Alger    Brigitte Bardot pète les plombs    Syrie    Sahara marocain : C'est parti pour Genève II    Le PSG obtient gain de cause devant le TAS    Les enjeux de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019    La jeunesse face à la classe politique    La Commission interministérielle spécialisée examine le plan de mise en œuvre de la déconcentration administrative    Radio Medi1 : Guergarate et Nouadhibou sur la fréquence 99.8    Fécondité. Regain du baby-boom ?    Finances publiques. Une guide pour la programmation triennale    Prochaine tenue du Forum national du handicap    Rapport : Le Maroc « leader » du mobile en Afrique    Organisation de la Femme Istiqlalienne    Abdallah Laroui ou la nécessité de relire l'Histoire    Insolite : Promotion mensongère    Quand la langue de Molière nous rapproche et nous unit    Les Trophées de l'automobile 2019 décernent leurs prix    «Gilets jaunes»: L'exécutif à l'heure des comptes    Deutsche Bank et Commerzbank parlent d'une fusion    Brèves Internationales    L'ONU organise la deuxième table ronde sur le Sahara marocain à Genève    Championnat arabe de boxe : Le Maroc prend part à la 3è édition à Khartoum    Journées de la Francophonie : Les élèves marocains se distinguent à Oslo    Semaine de la Francophonie à Las Palmas : Projection de «Aïda-La Revenante»»    La Kasbah de Tazka à Tafraout inscrite sur la liste du patrimoine culturel national    Tennis. Le Grand Prix Hassan II revient avec son lot de nouveautés    Pas de modification du statut du concours d'internat en médecine    Les Lions se préparent pour leurs prochaines échéances    Algérie-Maroc, comme d'habitude…    Il appartient à l'organisation criminelle «Comorra» : Un Italien interpellé à Marrakech    Trois clubs marocains au tirage des coupes africaines    Maroc-Rwanda : Douze nouveaux accords pour renforcer la coopération bilatérale    Rodriguez : Je n'ai pas de problème avec Zidane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





1ère édition du festival Rwaïss du 18 au 20 août à Chtouka Aït Baha
Publié dans Agadirnet le 07 - 08 - 2006

AGADIR (MAP) - La province de Chtouka Ait Baha vibrera, du 18 au 20 août, au rythme de la première édition du festival Rwaïss (chanteurs et poètes berbères) initié par le ministère de la Culture dans le cadre de ses efforts pour la sauvegarde du patrimoine culturel national.
Organisé en collaboration avec la province de Chtouka Aït Baha et son conseil provincial, ce festival s'inscrit dans la droite ligne des actions du ministère en ce qui concerne la mise en valeur des différentes formes du patrimoine culturel, des arts musicaux et des chants populaires.
Cette manifestation vise également, selon les initiateurs, à mettre en lumière la richesse et la diversité artistique du sud en général et de la région Souss-Massa-Draa en particulier et la grande valeur de la musique des Rwaïss en tant que patrimoine culturel et artistique vivant.
Organisé sous le thème "" festival des Rwaïss : chants et poèmes de Souss "", cette rencontre, qui se veut annuelle, tentera d'approcher l'art de ces chanteurs et poètes berbères qui ont été toujours sensibles à leur environnement social et ont su garder une certaine vivacité et chaleur dans leurs poèmes en glorifiant amour, vie, partage et espoir.
En s'associant à l'organisation de ce festival, les autorités provinciales ambitionnent d'ériger celui-ci en un outil efficace de développement touristique et culturel et de promouvoir la musique des Rwaïss à travers son intégration dans le répertoire musical marocain.
Au programme de cette manifestation culturelle et artistique, trois soirées publiques qui seront animées par les grands figures "" Rwaïss "" de la musique amazighe dont Fatima Tabaamrant, Aïcha Tachinouit, M'barek Ammouri outre des groupes traditionnels : Ajmak, Ahiadh, Ahwach et Isemgane.
Une tente de poésie a été également dressée pour permettre au public d'apprécier les textes des poètes amazighs modernistes et classiques les plus confirmés ainsi que ceux des Rwaïs troubadours.
Outre le concours de la chanson amazighe prévu en marge de ce festival, un colloque sur "" la chanson des Rwaïss : composantes artistiques et liens culturels "" ainsi que plusieurs expositions d'art classique et moderne seront organisées à cette occasion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.